La Green card

La Green card est un document qui permet de devenir permanent puis de vivre et travailler sur le sol américain à plein temps. Ne pas confondre avec l’ESTA USA qui permet de séjourner de façon temporaire. Toutefois, la procédure pour entrer en possession de ce visa de résident permanent essentiel pour vivre son rêve américain est longue. De plus, bien qu’étant détenteur du visa de résident temporairedevenir résident permanent aux USA est soumis à plusieurs conditions. Il existe heureusement différentes manières de se procurer les cartes vertes en étant ressortissants de pays étrangers.

Le Green card

La carte verte constitue un document important pour être résident de longue durée aux États-Unis.

La fonction de la Green card

La carte verte fait office d’un permis de résidence sur le sol américain. C’est un certificat délivré par le gouvernement américain aux étrangers qui désirent vivre aux États-Unis à plein temps. Ce dernier permet non seulement de vivre, mais aussi de travailler dans toutes les contrées américaines.

L’aspect de la carte verte

La carte de séjour doit son apparence aux transformations effectuées pendant plusieurs années par les bureaux d’immigration. Sa nomination vient de la couleur du formulaire qui faisait office de permis de séjour permanent jusqu’en 1964. Cette carte a connu beaucoup de changements et n’a plus une couleur exclusivement verte.

En 2006, elle disposait d’une couleur blanche avec une couleur verte foncée au verso. La carte contient toutes les informations de civilité de son détenteur ainsi que sa photo. Son apparence et les couleurs qui la composent sont si uniques qu’elles empêchent toute contrefaçon.

Ce qu’implique la possession de la carte verte

La possession de la carte verte a plusieurs avantages, mais aussi des exigences à satisfaire envers l’État américain.

Les avantages liés à la possession de la Green card

Obtenir une carte verte permet de résider en tant que citoyen sur le sol américain. Avec cette dernière, le travailleur permanent peut séjourner pendant une longue durée et faire une activité professionnelle sur le sol américain. Il lui est également autorisé de bénéficier des mêmes privilèges que les citoyens américains.

En tant que parent, il est plus facile d’obtenir des bourses d’études à ses enfants. Même si cet enfant est tenu de payer la scolarité, les résidents permanents bénéficient des frais de scolarité réduits. La possession du visa de résident permanent est également conseillée aux étudiants internationaux.

Avec la Green card, il est possible de faire une demande pour obtenir la nationalité américaine. L’étranger peut aussi obtenir un visa de citoyenneté s’il a une bonne conduite pendant les cinq dernières années aux États-Unis.

Quelques restrictions liées à la détention de la carte

Étant un rapatrié, il est impossible de voter aux USA bien que possédant le statut de résident permanent. Pour les jeunes, détenir le Green card les astreint à s’engager dans le service militaire à 18 ans. Servir de juré dans une cour est aussi refusé aux étrangers malgré la possession de la carte verte.

Excepté ces obligations, le résident américain est également sonné de payer des taxes dans sa localité. Il en est de même s’il est propriétaire d’un immeuble ou patron d’une entreprise implantée aux États-Unis. Sur ce, il est tenu de déclarer ses sources de revenus à la fiscalité américaine pour fixation de sa taxe à payer.

Comment obtenir la Green card ?

Il existe diverses manières pour entrer en possession de la carte verte. Le mariage ou le parrainage d’un membre de la famille y trouvent une bonne place.

Le mariage comme moyen d’obtenir le permis de résidence

Le mariage constitue le moyen le plus facile pour résider de façon permanente et travailler aux USA. Cela fonctionne si l’un des deux partenaires a pour pays d’origine les USA ou est naturalisé américain. Ceci étant, si le conjoint est déjà sur le territoire américain, il doit faire une demande de Green card pour sa conjointe.

À cette demande sera ajouté un permis de travail pour permettre à celle-ci d’accéder au pays de résidence de son conjoint. Ce permis est aussi utile pour séjourner aux USA et obtenir la résidence permanente. Dans le cas où la conjointe est à l’étranger, la demande d’un visa électronique pour un séjour temporaire s’impose.

Le conjoint américain doit l’aider à présenter une demande de résidence auprès du gouvernement américain. Il est conseillé dans ce cas d’opter pour le titre de séjour électronique ESTA.

L’assistance d’un membre de la famille

En dehors du mariage, l’intervention d’un membre de la famille peut également accélérer l’obtention de la Green card. Pour cela, il est nécessaire que ce dernier soit un citoyen américain accompli. Il pourra alors rédiger une demande d’obtention de la carte verte pour son proche afin qu’il vienne vivre aux USA. Si les deux ont un lien de parenté direct, la carte est octroyée assez rapidement après approbation de la demande.

Les enfants de moins de 21 ans ainsi que les frères et sœurs sont les plus favorisés pour la catégorie du regroupement familial. Au cas où il s’agirait d’un parent éloigné, l’approbation et la délivrance peuvent prendre plus de temps. Une durée allant jusqu’à 4 ans pour l’examen de la demande de carte verte peut être observée.

Pour accélérer l’aboutissement de la demande, il est recommandé pour le parent-citoyen de déposer une demande aux services d’immigration. Cela permettra au parent d’obtenir d’abord un visa d’immigration avant l’aboutissement du processus.

D’autres manières d’acquisition de la carte verte

En dehors de liens familiaux, il existe d’autres moyens pour résider aux États-Unis avec la carte verte.

Les relations de travail

L’utilisation des relations de travail peut également permettre aux travailleurs qualifiés de bénéficier d’un statut de résident permanent. Pour y arriver, ces derniers doivent obtenir le parrainage de leurs employeurs. Les employeurs doivent aussi montrer la nécessité de la résidence de l’étranger sur le sol américain pour son entreprise.

Sur ce, ils doivent fournir des renseignements sur l’emploi du résident et son expérience professionnelle. De même, ils doivent prouver qu’il est le plus qualifié pour exercer son poste. L’employeur doit aussi remplir le formulaire de bonne moralité de son employé. Il doit par la suite présenter un permis de travail valide de ce dernier aux autorités.

En outre, l’employeur doit être un citoyen américain et doit procéder lui-même à la demande. En dehors du parrainage de l’employeur, l’étranger peut obtenir la Green card par d’autres canaux. Les surdoués ou les personnes reconnues internationalement pour leur talent bénéficient plus vite de la carte. La requête de celle-ci se fait comme la démarche du parrainage de l’employeur.

Cependant, ce processus ne s’applique pas aux investisseurs. Ces derniers doivent effectuer des investissements dans des domaines comme les centres régionaux. Les investissements doivent être opérés pendant une durée déterminée. De même, ils doivent créer des emplois sur le sol américain pour faciliter leur obtention de la carte verte.

Les situations exceptionnelles

Certains ressortissants étrangers peuvent se procurer la carte verte d’une autre manière. Il suffit de participer à la loterie qu’organisent les États-Unis chaque année pour avoir ses chances de gagner. De même, il est possible d’obtenir la Green card quand on est réfugié ou exilé. La présente décision dépend toutefois du pouvoir juridictionnel du ministère américain de l’Intérieur.

Quelques précisions sur l’obtention de la carte de résident permanent

L’obtention de la prestigieuse Green card comporte quelques subtilités.

Quelques frais pour les formalités

L’étranger avant de bénéficier des privilèges de la carte verte doit procéder à quelques versements bancaires. Ces fonds convoyés au service d’immigration américain serviront à l’élaboration de la carte.

Des dispositions à observer avant d‘obtenir la carte

Pour ne pas bloquer son processus d’obtention du permis de résidence permanent, le voyageur doit veiller à être en règle. Cela suppose qu’il ne doit avoir aucun contentieux judiciaire avec la justice américaine ainsi que le fisc.