Comme la plupart des pays, les États-Unis ont leurs traditions culturelles et sportives. De même, chaque État de la confédération a ses rituels. Le Kentucky Derby faisant partie des USA a également quelques événements culturels qui attirent l’attention de plus d’un. L’un d’entre eux est le Kentucky Derby, une course d’obstacles pour chevaux engagés qui draine un nombre important de spectateurs à travers le monde.

Si vous voulez faire partie de cet évenment annuel, faites le premier pas et remplissez la demande ESTA. Vous avez déjà obtenu une autorisation ESTA approuvée mais vous ne la trouvez plus? Veuillez remplir la forme de récupération de l’ESTA pour voir si votre document est toujours valide.

Ce qu’il faut savoir du Kentucky Derby

Le Kentucky Derby est à la fois un jeu simple gagnant et un événement sportif d’équitation qui réunit plusieurs entraineurs de chevaux et leurs animaux. Loin du simple enjeu de gagner aux courses ou de gagner de l’argent, cette course d’un jour occupe une place de choix dans le cœur de ses adeptes.

Généralités sur le Kentucky Derby

Le derby du Kentucky est une course de référence de deux-chevaux organisée depuis des siècles au grand national du trot. Elle se tient chaque premier samedi du mois de mai dans l’État du Kentucky et ses parties sont considérées comme des jeux d’argent pour plusieurs.

Très appréciée par les Américains, elle est reconnue pour drainer plus des milliers de spectateurs, lesquels s’adonnent aux paris hippiques. Certains touristes voyagent exclusivement pour assister à cet événement annuel à partir des stalles de départ et effectuer des pronostics gratuits.

Ce qui rend le Kentucky Derby si célèbre

La course PMU du Kentucky doit sa célébrité aux critères de sélection des chevaux et aux pronostics turf. Aussi, les organisateurs font de cet événement semi-nocturne une célébration historique qui dure toute la semaine. Les activités et festins proposés les jours avant les courses hippiques apportent une touche particulière à la beauté de l’événement.

Les origines de la célébration du Kentucky Derby

Le Kentucky Derby doit aussi sa renommée à ses origines historiques et à la revue de la presse.

Des origines européennes ? Les origines du Kentucky Derby remontent à l’an 1872 en Europe. En effet, le colonel américain ayant assisté au Derby d’Epsom et aux grands prix de Paris revient aux USA avec de bonnes idées. Il s’agit de la création d’une compétition de course hippique entre un certain nombre de chevaux et gérée par des sociétés de courses.

Pour mettre en exécution son projet, il obtient de John et Henry Churchill un champ réduit de courses de plat. Cet espace fut utilisé pour construire un hippodrome qui sera ouvert en 1875 au nom de Churchill Downs.

Inspiré du champ de course de chevaux de Paris, le colonel a démarré la construction de son hippodrome. Faute de moyen, il se résout à le vendre à des particuliers. Il a fallu attendre 1978 pour que ce domaine qui abrite l’hippodrome soit intégré au patrimoine national.

L’historique des courses de chevaux

Le champ de courses PMU du Kentucky a accueilli sa première compétition en mai 1875. Cette année, Aristides fut le cheval gagnant à l’arrivée de la course et s’est emparé par la même occasion du premier trophée de l’histoire du jeu. Une victoire qu’il a pu célébrer devant des milliers de spectateurs venus de toute part pour admirer les chevaux de course.

C’est en 1952 que la retransmission par télévision de cette course de haies a commencé et la presse hippique s’est intéressée à l’événement. Aujourd’hui, cette course fait partie des plus prestigieuses dans la discipline sportive hippique et l’un des grands prix d’Amérique.

Comment s’organise la compétition du Kentucky Derby ?

L’autre facteur qui confère un prestige à cette compétition d’écurie de course est son organisation.

La sélection des chevaux

Principaux sujets de la compétition, une grande attention est accordée à leurs sélections. Fidèles à l’esprit de cet événement, les sélectionneurs choisissent les chevaux anglais de pur-sang en bonne condition physique. Cette course de cheval exige aussi que les animaux participants aient au minimum 3 ans. De même, pour accéder au milieu des courses, le cheval ouvre un compte par l’intermédiaire de son maître.

Chaque entraineur de chevaux a pour mission d’effectuer les formalités nécessaires pour inscrire ses animaux au jeu de pari hippique. Son rôle est aussi de les former à la course de cheval et de les préparer à offrir un grand spectacle au public. L’autre aspect de la sélection est qu’un cheval ne peut y participer qu’une seule fois dans sa vie. C’est d’ailleurs ce qui justifie les 35 réunions que tiennent les sociétés des courses avant de choisir les chevaux.

En dehors des mâles, il est possible que compte tenu de leurs performances, les juments soient sélectionnées. Toutefois, cette éventualité est rare dans l’histoire du Kentucky Derby. En outre, les trotteurs français sont aussi utilisés dans les courses du jour et le courses de plat au Kentucky Derby.

Les différentes courses de l’événement

En dehors de la grande course PMU du samedi, d’autres compétions de course au prix se tiennent dans la semaine du Derby. Il s’agit entre autres du Kentucky Oakes, du Preakness Stakes et du Belmont Stakes où chaque cheval de base fait une dernière sortie.

La grande course s’effectue sur une distance de 2 km dans du sable fibré. Le montant de la course fixé à 2 millions de dollars est remporté par le cheval du jour, autrement dit le gagnant.

Les spécificités de la compétition

Le Kentucky Derby est aussi connu pour ses traditions de déroulement et les pronostics de la presse.

Les jours précédents la célébration

Outre le caractère hippique de l’événement, le Kentucky Derby est aujourd’hui un vrai festival. De nombreuses activités sont proposées au menu pour permettre aux visiteurs de faire le plein d’émotions. Il s’agit de la musique, des marathons et des paris comme les PMU du jour et le quinté de demain.

La course au ballon fait aussi partie des divertissements au menu du Kentucky Derby. L’autre tradition de l’événement est le met proposé au menu pour les visiteurs. Il s’agit du Burgoo ; une nourriture typique de l’état du Kentucky et du montant julep, une boisson pour la circonstance.

Le jour de la course

Pour les courses du croisé laroche, une chanson lance les hostilités. C’est généralement le moment pour effectuer des pronostics quinté et gagner des prix sur un pari hippique. Les autochtones et les étrangers s’adonnent en grand nombre au pari mutuel urbain et aux pronostics PMU pour faire un peu de revenus.

Les gains sont gagnés selon le pronostic tiercé quarté quinté réalisé à condition que le cheval gagne la course. Toutefois, les paris partants du quinté sont différenciés selon la situation financière des parieurs et des pronostiqueurs. Il en est de même pour la distribution des sièges dans les gradins de l’hippodrome du Kentucky.

En dehors du champ de courses du colonel, d’autres hippodromes sont également utilisés pendant le festival du Kentucky Derby. Il s’agit de l’hippodrome de Pornichet, l’hippodrome de Cabourg et l’hippodrome de la capelle.

Comment assister à cet événement aux États-Unis ?

Pour se rendre aux États-Unis et assister au Kentucky Derby, il est conseillé de solliciter l’ESTA.

De quoi s’agit-il ?

L’ESTA est un formulaire qui fait office d’autorisation d’entrée sur le territoire américain. Ce document n’est attribué qu’aux ressortissants des 37 pays membres du Visa Waiver Program. La possession de l’ESTA permet à l’étranger de bénéficier de plusieurs privilèges sur le sol américain. L’un d’eux est la permission d’assister à la course de steeple-chase des stalles de départ jusqu’à la ligne d’arrivée.

L’ESTA est délivré à tout le monde sans distinction d’âge et de sexe. Les ressortissants des pays ne faisant pas partie du programme ESTA doivent cependant obtenir un visa pour assister au Kentucky Derby. La validité de cette autorisation est estimée à deux ans et ne couvre que 90 jours de séjour au maximum.

Comment faire pour obtenir le visa ESTA ?

La demande ESTA se fait en ligne et requiert le remplissage d’un formulaire. Pour se voir agréer son dossier, le voyageur ne doit avoir aucun contentieux avec la justice américaine. De même, ce dernier doit posséder un passeport valide et être éligible au dispositif. Pendant le remplissage du formulaire, des informations sur sa situation géographique matrimoniale et parentale lui seront également demandées.

Des copies de ses documents d’état civil lui seront aussi exigées par les autorités américaines. Après avoir rempli idéalement le formulaire, il sera alors possible de l’envoyer. Il est possible de recevoir l’ESTA au bout de 48h après l’envoi des informations. Le document électronique est envoyé par l’adresse mail fournie lors du remplissage du formulaire.

Si de fausses données parviennent aux autorités américaines, ces derniers peuvent refuser l’accès au document au voyageur. En cas de refus, l’individu est contraint de faire une demande de visa de voyage auprès de l’ambassade américaine.