Les USA constituent depuis toujours un pôle d’attraction pour les touristes du monde entier. Réaliser le rêve américain, pour bon nombre de voyageurs, passe par la découverte des villes les plus attractives de l’Ouest-américain. Que ce soit Los Angeles, Las Vegas, ou San Francisco, l’intérêt du touriste reste le même. En effet, sortir des sentiers battus, en faisant un voyage sur mesure, est ce qui pousse un touriste à s’élancer vers de grandes villes telles que San Francisco pour les découvrir. Que peut-on vraiment voir dans cette ville au sud de la Californie ? Quelles sont les attractions dignes d’intérêt ? Au-delà d’une simple aventure touristique, découvrez dans cet article, ce pour quoi San Francisco vaut la peine d’être découverte.

Où aller quand on se rend à San Francisco pour la première fois ?

Entre parcs nationaux, cascades, vignobles, vestiges et bien d’autres, il existe des lieux à caractère incontournable lorsqu’on s’offre un circuit découverte à San Francisco. Le plus célèbre pont des Etats-Unis, le Golden Gate bridge, serait un excellent point de départ. En effet, ce pont construit depuis 1930 traverse deux collines et un grand brouillard. Le trajet du pont est accompagné d’un froid glacial à cause du climat qui règne dans la région.

Par ailleurs, pour s’y rendre, il faut prévoir un peu d’argent puisque les usagers qui se rendent dans la ville doivent payer un forfait. L’entrée à San Francisco par le pont est donc payante, mais la sortie est gratuite. En outre, parmi les bons plans que l’on peut trouver à San Francisco, se trouve la visite de la prison d’Alcatraz. Cette prison est un endroit mythique qu’il faut voir absolument.

En effet, il peut sembler un peu bizarre de se rendre dans une ancienne maison d’arrêt au cours d’un voyage touristique. Toutefois, si vous êtes à la recherche de sensations hors des sentiers battus, ce planning est le vôtre. La visite est assurée par un audioguide pour vous faire passer un moment historique inoubliable. Cette visite peut prendre une demi-journée.

Entre autres attractions, il est recommandé de s’offrir une petite balade à bord du cable car sur l’embarcadero. Là, des pancartes assez visibles préviennent généralement du fait qu’un tsunami peut se déclarer à l’improviste. Toujours seul ou avec un guide francophone, continuez votre aventure en Amérique du Sud jusqu’au « painted ladies » à Alamo square.

C’est un bel endroit situé en haut des collines où l’on peut admirer des maisons à l’architecture antique. Il s’agit en effet, des maisons de construction victoriennes. L’ouest des USA regorge d’une série de constructions à valeur historique qui sont vendues la plupart du temps chères sur le marché de l’immobilier.

Par ailleurs, prenez une voiture de location si vous n’en avez pas, pour participer au défilé des voitures sur lombard street. C’est un parcours palpitant qui se fait dans cette allée zigzaguant et très serrée. En effet, c’est une attraction qui plairait bien à un as du volant.

Le voyage en Californie, et plus précisément à San Francisco ne saurait prendre fin sans que vous ne contempliez les lions de mer. On les voit souvent à Fisherman’s wharf sur le quai.

Les quartiers de San Francisco : qu’est-ce qu’on peut y découvrir ?

Le quartier Castro a la réputation d’être le quartier gay de la ville. Un drapeau arc-en-ciel supplante l’enseigne de la ville. Une ambiance conviviale règne dans la grande rue du quartier avec de belles couleurs joyeuses. En outre, la pâtisserie y est exceptionnelle et vous pouvez y acheter des cookies. Pour rappel, vous pouvez y croiser des hommes totalement nus.

Le quartier Mission district pour sa part n’est pas vraiment un quartier où l’on peut visiter un zoo ou toute autre attraction touristique. Cependant, il est bien d’y faire un tour pour voir l’Église. Toute la ville semble être faite en des circuits organisés qui vous font passer d’un quartier à un autre. Les itinéraires sont simples à suivre et la vue est géniale.

De même, vous devez également vous rendre à Chinatown, le quartier chinois de la ville. Là-bas, vous aurez la vague impression d’être sortie de l’Amérique pour l’Asie. C’est un endroit exotique où le coucher du soleil est admirable, ainsi que les ballons flottant en l’air. Passant de la chine au Japon, vous pouvez admirer les belles fleurs du jardin japonais. C’est l’un des parcs nationaux les plus en vue aux États-Unis.

En combien de temps peut-on découvrir la ville ?

En réalité, il faut au minimum trois jours pour découvrir la ville de San Francisco. La ville n’est pas hyper grande. Néanmoins, il peut arriver que la fatigue gagne rapidement du terrain quand on est à pied. Faire la visite en circuits accompagnés est une belle option. Cela vous évitera de faire le parcours seul.

Par ailleurs, une seconde option existe. Celle du véhicule de location. Elle est moins fatigante et plus rapide. Toutefois, votre budget doit se faire en conséquence. Faire trois jours à San Francisco implique de trouver un logement où dormir, et un véhicule pour se déplacer. À cet effet, il existe des hôtels avec de grands espaces internes et pension complète qui ne manquent pas de combler les touristes. Bien évidemment, cet investissement en vaut la peine pour un séjour hors des sentiers. Vous pourrez d’un autre côté songer volontiers à une location de voiture pour vos différents déplacements.

 

Quelles sont les précautions à prendre pour se rendre à San Francisco ?

Avant tout, il est important de faire une demande ESTA en ligne afin d’avoir une autorisation de voyage électronique. Cette autorisation est valable pour les ressortissants des pays membres du plan d’exemption de visa des États-Unis. Une fois que votre voyage est validé, prenez le soin de vous équiper en fonction du climat de la ville de destination.

Entre autres effets à emporter, il y a :

  • La crème solaire : pour parfaire votre bronzage.
  • Des lunettes de soleil.
  • Un chapeau.

Ces éléments sont indispensables pour le voyage, car les journées sont souvent ensoleillées à San Francisco. Par ailleurs, avoir des chaussures résistantes est un atout puisqu’il peut vous arriver de marcher sur de longues distances. En outre, il est fortement conseillé de prendre une assurance voyage avant de prendre l’avion.

En effet, les soins en Amérique du Sud en particulier ou en Amérique en général coûtent souvent cher. Il est donc préférable de prendre ses précautions pour ne pas être surpris en cas d’accident ou de malaise.

En somme, la découverte de San Francisco est une expérience qui mérite d’être faite. Plusieurs merveilles de la nature sont à y voir. Il est conseillé d’établir ce projet pour une période de vacance afin de passer le plus de temps possible au contact du soleil et de la mer.

Par ailleurs, les endroits incontournables cités ci-dessus constituent un patrimoine national des USA dont la découverte participe à votre culture personnelle. Faire ce voyage c’est entrer dans un univers social mixte. Entre histoire et nature, le touriste se voit pris dans un ensemble d’aventures culturelles auxquelles il sera fier d’avoir participé.

N’oublions pas non plus ses quartiers, véritables passerelles entre les continents, américain et asiatique. Presque toutes les villes d’Amérique possèdent un quartier dédié aux Asiatiques. Un brassage culturel qui ne manque pas de s’affirmer à San Francisco et que vous aimerez à coup sûr.

  • Rappelons-le, le sud de la Californie est réputé pour ses grandes attractions, et les grands sites touristiques qu’il abrite. Entre autres, l’on peut mentionner :
  • L’océan pacifique
  • Hollywood boulevard et son atmosphère vespérale
  • Les studios Universal
  • Les merveilles de Las Vegas
  • Le monument Valley, etc.

Ainsi, il est clair que l’ouest de l’Amérique ne manque pas de lieu d’attraction pour faire la joie des touristes. En bonus, vous pouvez vous offrir un autre séjour à Las Vegas, San Diego, Santa Barbara pour ne citer que ces villes.