Les États-Unis d’Amérique possèdent de nombreux emblèmes forts qui font leur fierté tels que leur hymne national et bien d’autres. L’un des plus importants représente le drapeau du pays. Ce dernier se retrouve partout sur toutes leurs productions, un peu comme une marque de fabrique.

Dans les films, les dessins animés, ou lors les grandes manifestations, le pays n’arrête pas de déployer les couleurs nationales. Elles sont évocatrices de bons sentiments chez les uns et inversement pour les autres. Toutefois, quoi qu’il en soit, il s’agit d’un drapeau rempli de symbolisme pour les fils du pays. Cet article vous présente l’essentiel à savoir sur le drapeau américain.

Avant de procéder vers l’histoire du symbole le plus important des États-Unis, n’oubliez pas de remplir votre formulaire ESTA en ligne. Le processus d’obtention et d’approbation est tout en ligne. Beaucoup plus à obtenir et moins cher que le visa traditionnel, il suffit de remplir le formulaire ESTA en ligne. Nous vous contacterons par courriel dans les 72 heures qui suivent l’envoie du formulaire.

Origine et histoire du drapeau américain

On ne saurait remonter précisément aux origines du tout premier drapeau américain. Toutefois, selon les plus proches souvenirs, l’on pourrait attribuer la conception de cet emblème national américain à Francis Hopkinson. La couturière l’ayant cousue pour la première fois serait Betsy Ross.

Le concepteur s’est inspiré du drapeau britannique. Il tira aussi son inspiration de la couleur des armoiries de la famille Washington à cause de Georges Washington. Ce dernier était le commandant le plus célèbre des USA dans le temps et le futur président du pays.

L’ancien drapeau sous sa forme primitive fut officiellement adopté le 14 juin 1777 lors du Second Congrès continental. Cette date est restée gravée dans les mémoires des conservateurs. Désormais, le 14 juin de chaque année est considéré comme le jour du drapeau des États-Unis d’Amérique.

Au fil du temps, les guerres et les conquêtes faites par les combattants ont engendré la modification du territoire américain. Il s’agit notamment de la guerre du Mexique, de la conquête des territoires indigènes, de la vente de l’Alaska à la Russie ainsi que de l’accession de l’Hawaï au regroupement des USA.

Les grands changements de l’histoire ont été marqués sur le drapeau américain. Ainsi, l’on a connu différents drapeaux au fil du temps. Ces derniers ont subi au total 27 changements avant d’être ce qu’on connait aujourd’hui.

Vers les années 1940, une règle fut instaurée aux écoliers. Il s’agit d’un serment d’allégeance au drapeau des USA. Il est prononcé par les élèves chaque matin avant le début de leur classe. Cependant, cela a été aboli sur amendement des écoles quelques années plus tard, plus précisément après 1943.

Présentation du drapeau américain

Le drapeau national des États-Unis porte un nom. Il s’appelle « The Star-Splanged Banner » ou « Stripes and Stars ». Cela signifie en français « la Bannière étoilée ». Ce nom est savamment choisi, car il s’agit d’un bon descriptif de la présentation du drapeau.

Le drapeau actuel est sous la forme d’un grand rectangle tricolore composé de 2 parties principales. La première et d’ailleurs la plus grande est faite de 7 bandes de couleurs rouges et de 6 bandes blanches de la même largeur. Elles sont disposées horizontalement et de façon alternée. Dans le coin supérieur gauche se trouve un petit rectangle de fond bleu qui comporte 50 étoiles blanches.

Il faut noter qu’à l’origine, le drapeau comptait encore moins d’une vingtaine d’étoiles blanches. Il y en avait plus précisément 13. Elles étaient alors disposées de façon circulaire sur rectangle bleu. Au fur et à mesure que le territoire s’agrandissait, cette disposition fut délaissée. En effet, c’est relatif à un problème d’espace. Toutefois, tous les drapeaux américains étaient des drapeaux aux couleurs bleu-blanc et rouge.

Sens et symbolisme dans le drapeau américain

Les États-Unis souhaitent passer un message fort chaque fois qu’ils déploient leur drapeau tricolore. Leur diplomatie tend à imposer une idée de liberté, d’égalité et de justice. Cependant, le symbolisme profond est bien loin de tout cela. Il est plutôt en rapport avec les origines et les motifs ayant poussé à l’adoption d’un tel drapeau.

Comme pour tous les drapeaux du monde, le drapeau américain n’a pas été choisi par hasard. Il possède un sens et un symbolisme bien définis qui représentent l’idéologie et les valeurs du pays. Que cela soit les couleurs, l’alignement ou même les nombres, tout est placé pour communiquer une information.

Les nombres 50 et 13 dans le drapeau américain

Le premier nombre marquant dans le drapeau américain représente le nombre 50. C’est celui des étoiles blanches retrouvées dans le rectangle bleu du drapeau. Cela traduit le nombre d’états souverains qui se trouvent à ce jour sur le territoire américain.

Ensuite, le deuxième nombre marquant du drapeau est le nombre 13. C’est le nombre total de bannières contenues dans le drapeau. Cela représente les 13 colonies originelles qui composaient les USA au moment de leur accession à l’indépendance en 1776. Ce sont notamment :

  • La Virginie ;
  • La Géorgie ;
  • Le Massachusetts ;
  • La Pennsylvanie ;
  • Le New Hampshire ;
  • New York ;
  • Le Maryland ;
  • Le New Jersey ;
  • Le Connecticut ;
  • Le Rhode Island ;
  • Le Delaware ;
  • La Caroline du Sud ;
  • La Caroline du Nord.

Les couleurs rouge-blanc-bleu dans le drapeau américain

Il n’y a pas que les nombres qui portent une signification dans le drapeau américain. Les couleurs aussi sont choisies en fonction de raisons bien précises. Les trois couleurs du drapeau américain sont le blanc bleu rouge. Le blanc veut traduire l’innocence et pureté du peuple américain. La couleur rouge est le symbole des valeurs et du courage. Enfin, le bleu traduit la persévérance et la justice.

Cette interprétation varie souvent en fonction des personnes et des perceptions. Selon le premier président des USA Georges Washington, le bleu symbolise plutôt la couleur du ciel. Ainsi, d’après lui, les étoiles blanches placées sur le rectangle bleu voudraient exprimer tout simplement des étoiles qui brillent dans le ciel.

Toujours selon lui, les bandes rouges sont placées pour rappeler le drapeau de la Grande-Bretagne, le drapeau de leur colon. Enfin, les bandes blanches seraient mises pour marquer la différence avec cette même nation.

Autres symbolismes présents dans le drapeau américain

Les 50 étoiles (états) du drapeau américain regroupées dans un seul rectangle sont d’un symbolisme fort. Il s’agit là de la représentation authentique du nom que porte le pays : « Les Nations unies d’Amérique ».

Les codes d’usage du drapeau des USA

En somme, on conclut que le drapeau américain est d’un symbolisme fort. Les citoyens du pays, d’un patriotisme très élevé en sont vraiment attachés et le respecte tout autant. Les institutions ont été élaborées pour renforcer le piédestal autour de ce drapeau. En voici quelques-unes :

  • Le drapeau américain ne devra jamais être jeté sur une personne ou sur une chose ;
  • Il doit être levé de sorte à positionner les étoiles au point le plus élevé du drapeau. Sinon, cela voudra dire qu’il existe un facteur dérangeant ;
  • Il ne doit pas servir d’objet décoratif comme à l’exemple d’une nappe de table ou d’un rideau ;
  • Il ne doit pas servir à des fins publicitaires ;
  • Il ne doit pas être déposé sur des articles ménagers tels que les serviettes de table, les coussins, etc. ;
  • Il ne doit pas porter des messages ou des insignes qui vont à l’encontre de ses principales valeurs ;
  • Pour arborer le drapeau américain, il doit toujours être disposé à droite. Dans le cas où il doit être placé près de plusieurs drapeaux, il faudra mettre le drapeau américain au milieu et surélevé par rapport à ceux de tous les pays du monde ;
  • Pendant le deuil, faire flotter le drapeau à mi-hauteur du porte-drapeau pour le temps nécessaire ;
  • Pour porter le drapeau, il faut toujours le faire de sorte qu’il donne l’impression d’aller de l’avant. En effet, il ne faudrait jamais qu’il donne l’impression de reculer. Il ne doit non plus se soumettre ni à un homme ni à un roi.