Les Français recrutés par les start-up Américaines

 

Vous êtes français, vous rêvez de travailler dans le pays de l’oncle Sam, et vous êtes spécialisés dans le secteur des nouvelles technologies ? Alors vous êtes chanceux !

 

En effet, depuis quelques années le secteur des entreprises innovantes est devenu l’eldorado des travailleurs ressortissants de pays étrangers. Les offres d’emploi concernant les nouvelles technologies sur le territoire américain ont explosé ces 20 dernières années. Si vous êtes issus du secteur des nouvelles technologies et que vous êtes français, alors sachez vous avez de fortes chances de trouver une offre d’emploi qui vous corresponde.

 

Les start-up américaines se concentrent géographiquement et de façon générale dans la Silicon Valley, en Californie.

 

Les entreprises de la Silicon Valley sont à la recherche permanente de main-d’œuvre française dans le domaine très particulier du secteur high-tech.  Mais le cas de la Silicon Valley n’est pas un cas isolé sur le territoire américain.

 

Sachez que si vous souhaitez trouver un job sur les Etats-Unis, alors vous aurez de fortes chances d’en trouver un auprès des start-up américaines.  Depuis quelques années maintenant, l’eldorado américain pour tout travailleur français qui souhaite se rendre aux Etats-Unis, se trouve auprès des start-up des secteurs des nouvelles technologies !

 

Pourquoi les start-up cherchent des profils étrangers ?

 

Il y a plusieurs raisons qui nous permettent d’expliquer l’engouement des start-up américaines pour la main-d’œuvre étrangère. Il s’agit d’entreprises innovantes qui trouvent un intérêt particulier à recruter un ressortissant étranger. Ces entreprises sont avant tout à la recherche de compétences très particulières. Sur le territoire américain les start-up ne vont pas forcément avoir accès à des employés hautement qualifiés dans des domaines pointus comme le secteur des high-tech.

 

Pour avoir la chance de recruter « la perle rare », les start-up doivent ouvrir leur recherche d’employés qualifiés à l’échelle internationale. C’est la seule façon de se donner plus de chances d’accéder à du personnel hautement compétent en matière de nouvelles technologies.

 

La seconde raison qui pousse ces entreprises innovantes à rechercher des profils dans les territoires étrangers, se trouve dans un objectif de développement à l’international, bien au-delà des frontières américaines.

 

En effet, en embauchant des profils internationaux, ces start-ups accèdent à une culture internationale. Elles visent le développement de leur marché au-delà des frontières de leur propre pays. Elles ont donc tout intérêt à recruter directement des personnes provenant de l’étranger. L’objectif d’une start-up étant de se développer très rapidement non seulement sur le territoire américain mais surtout à l’international.

 

Si vous avez la chance d’être embauché dans une start-up américaine, sachez que vous avez probablement l’opportunité de retrouver au sein de vos équipes une multitude deux compatriotes, ressortissants français, Européens, ou d’autres nationalités à l’international.

 

Ce sera donc plus facile de vous intégrer dans les équipes. Vous vous sentirez moins seul au sein d’une entreprise dans laquelle vous serez loin d’être le seul étranger. Partir aux Etats-Unis pour travailler au sein d’une start-up, est une expérience très enrichissante. Les ressortissants français bénéficient d’une très bonne réputation dans les secteurs de l’informatique notamment. Cela permet à tout nouvel employé ressortissant français de s’intégrer beaucoup plus facilement. Vous pourrez alors travailler dans d’excellentes conditions, les équipes auront confiance en vous, à priori. Le fait de travailler entouré de compatriotes vous permettra de vous acclimater plus facilement à votre nouvel environnement de travail et de vie.

 

Dans quel secteur americain travailler ?

 

 Dans quelles conditions travailler dans une start-up américaine ?

 

Pour avoir le droit de travailler sur le territoire américain, que ce soit dans une société américaine ou dans une start-up liée au secteur high-tech, il faudra forcément obtenir préalablement une autorisation des autorités américaines.

 

Dans la plupart des cas l’obtention d’un visa de travail est indispensable pour pouvoir travailler de façon légale dans une start-up américaine. De façon générale, les autorités américaines via l’administration américaine, délivrent des visas de travail pour des employés hautement qualifiés. Il s’agit du fameux visa de travail H1B. Mais cependant, ce visa ne sera obtenu que si vous remplissez les conditions nécessaires à son obtention. Dans le cadre de l’embauche d’un employé ressortissant français par une start-up, sachez que c’est à la start-up d’effectuer les démarches auprès de l’administration américaine pour faire la demande de visa H1B.

 

Si vous avez décidé de faire votre demande tout seul, de ne pas passer par le sponsor d’une start-up, alors sachez que les chances d’obtenir ce visa H1B sont quasi nulles. Vous avez autant de chance d’obtenir ce visa de travail américain en le demandant de votre propre chef que si vous jouez au loto !

 

Les demandes de visa H1B font partie des demandes de visa de travail les plus courantes. Il existe un quota accordé par les autorités américaines qui malheureusement est dépassé chaque année. C’est pourquoi les demandes de visa H1B sont régulièrement saturées.

 

Comment travailler dans une start-up aux USA en 2020 ?

 

Si vous aimez travailler au sein d’un petit groupe d’entrepreneurs motivés, porteurs de projets innovants, alors vous faites partie de ces millions de personnes qui seraient séduites par le fait de travailler dans une start-up aux Etats-Unis.

Comme nous l’avons vu, vous avez l’occasion d’évoluer dans un environnement innovant, dans de bonnes conditions de travail, et vous accepterez de relever des défis enthousiasmants.

 

Mais pour cela il vous faudra tout d’abord réaliser quelques démarches indispensables. Les Etats-Unis on est en place et quelques règles dans le but de protéger leurs frontières. Si vous souhaitez vous rendre pour déraison touristique sur le territoire américain vous n’aurais besoin que d’une autorisation Esta l’obtention de cette autorisation Esta se fait en ligne, Elle est simplifiée.

 

Néanmoins, si vous avez l’intention de travailler dans une start-up aux Etats-Unis, alors c’est un visa de travail USA qui vous sera indispensable. Alors que la Silicon Valley, New York et Boston sont les plaques tournantes des start-ups les plus connues des Etats-Unis d’Amérique, Il existe une communauté d’entrepreneurs dans pratiquement toutes les villes américaines.

 

Sur les moteurs de recherche comme Google, vous pouvez avoir accès à une multitude d’informations permettant de dénicher la liste des entreprises innovantes qui recrutent des étrangers sur le territoire américain. Vous pouvez également effectuer des recherches sur des événements destinés aux nouvelles entreprises innovantes des Etats-Unis.

 

 Quels documents se procurer pour travailler aux USA ?

 

Tous les employés de start-up doivent être préalablement informés de leur droit de travail sur le territoire américain s’ils proviennent d’un pays étranger.

 

Le sésame indispensable pour pouvoir être embauché dans une start-up américaine sera le visa USA. Pour pouvoir obtenir ce visa de travail, l’employeur de la société américaine devra trouver et confirmer aux autorités américaines que le salarié étranger illégalement capable de travailler dans le territoire américain.

 

Ainsi, il appartient à la fois au ressortissant français mais également à la start-up de montrer et d’exiger la preuve du statut légal de l’emploi créé. L’employé, de son côté devra prouver qu’il est autorisé à travailler aux USA.

L’employeur, ou du moins la start-up, est tenue de vérifier l’identité et l’admissibilité de son nouvel employé. Il appartient d’ailleurs à la Startup d’effectuer les démarches de demande de visa de travail auprès des autorités américaines.

 

Quelques conseils pour bien travailler aux USA

 

La culture du travail sur le territoire américain est très différente de la culture française. Par exemple concernant les congés, alors qu’ils tiennent une place prépondérante en France, aux Etats-Unis près de la moitié des employés ne posent jamais leurs congés payés.

 

Les américains prennent en moyenne moins de 20 jours de congés par an ! La culture des vacances est une différence notable entre la culture française la culture américaine.

Pour pouvoir réaliser votre rêve américain, et partir travailler aux Etats-Unis, Il faut savoir mettre en valeur cinq règles inévitables lors de votre expérience professionnelle dans l’entreprise américaine :

  1. Communiquer de façon franche
  2. Être challenger,
  3. Respecter les règles et notamment les horaires de travail,
  4. Aborder toujours son travail de façon positive
  5. Être innovant et avoir force de proposition.

 

Concernant la rédaction de votre lettre de motivation il y aura aussi certaines règles à appliquer. Cette lettre sera probablement envoyée par mail, C’est pourquoi il est préférable que votre lettre de motivation soit standardisée. Cela facilitera vos recherches, Vous pourrez envoyer la même lettre à toutes les entreprises vers lesquelles vous orienterez votre recherche.

 

Pour pouvoir obtenir votre visa de travail, il est très important de notifier que vous avez besoin de passer parents sponsors. Présenter les choses de façon très claire :  Notamment les avantages que vous apporterez au sein de l’entreprise. Surtout l’avantage de votre statut international en relation avec les caractéristiques demandées par le poste.

 

Mettez en avant votre expérience professionnelle, Les stages qui ont déjà été réalisés. Il est préférable de faire corriger ce document par des personnes qualifiées, voir des personnes bilingues.

 

Les USA, le monde du travail moderne

 

Dans les entreprises françaises, un vocabulaire désormais courant et emprunté aux américains s’est répandu : Open-space, marketing, job, meeting, brainstorming, business, Call center…

 

Les USA sont en avance sur le reste du monde concernant les méthodes de travail. La manière de travailler aux Etats-Unis a changé, l’objectif étant la rentabilité de l’entreprise. Depuis le bouleversement du digital, Au début des années 2000, la révolution industrielle a à laissé place à la révolution du numérique :

 

La place est aux start-ups…

 

La notion de start-up est apparue pour la première fois aux Etats-Unis à la fin du siècle dernier. Elle qualifie les entreprises innovantes à fort potentiel de croissance.

Souvent on n’y associe l’idée d’un concept révolutionnaire. Parmi les plus connues, Google dont l’histoire débute en septembre 1998 et qui aujourd’hui n’est plus une start-up mais une multinationale réalisant prêt de 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel !