Le permis de conduire américain

Pour effectuer une résidence normale aux États-Unis, les ressortissants étrangers ont essentiellement besoin d’un passeport et d’un titre de séjour valides. En cas de long séjour pour les études ou le travail par exemple, vous aurez également besoin d’un permis de conduire. Celui-ci, aussi utile pour les courts séjours, est essentiel pour louer ou acheter une voiture aux USA. Pour une résidence de moins d’un an, il est possible d’utiliser un permis international ou un permis étranger. Au-delà de cette durée, le permis de conduire américain est exigé. Découvrez dans cet article les formalités et attributions de ce document.

Quels sont les attributs du permis de conduire américain ?

L’obtention du permis de conduire d’un type particulier est obligatoire pour conduire un véhicule dans tous les pays du monde. Le permis de conduire américain est nécessaire pour effectuer un séjour de plus d’un an sur le sol américain. C’est aussi un document officiel qui facilite les démarches quotidiennes aux ressortissants étrangers et migrants.

Le permis obtenu aux USA permet par exemple une ouverture de compte bancaire ou l’obtention d’un numéro de sécurité sociale américain. Un titulaire du permis américain pourrait également acheter un véhicule en son propre nom. En outre, le détenteur d’un permis de conduire américain est favorisé pour l’assurance de son véhicule contrairement au détenteur du permis étranger.

Autrement dire, les tarifs de souscription à une assurance pour véhicule en ayant un permis américain sont moins dispendieux. Tout comme le permis européen, le permis délivré aux États-Unis peut servir comme pièce justificative d’identité pendant les contrôles policiers. Le permis américain est valable en France et dans la majorité des pays de l’UE pendant 1 an.

Les USA étant un état fédéral, les règlementations et exigences relatives au permis varient d’un État à un autre. Il en est de même pour et le Code de la route et les critères d’obtention du permis de conduire américain. Un accord de réciprocité permet d’effectuer un échange de permis de conduire français en un permis de conduire américain.

Cette alternative est uniquement valable dans certains états américains partenaires de la République française. Pour demander un échange de permis, il faudrait déjà connaitre les formalités pour faire la demande. Des informations peuvent être trouvées dans ce cas auprès du DMV (service responsable du permis américain) de l’état de résidence.

Il faudrait également se rendre au consulat français aux USA pour avoir l’attestation d’authenticité du permis français, nécessaire à l’échange. Pour un séjour temporaire par le biais de l’ESTA par exemple, vous pouvez néanmoins utiliser le permis du pays d’origine. Le permis de conduire américain génère toutefois plusieurs avantages et implique différentes formalités et conditions.

Comment acquérir un permis de conduire américain ?

L’obtention du permis de conduire américain nécessite au préalable une inscription auprès du DMV de l’état américain de résidence. Il faudrait savoir déjà conduire avant d’aborder cette étape d’obtention du permis. Autrement, vous devez passer des cours d’apprentissage au sein d’une structure américaine agrémentée de formation de conducteurs.

L’inscription au DMV nécessite quelques documents importants que sont :

  • Un justificatif de résidence sur le sol américain (reçu de loyer, facture de consommation d’électricité en votre nom) ;
  • Une pièce justificative d’assurance d’un véhicule personnel ;
  • Le visa et le passeport en cours de validité ;
  • Un relevé du numéro de sécurité sociale américain ;
  • Un permis de conduire obtenu dans un pays étranger ou l’attestation de passage dans une auto-école américaine ;
  • La photocopie recto verso du formulaire I-94 reçu à l’entrée du territoire américain.

Ce n’est qu’après l’inscription pour la demande de permis de conduire américain, que vous pouvez passer l’examen qui en découle. Le centre d’inscription pour le permis est réputé pour ses interminables files d’attente. Pour aller vite, il est recommandé de prendre rendez-vous par appel téléphonique ou par internet à travers le site web du service.

La délivrance du permis américain est conditionnée à la réussite des deux examens nécessaires pour obtenir le document. Il est important d’apprendre l’intégralité du Code de la route américain et les exigences de la circulation routière de l’État de résidence. Le code routier peut être téléchargé en ligne ou obtenu auprès du DMV. Une bonne préparation permet de maximiser ses chances d’acquisition du permis de conduire.

Les examens pour l’obtention du permis de conduire américain

Que ce soit un permis A, B ou de tout autre type, il faut passer deux examens pour obtenir ledit document. Avoir un permis de conduire américain revient à effectuer en premier l’examen du code de la route. Written test en anglais, ce dernier se faire par écrit et par le biais d’un questionnaire de 36 questions. Il faudrait trouver au moins 30 bonnes réponses pour continuer l’aventure.

Dans le cas contraire, vous échouez et il faudra repasser l’examen ultérieurement en faisant une nouvelle inscription. En cas de succès au premier examen, un document provisoire est remis par le service. Un rendez-vous est également pris pour effectuer le second et dernier test. Il s’agit du drive test ou de l’examen de conduite qui est une épreuve pratique.

Elle peut se faire à bord de votre véhicule personnel ou de la voiture de votre auto-école de formation. Pour cette étape, il faut être accompagné d’un professionnel du DMV qui vous notera pendant la conduite. En cas de réussite au second examen, une attestation bleue vous est remise le temps de la délivrance du droit de conduire. Dans un délai d’un mois maximum selon l’état, le permis de conduire américain est restitué.

Le début de validité du permis est la date à laquelle il a été délivré. La durée de validité du permis dépend du pays dans lequel il a été obtenu. Il faudrait effectuer une nouvelle de permis en cas d’expiration du document pour conduire à nouveau tout véhicule.

En outre, il est aussi permis de transformer le permis de conduire américain en permis international. Les titulaires d’un permis européen peuvent également obtenir le permis international en faisant une demande cerfa en ligne.

Quelles sont les exigences de la conduite sur le sol américain ?

Pour obtenir le permis de conduire américain, il faut avoir au moins 14, 15, 16, 17 ou 18 ans, selon l’état. L’âge minimum requis pour conduire un véhicule poids lourd aux États-Unis est de 21 ans et 17 ans pour conduire les véhicules commerciaux. Il faudra renouveler également le permis de conduire chaque 4 ou 6 ans en fonction de l’État de résidence.

Les conducteurs de moins de 18 ans et de plus de 70 ans effectueront leur renouvellement annuellement ou de manière bisannuelle. Un permis de conduire est nécessaire, mais le permis de conduire en cours de validité est plus important. Le document étant uniquement valable pendant sa période de validité est invalide une fois expiré.

Aux USA, la ceinture de sécurité doit être obligatoirement portée par tous les passagers à l’avant du véhicule. Cette dernière n’est pas exigée, mais très recommandée pour les passagers à l’arrière. Il est très important d’éviter les excès de vitesse, la prise et le transport d’alcool pour ne pas se faire racler par la police.

Le jet de déchets par la fenêtre est interdit aux USA et le respect des panneaux de signalisation s’avère très important.

En conclusion, il est possible de conduire aux États-Unis avec un permis étranger ou international, mais seulement pour quelque temps. Pour un séjour de plus d’un an, il faudrait demander le permis de conduire américain en entreprenant quelques formalités. Ce dernier présente plusieurs avantages et implique quelques exigences auxquelles satisfaire pour un séjour sans déconvenues.