Faire un voyage aux États-Unis fait partie des projets touristiques les plus élaborés, et ce, en raison du caractère attractif des grandes villes du pays. Cependant, pour réaliser le rêve américain, il faut d’abord remplir les conditions requises pour effectuer ce voyage. Une fois l’ESTA acquis, si le voyageur est éligible à ce programme, une belle aventure s’offre à lui. L’une des choses les plus excitantes à faire est de visiter l’ouest du pays et plus précisément faire un voyage en Californie. Heureusement, seulement deux jours suffisent pour visiter les différentes attractions et les incontournables de la ville à l’instar des parcs nationaux et autres vestiges. Zoom donc sur la cité des Anges à travers cet article.

 

Quels sont les endroits qu’il faut absolument visiter le premier jour ?

La ville de Los Angeles est située à l’ouest des États-Unis d’Amérique. Elle est réputée pour être la capitale privilégiée du cinéma américain, grâce aux installations de Hollywood. À cet effet, l’une des choses qu’il ne faut surtout pas manquer de faire quand on s’y rend, est la visite de l’observatoire Griffith et l’enseigne de Hollywood.

Il est recommandé de rendre cette visite au géant ouest-américain de bonne heure. En effet, ce site est très convoité et attire beaucoup de mondes. Pour avoir une bonne vue, le moyen le plus efficace, c’est de s’y rendre tôt. Cependant, les horaires d’ouverture sont de 12 h à 22 h en semaine et de 10 h à 22 h les week-ends. Les visiteurs qui viennent avant 12 h n’ont donc pas accès à la salle d’exposition.

Néanmoins, il existe de beaux points de vue depuis l’extérieur de l’observatoire. Ce qui est essentiel, ce n’est pas ce que l’on peut y voir à l’ouverture, mais le lever du soleil et le beau panorama de la ville. Vous pouvez contempler toute la ville depuis le sommet des mythiques, belvédère et mont Hollywood, ainsi que l’océan pacifique. Par ailleurs, en attendant l’ouverture de l’observatoire, il est possible de commencer par une randonnée.

En effet, il s’agit d’une petite balade à dos de cheval jusqu’au panneau Hollywood. Faire le trajet à l’envers peut aussi avoir ses avantages. Une belle vue de la cité vous attend à la fin de ce parcours. En dehors des merveilles du boulevard Hollywood et de la côte californienne, il faut absolument que vous vous arrêtiez au burger In-N-Out sur le Sunset boulevard afin de déguster les spécialités locales.

Visiter la Californie au complet ne pourrait être chose faite, sans prendre un déjeuner dans ce restaurant. Que ce soit au nord comme au sud de la Californie, le burger vient ajouter une touche particulière à votre voyage à l’ouest des usa.

 

Où aller dans le cadre d’une excursion à Los Angeles ?

Louer une voiture pour l’excursion, c’est la première étape. Commencez à présent le tour des monuments et sites de toute sorte. Les sculptures de l’urban lights taillés sur le boulevard Wiltshire offrent un éclairage splendide la nuit et la visite est gratuite. 202 réverbères faits de fonte illumineront cet instant du séjour.

Il faut le rappeler, cet édifice date des années 1920 et 1930. Par ailleurs, le Grove and farmers market est un des beaux centres commerciaux qui valent le déplacement. En outre, Universal studio ouvre ses portes aux touristes curieux de suivre de près un tournage. Les grandes villes, telles que San Diego, ou San Francisco sont autant d’endroits à découvrir seul ou en groupe à Los Angeles.

Il ne faut cependant pas oublier que les quartiers de Los Angeles comme Beverly Hills, Rodéo Drive, pour ne citer que ceux-là. Une excursion peut également se faire dans le parc national, ou pour voir le Staples center, etc. Elle peut également vous conduire à la jetée de Santa Monica ou à la plage de Vénice. Une chose est évidente, il ne manque pas d’endroits où se rendre lorsqu’on voyage dans l’Ouest américain.

 

Comment occuper le temps lors de la seconde journée à Los Angeles ?

Après le planning assez chargé du premier jour, il serait préférable de passer une paisible journée à se bronzer à la plage. À défaut de passer cette journée au sud de la Californie, vous pouvez vous rendre au nord de Santa Monica. Les belles plages de Malibu garantissent toute l’année durant, une météo calme et un cadre de détente agréable en bord de mer.

Par ailleurs, il est aussi conseillé de faire un tour dans un parc à thème. Ainsi, vous avez la possibilité de vous rendre à six flags, Knotts Berry, Farm, Knotts Soak City et Studio de. Par contre, si vous êtes un vrai cinéphile, il est préférable de choisir les manèges d’Universal Studio. Toutefois, si vous aimez les grands frissons, optez pour les montagnes russes.

En outre, aller en Californie, c’est aussi s’offrir un direct d’enregistrement d’émission de télé. Cette activité tout à fait palpitante peut occuper toute votre deuxième journée à Los Angeles. En effet, les tournages peuvent prendre des heures. Là-bas, les célébrités ne se font pas rares, car il y a de fortes chances d’en rencontrer durant le parcours.

Par contre, si les tournages n’ont plus aucun secret pour vous, un tour dans la Death Valley peut contenter un touriste en quête de sensation forte à Los Angeles.

 

L’île de Catalina Island : pour une seconde journée à Los Angeles

Cette île à la réputation d’être l’endroit qui donne naissance aux stars. C’est un bel endroit pour finir votre visite. Comme activité, il y a la plongée en apnée, et une panoplie de sports aquatiques. Par ailleurs, un tour en mer à bord de la Catalina Express reste une des expériences inédites que l’on puisse faire sur cette île.

En bonus, il est aussi agréable de se rendre à Santa Barbara. Là, les vignobles, et les fruits de mer vous attendent. N’oublions pas les îles anglo-normandes et la ville de palm Springs qui ne demandent également qu’à accueillir du monde. Voilà autant d’endroits à visiter au cours de la seconde journée de voyage à Los Angeles. Le premier voyage peut bien sûr suffire pour visiter un très grand nombre de sites.

En conclusion, retenons que le voyage aux usa offre de grandes possibilités aux touristes. Il existe une multitude de lieux attractifs qui valent la peine d’être visités. Par contre si vous n’avez pas de moyen de déplacement, la location de voiture est un service très répandu et organisé aux États-Unis.

De même, l’accès au continent est allégé par les réformes concernant le programme d’exemption de visas pour quelques pays membres. Une opportunité pour les touristes, les vacanciers et tous ceux qui rêvent de réaliser leur rêve américain. En effet, l’ESTA  USA se délivre de façon électronique aux voyageurs qui en font la demande.

Ainsi, les formalités de voyage sont plus simples et surtout, elles sont rapides. Grâce à ces dispositions administratives, visiter Los Angeles n’est plus une source de tracas. Il suffit d’avoir un passeport biométrique pour avoir l’ESTA Visa. Faire le tour de Los Angeles en deux jours, c’est bien possible quand on s’organise comme il faut.

Par contre, il est possible de prendre un guide touristique pour s’orienter. Il n’est pas toujours évident de se retrouver facilement au cœur de tous les édifices de la ville. Avoir de l’aide serait un grand atout pour réussir à atteindre son objectif de voyage. En outre, il est conseillé de faire un emploi du temps au préalable. Après une première journée chargée, il est mieux d’opter pour une seconde journée avec plus d’activités de détente.

Ne pas faire par exemple deux randonnées pédestres de façon successive. Vous risquez d’être trop fatigué par la journée. Ce qui serait dommage, car la belle ambiance vespérale du boulevard Hollywood vous attend tous les soirs.