Voyager dans certains pays comme les États-Unis s’avère parfois assez tracassant. En effet, tout voyageur doit entreprendre différentes démarches pour obtenir les autorisations nécessaires pour le séjour.

L’accès aux états et territoires sous tutelle du pays de l’oncle Sam requiert la possession de quelques sésames. Réputées pour leurs magnifiques plages de sable blanc et ports attractifs, les îles vierges américaines sont une merveilleuse destination touristique.

Pour visiter ces dernières, les touristes doivent disposer d’un passeport valide et d’un visa valable. Ils peuvent également s’y rendre avec une ESTA dans certaines conditions que voici.

À la découverte des îles vierges américaines

Les îles vierges américaines sont un territoire d’outre-mer antillais appartenant aux États-Unis depuis 1917. Appelées « Leeward Islands » en anglais, elles sont situées entre l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes. Elles sont composées de petites îles ou îlots et de quatre îles principales dont Saint-Thomas et Water-Island. Les deux autres sont Saint-John situé à l’ouest des îles vierges britanniques et Sainte-Croix limitée au Nord par le Porto-Rico.

L’archipel des îles vierges américaines est d’origine volcanique et possède un climat tropical. Il fut exploré par Christophe Colomb en novembre 1493 qui baptisa l’île de Sainte-Croix « Santa Cruz ». Autrefois appelées « les onze mille vierges », ces îles sont une aubaine en matière de vents et belles plages. Malgré son relief essentiellement vallonné, cet archipel est doté de soleil et de paysages luxuriants.

Les plages de sable blanc de cet espace antillais sont gorgées de monde toute l’année. Ces récifs coralliens sont recouverts d’eaux turquoise et de fonds marins. Les îles vierges américaines possèdent une grande richesse culturelle et naturelle qui fait sa force attractive. Sa végétation même étant tropicale est arborescente et fructueuse comme sa faune et sa flore.

Le tourisme est la principale activité de l’archipel le plus spectaculaire des Antilles. En effet, des millions de visiteurs, essentiellement européens vont découvrir les merveilles de cet endroit chaque année. C’est un excellent lieu pour les plongeurs et amateurs de surf. Une croisière aux Caraïbes, passe forcément par une escale aux îles vierges américaines.

Les habitants de ladite région sont hospitaliers et très accueillants avec leur charme connu des Petites Antilles. C’est donc un endroit à visiter absolument lorsqu’on le peut. Il faudra néanmoins disposer d’une autorisation de séjour pour y arriver.

L’ESTA : qu’est-ce que c’est ?

Electronic System for Travel USA ou ESTA  USA en français est un visa électronique créé en 2009. Il est issu du programme d’exemption de visa qui est un accord conclu entre 39 grandes Nations de l’hémisphère Nord. L’objectif de ce dernier est de remplacer les visas classiques des pays bénéficiaires par un certificat assez spécial.

Ainsi, les ressortissants français, suisses, anglais ou encore japonais peuvent voyager aux USA sans un visa américain, mais avec l’ESTA.

L’e visa esta est issu d’un système électronique et joue le même rôle qu’un visa classique américain avec toutefois quelques spécificités. Il a une durée de validité de deux ans et permet un séjour aux États-Unis de 90 jours maximum. Seuls les voyageurs originaires des pays du programme peuvent faire la demande de cette carte électronique. Cette dernière sert beaucoup plus pour les activités touristiques et les voyages d’affaires.

Voyager aux USA avec un visa esta implique généralement une réservation d’hôtel ou une résidence chez un proche. Celui-ci ne permet pas une location d’appartement, une ouverture de compte bancaire ou un exercice d’activité rémunératrice. Pour établir ce dernier, il faut faire une demande en ligne sur le site officiel de l’immigration américaine. Il faudra à ce niveau demander le formulaire de visa esta et le remplir.

Le formulaire comporte des questions relatives au motif du voyage, la durée du séjour et les finances du voyageur. Il est important que le postulant possède assez de ressources financières pour pouvoir gérer ses dépenses en terre américaine. Le questionnaire demande également des renseignements sur le demandeur, notamment, ceux présents sur le passeport.

Après le remplissage, il faudra renvoyer le formulaire à sa provenance et payer les frais d’établissement de la pièce. Les informations fournies seront analysées par les autorités américaines qui décideront de la validation de la demande ou non. Si la première demande est négative, une seconde plus onéreuse peut avoir lieu dix jours plus tard. En cas de réponse positive, l’ESTA peut être retirée et le séjour aux USA et aux îles vierges peut démarrer.

Voyager aux îles vierges américaines avec l’ESTA : comment faire ?

Lorsque la demande d’ESTA est approuvée, le voyageur peut se rendre aux îles vierges américaines le long de la validité de la pièce. Il doit juste prendre en compte la durée maximale de séjour qu’il ne peut excéder. Le séjour doit toutefois se préparer des jours à l’avance. L’esta est délivrée en 72 heures maximum après la demande, il faudrait donc la demandée des jours avant le voyage.

L’autre chose importante à prendre en compte est la possession obligatoire d’un passeport électronique ou biométrique valide. Cette pièce va de pair avec l’ESTA Etats Unis  qui est d’ailleurs posé dessus. L’absence de l’une des deux autorisations est synonyme de non-participation au voyage. Il faut également tenir un reçu de réservation d’hôtel et un billet d’avion retour pour passer l’immigration sans encombre.

Pour regagner les îles vierges, il faudra faire des escales à New York, à Washington, à Dallas ou à Miami. De l’un de ces lieux, le voyageur prendra un vol pas cher pour l’un des aéroports des îles du Caraïbe. Tout au long du séjour, le visiteur peut effectuer des déplacements vers d’autres territoires américains ou à l’extérieur du pays. Le plus essentiel est d’avoir les pièces à jour et de respecter la juridiction américaine.

Le visa ESTA malgré ses petites contraintes, offre plusieurs avantages. Son processus d’obtention est très modéré, son tarif est assez clément et sa détention permet un grand nombre d’activités légalement.

Quoi faire avec une ESTA aux îles vierges américaines ?

Après avoir rassemblé les pièces nécessaires et effectuer les différents trajets, le séjour aux îles vierges américaines peut à présent commencer. Il s’agira en premier d’établir un calendrier en fonction de sa durée de séjour. Parc national, plages de sable fin, plantations, cocotiers, petite île, basse terre : tout doit être contemplé. Des traversées peuvent être aussi effectuées en catamaran ou en voilier vers d’autres territoires.

L’archipel est un débouché pour rejoindre rapidement la République dominicaine et le Costa Rica. De toute façon, cet endroit paradisiaque a autant de lieux de visites pour occuper les touristes pendant des années.

Pour une expérience sans pareille et un séjour inoubliable sur cette terre, il faudra :

  • Effectuer du kayak sur les eaux cristallines des îles ;
  • Explorer les sentiers battus des falaises ;
  • Visiter les vestiges de Carolina Point à Water Island ;
  • Nager dans les plages idylliques des îles ;
  • Découvrir le centre commercial aquatique de Charlotte Amalie ;
  • Effectuer des plongées sous-marines à Cane Bay ;
  • Se bronzer sur la plage Magen’s Bay Beach ;
  • Visiter la distillerie de Rhum de Saint-Thomas ;
  • Se rendre à une expédition culturelle à Cristiansted ;
  • Savourer les plats et variétés culinaires de l’archipel…

 

Il existe en effet une liste exhaustive d’activités, de loisirs et de visites à effectuer dans ce magnifique endroit.

Que retenir ? Les îles vierges américaines sont un ensemble d’îles et îlots de l’Amérique centrale appartenant aux USA. De par ses innombrables ressources naturelles et culturelles, elles constituent une excellente destination touristique. Il suffira d’avoir une ESTA pour effectuer un séjour mémorable dans cette charmante partie de la planète terre.