L’été est assurément une période idéale pour voyager sur le territoire américain. En effet, par cette saison, plusieurs élèves, touristes ou hommes d’affaires décident de partir en vacances pour s’offrir un peu de répit. À travers des découvertes et de multiples activités de transit, les différents voyageurs ont la possibilité de se détendre avant de reprendre leur routine quotidienne.

Même avec une exemption de visa ESTA pour voyages aux USA, il vaut mieux bien se préparer pour ce séjour aux Etats Unis. À travers cet article, découvrez l’essentiel sur le transport aérien, affluence estivale et point d’intérêts lors d’un voyage d’été aux USA avec ESTA.
 

Quelles sont les formalités pour entrer aux États unis avec ESTA en été ?

Au risque de vous égarer dans les nombreuses allées bondées des États-Unis d’Amérique, il est préférable de bien monter votre voyage avant même de vous procurer votre billet d’avion. L’été étant une période durant laquelle on observe une hausse importante du nombre de passagers, il est encore plus important de savoir à quoi s’attendre.

À ce jour, les différentes formalités ne sont plus aussi simples qu’auparavant. Tout d’abord, avant de franchir le sol américain, le passeport est un document obligatoire. Que ce soit par vols directs ou pour un voyage sur mesure, le passager est tenu d’avoir ce document.

Pour les citoyens européens ou français, le visa n’est plus nécessaire si ceux-ci disposent d’un passeport biométrique valide. Aussi, ces citoyens peuvent présenter un passeport individuel à lecture optique délivré le 26 octobre 2005 et ce, grâce au programme d’exemption de Visa.

Outre le passeport, l’ESTA USA est aussi une pièce indispensable. En plus du remplissage de certains formulaires importants, vous devrez aussi passer par le dédouanement qui se fait au niveau de tous les vols. En réalité, se faire enregistrer aux Services des douanes et de la protection des frontières des Etats Unis (CBP) est une étape incontournable, même si ça prend en compte des millions de passagers et tout bagage.

Dans le cas où vous disposez d’un vol de correspondance dans un seul et même aéroport, une nouvelle autorisation avec le CBP n’est plus nécessaire. Ceci est aussi valable si vous arrivez à votre dernière destination.

Ainsi, lors de leur passage au CBP, les voyageurs français sont tenus de présenter un passeport valide, une exemption de l’ESTA Visa ou un visa de voyage. Il est donc plus avisé de devancer les foules estivales afin d’éviter toutes nuisances et de garder la tête froide à chaque aller-retour.
 

Les foules estivales aux États unis : ce qu’il faut savoir !

Si vous êtes approuvé par l’ESTA Etats Unis et que vous voyagez avec le Programme d’exemption de visa, plusieurs profits s’offrent à vous. Aux États unis, les foules estivales dans les aéroports sont très courantes. Les meilleures compagnies telles qu’American Airlines, British Airways, Malaysia Arlines, ont d’ailleurs du mal à gérer cette période.

Vous avez bien sûr la possibilité de prendre des vols de correspondance. Dans ce cas, il vous faudra du temps pour prendre vos bagages, vous apprêter à l’embarquement, passer les formalités douanières ou pour d’autres petits besoins urgents. De même, il faudra prévoir plus de temps si vous voulez passer par d’autres compagnies aériennes ou d’autres terminaux pour vous faire contrôler par la sécurité de la TSA.

À ce niveau, chaque voyageur est soumis à différents examens et vérifications avant de quitter l’aéroport.

Entre autres, le voyageur passera au détecteur de métaux ainsi qu’au portail d’imagerie. Cela permet de vérifier si oui ou non, le voyageur détient une arme d’une quelconque nature avant son départ de l’aéroport.

Passer au contrôle de rayons X peut également être long en période estivale. Ici, il s’agira d’inspecter vos bagages de cabines, vos chaussures, vos ordinateurs portables et vos liquides de tous genres.

Ces vérifications permettent de s’assurer que vous n’êtes pas sur la liste noire des compagnies. Pour mieux vous en sortir, vous pouvez vous rapprocher de votre compagnie aérienne ou de votre agence de voyages. Celles-ci sauront vous en dire plus sur le temps nécessaire entre l’arrivée de votre vol et le transport de correspondance terrestre.

Mieux, elles vous fourniront le nécessaire sur les horaires des vols et sur le temps de vol, pour vous aider à mieux vous préparer.

Par ailleurs, la location de voitures est un détail à considérer si vous êtes français et que vous voyagez aux États unis. En effet, vu l’importance des foules en déplacements, les voitures de location sont rares en été. C’est pourquoi certains professionnels en voyage recommandent que les voyageurs fassent leurs réservations avant de démarrer.

Généralement, les compagnies de location de voitures collaborent avec les aéroports américains pour faciliter la vie aux voyageurs. Si vous êtes français et accepté par ESTA, prenez le temps de consulter les restrictions liées à votre permis de conduire et à votre assurance avant de prendre départ.
 

Quels sont les plus grands points d’intérêts lors d’un voyage d’été aux USA ?

Lorsque le voyage est bien préparé et que les diverses dispositions sont prises, votre séjour aux États unis n’en sera que plus profitable. Pour rappel, lorsque vous obtenez votre voiture de location, souvenez-vous que vous devez conduire sur le côté gauche de la route. Cette règle est de rigueur aussi bien aux États unis que dans toute l’Amérique du Nord.

Pendant l’été, visiter les villes du nord comme Boston, la Floride, New York ou encore Chicago peut être une expérience très enrichissante. Dans ces villes, plusieurs activités attrayantes sont proposées pour un séjour inoubliable. Entre shopping, concerts, festivals culturels et club de vacances, vous ne saurez vous ennuyer.

Aussi, marcher au bord de la mer, partir en croisières, découvrir la gastronomie américaine ou faire escale dans les grands musées des villes, vous permettront de vous relaxer et de profiter de votre séjour. Si vous n’avez pas de voitures de location, prendre le bus ou un taxi vous aidera à vous organiser et à diminuer la fréquence de vos navettes surtout durant les weekends.

Cela revient d’ailleurs à bas coût. À la fois chaude et humide durant l’été, la capitale des USA, Washington, est le coin idéal pour connaitre l’identité culturelle du pays à travers ses nombreux musées. Notez bien que ces musées sont moins bondés à la fin du mois d’août. Durant cette période, les écoliers et collégiens reprennent leurs cours alors que le Congrès américain se repose toujours.
 

Quelques petits conseils avant de voyager vers les USA en période d’été

Hormis la réservation anticipée d’une voiture de location, il est important, d’une part, de cibler la période exacte à laquelle vous voulez prendre l’avion pour les USA. En effet, entre fin aout et septembre, prendre départ de Paris pour les Etats Unis est plus avantageux. Après la fête du Travail en Amérique, la foule dans les parcs, les stations, et les villes touristiques baisse de façon importante.

Puisque les cours reprennent en aout, les offres des hôtels sont plus généreuses. Les touristes peuvent alors en profiter pour faire de belles économies sur l’hébergement.

D‘autre part, il est conseillé de choisir et de réserver votre hôtel. Si vous comptez voyager avec vos enfants, il est judicieux de vous assurer d’un bon hébergement avant d’acheter les billets d’avion. Ainsi, une fois en possession de votre ESTA et de l’approbation pour votre voyage aux USA, vous pouvez faire une réservation de chambre.

Plusieurs hôtels de la place disposent d’offres spéciales pour accompagner les visiteurs. Peu importe votre budget, vous pouvez donc être logés dans de grands espaces très confortables.

Pour finir, notez que le programme d’exemption de Visa de l’ESTA allège la tâche des procédures aux différents voyageurs. Que ce soit dans une ambassade ou dans une aviation, les formalités régulières sont réduites et moins longues.

Une fois accepté pour ce programme, si vous êtes un ressortissant français, vous choisissiez votre destination, vous établissez votre planning puis vous partez vers l’autre bout du monde. Notez bien que faire partie de ce programme d’exemption ne demandera que quelques petites modalités à remplir.