Les États-Unis sont un ensemble de cinquante États nord-américains riches en ressources humaines, financières et surtout naturelles. Un voyage aux USA avec l’ESTA s’avère être une grande circonstance opportune pour découvrir de magnifiques monuments et sites touristiques. Il peut s’agir des endroits mythiques, des espaces naturels munis de haute montagne ou encore de nombreux grands parcs naturels. L’un des meilleurs sites touristiques du pays de l’oncle Sam est le parc de Yosemite qui attire des millions de visiteurs chaque année. Le présent article fournit d’importantes informations sur ce féérique espace naturel et touristique des États-Unis.

 

À la découverte de Yosemite National Park

Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984, Yosemite National Park est une merveille naturelle de l’Amérique du Nord. Elle est située dans les formations rocheuses de la Sierra Nevada dans l’État ouest-américain de la Californie. Yosemite Park est célèbre par sa beauté, sa diversité naturelle et paysagère. Elle abrite de grandes falaises, de nombreux dômes faits en granit et de sublimes chutes d’eau vertigineuse.

Le parc national Yosemite contient également de gigantesques forêts de conifères avec des arbres élevés à plusieurs mètres d’altitude. Une promenade au milieu des séquoias géants génère une ambiance idyllique. Ce parc majestueux composé de plusieurs espèces animales est habituellement animé par des randonneurs, promeneurs et visiteurs.

Yosemite National Park est composé de plusieurs espèces d’oiseaux, de cerfs, des ours et des animaux sauvages. Ce troisième plus grand parc des USA est aussi célèbre grâce à ses lacs et rivières argentées. Il s’agit également du premier parc et site naturel protégé officiellement par le gouvernement américain. Ce dernier est assez grand (environ 315 km de routes) et il faudrait plusieurs jours pour le contempler entièrement.

Il est possible d’effectuer des excursions dans le Yosemite monument valley en tant que touriste, usager ou visiteur. Plusieurs hôtels et campings sont également disponibles à l’intérieur et à proximité de ce grand parc national. Pour séjourner dans ces lieux, il faudrait toutefois effectuer une réservation plusieurs mois à l’avance.

L’automne, l’hiver et surtout le printemps sont les périodes de grande affluence dans cet endroit. Le parc naturel Yosemite est situé dans le centre de la vallée du même nom. Ce dernier abrite en dehors du site touristique, plusieurs musées, restaurants et boutiques. L’accès au parc et à la majorité des endroits environnants requiert cependant un permis ou une autorisation officielle.

 

Comment visiter Yosemite National Park ?

Pour se rendre aux États-Unis et sur ses sites touristiques, les ressortissants étrangers doivent disposer des documents nécessaires au voyage. Il s’agit essentiellement du passeport en cours de validité et du visa de tourisme ou de l’ESTA Etats-Unis dans certains cas. Les voyageurs originaires des pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa sont ceux pouvant acquérir l’autorisation ESTA USA.

Ces derniers doivent également remplir certaines conditions pour obtenir cette pièce qui dispense du visa. Le séjour en terre américaine pourrait être effectué lorsque tous les critères sont respectés et l’ensemble des documents sont réunis. Il faudrait toutefois respecter la durée maximale du séjour et le champ d’application du visa ou de l’autorisation acquise.

En dehors des documents principaux pour le voyage aux USA, la visite du Yosemite National Park requiert également une réservation. Il faudrait obtenir en amont un billet d’accès au site et un permis de résidence pour y séjourner. Pour une visite guidée, vous pouvez solliciter les services d’un accompagnateur issu du national park service.

Comme à Yosemite, le service des parcs nationaux américains est très exigeant et il faudrait respecter à la lettre les consignes. Pour mieux visiter Yosemite national Park, il est recommandé d’opter pour le transport en navettes. Ces bus se déplacent dans le parc et font des escales au niveau des principaux sites naturels.

Il est également envisageable de visiter le parc à bord d’un véhicule personnel en roulant à une faible vitesse. La marche sur une courte distance, le vélo ou l’escalade à cheval sont d’autres moyens de transport dans le parc. Une découverte du Yosemite Park peut se faire également par le biais d’une promenade en train.

Toutefois, les différents services proposés par le parc requièrent des coûts, lesquels sont à prévoir avant d’effectuer la visite.

 

Que visiter à Yosemite National Park ?

Un voyage dans l’Ouest américain est une occasion pour découvrir la célèbre vallée de la mort et plusieurs volcans actifs. Une traversée du patrimoine mondial de l’humanité Yosemite National Park permettrait de passer d’agréables moments avec des passionnés de rando. Le parc abrite une église appelée Yosemite Chapel, laquelle est située entre de très jolis points de vue.

La chute de Bridalveil Fall située sur le Sentinel Rock laisse désirer par sa beauté. Le Yosemite Falls long de 740 mètres présente deux chutes offrant un spectacle grandiose et idéal aux cascades. Avec près de 2.700 mètres de haut, le Half Dôme est un lieu qui attire des milliers de randonneurs. Il faudrait toutefois avoir une certaine expérience et prendre d’importantes mesures de sécurité avant de s’y lancer.

La formation rocheuse d’El Capitan long de 1.000 mètres et présent dans le parc est un sacré défi pour les amateurs de l’escalade. Une visite dans le parc permet également de contempler les sources chaudes des chutes de Vernal Fall. Le mot anglais « cute »signifiant mignon prend tout son sens dans les reflets du Mirror Lake.

La randonnée du glacier Point présentant une vue à couper le souffle est un intermédiaire entre le Nevada Fall et le Vernal Fall. Elle est située non loin du Washburn Point et du Taft Point qui sont aussi de magnifiques lieux présentant des fissures par endroit. Des collections d’objets et d’équipements de périodes antiques peuvent être consultées dans le Pionner Yosemite History Center.

Les forêts du Mariposa Grove et du Tuolumne Grove sont des lieux très attractifs et historiques à découvrir à la marche. De nombreux autres magnifiques endroits sont à visiter au sein du Yosemite National Park. Aux nombres de ces derniers, figurent :

  • L’Olmsted Point ;
  • Le Tenaya Lake ;
  • Le Hetch Hetchy Valley.

 

Quoi visiter à Yosemite National Park ?

Le parc national de Yosemite, patrimoine mondial de l’UNESCO, regorge plus de 400 espèces d’animaux. Bien qu’étant disponibles en grand nombre dans le site, les lynx sont difficiles à voir. Il faudrait de la nourriture adéquate ou des cris spécifiques pour faire sortir ces animaux emblématiques. Contrairement à ces derniers, les ours peuvent être trouvés en plusieurs endroits dans le parc.

Certains plus violents que d’autres peuvent s’en prendre aux humains et à leurs affaires. Il est donc important d’être prudent et de respecter les consignes et pratiques de sécurité. Encore plus populaire que les ours, le cerf à queue noire est l’animal le plus fréquent dans le parc. Une visite à Yosemite National Park ne peut se faire sans la découverte des mammifères tels que le renard, le coyote et le puma.

Plusieurs rongeurs comme l’écureuil, le castor et le raton laveur sont aussi disponibles dans le parc. Il est toutefois déconseillé de les toucher et de les donner à manger pour éviter de se faire agresser. Yosemite est aussi un paradis de fleurs avec notamment des milliers d’iris, de lilas et de violettes des montagnes. L’érable, le chêne, le sapin, le laurier, l’aune et surtout le séquoia sont les principaux arbres du parc.

En somme, Yosemite National Park est l’un des plus importants sites touristiques de la Californie et des États-Unis. Une visite dans ce lieu permet de découvrir de magnifiques endroits et chutes d’eau, de gigantesques arbres et d’adorables animaux. Il faudrait cependant disposer des pièces essentielles pour accéder au sol américain et au parc.