Les questions ESTA ?

Pour les ressortissants de pays-membres du programme d’exemption de visa ou Visa Waiver Program (VWP), le Gouvernement américain propose un système électronique de demande d’autorisation de voyage aux USA. Ainsi, obtenir votre autorisation d’entrée sur le territoire américain vous implique de passer par le site du Gouvernement qui est le site officiel où vous devez suivre quelques formalités et, entre autres, remplir le formulaire ESTA.

Ce formulaire d’entrée sur le sol américain s’adresse aux ressortissants français et à tout ressortissant d’un pays bénéficiaire de ce programme. La tâche d’administrer et de prendre les demandes de voyage, et en même temps, de publier la liste des demandes approuvées, revient au Département de la sécurité intérieure.

Cette autorisation de voyage électronique est un laissez-passer provenant des autorités américaines. Par conséquent, le Service de l’immigration et de la protection des frontières des USA est méticuleux sur le choix des ressortissants qui peuvent obtenir cette autorisation officielle du Gouvernement américain et qui sont exemptés de visa. En effet, il s’agit d’un visa électronique rattaché directement à votre numéro de passeport en cours de validité (passeport biométrique ou passeport électronique est ainsi de mise).

Pour que vous puissiez passer un séjour aux États Unis ou pour simplement entrer sur le territoire américain par voie terrestre ou voie aérienne, vous devez présenter une autorisation obtenue via la demande électronique faite sur le site de l’ESTA à la douane. Pour pouvoir la faire, il est important de suivre les formalités d’immigration et respecter les conditions d’entrée.

En résumé, avant de pouvoir par exemple effectuer un voyage d’affaires (court-séjour ou long séjour) ou des vacances-travail aux USA, il faut remplir le formulaire ESTA USA. La procédure se fait en répondant à un questionnaire. Ce dernier est constitué de plusieurs questions relatives à divers aspects du voyage en lui-même. Il peut s’agit d’une question sur vos coordonnées ou d’une question sur vos intentions et les pays que vous avez dernièrement visités.

Dans cet article, vous allez découvrir le sujet des différentes parties de ce questionnaire afin que vous puissiez être mieux préparé pour demander votre autorisation gouvernementale d’entrer dans le territoire de l’Oncle Sam.

Informations sur le candidat/passeport

Dans cette partie du questionnaire ESTA, vous êtes invité à fournir des informations sur vos coordonnées personnelles, à la fois celles sur votre carte d’identité et celles sur votre passeport français.

Détails de votre passeport

Cela comprend votre nom complet (votre nom de jeune fille si vous en avez un), votre prénom (ou vos prénoms), votre sexe tel qu’indiqué sur votre passeport et votre numéro de passeport.

La date à laquelle votre passeport a été délivré, sa date d’expiration et le pays dans lequel il a été délivré doivent également être indiqués.

Votre date de naissance, lieu de naissance et pays de naissance

Dans la même catégorie de détails du passeport figurent également votre date de naissance, la ville dans laquelle vous êtes né et votre pays de naissance.

Autre citoyenneté/nationalité du candidat

Si vous avez la double nationalité avec un autre pays que le pays de votre passeport, vous devez également le déclarer. En effet, les États-Unis ne donnent pas d’ESTA aux personnes ayant la double nationalité avec l’Irak, l’Iran, la Somalie, la Syrie, le Soudan, la Corée du Nord, la Libye ou le Yémen.

Vous devez aussi déclarer si vous avez obtenu un type de carte d’identité d’un pays autre que le pays sur le passeport avec lequel vous faites la demande.

Si vous êtes actuellement ou avez à un moment donné dans le passé été citoyen d’un autre pays, on voudra savoir comment vous êtes devenu ressortissant de ce pays.

Adhésion au programme Global Entry

Il vous sera demandé si vous êtes membre du GBP Global Entry Program. Si tel est le cas, vous devrez fournir le numéro de membre ou le numéro d’identification (PASS ID). Les membres de ce programme peuvent passer par l’immigration via un kiosque automatisé dans certains aéroports aux États-Unis.

Coordonnées des parents du candidat

Vous devez fournir les noms complets de vos parents tels qu’ils figurent sur leurs passeports, des informations utiles pour les autorités américaines au cas où vous êtes tenté de devenir un résident permanent aux États-Unis. Si vous ne connaissez pas ces informations, vous pouvez sélection « INCONNU » comme réponse.

Coordonnées du candidat

Cette section vous invite à fournir votre adresse postale ou résidentielle dans votre pays d’origine. Vous y trouverez deux lignes où vous entrerez votre adresse, la ville, l’état, la province et région où vous résidez ainsi que le pays.

Vous devez également donner votre numéro de téléphone et une adresse e-mail pour que le département de la sécurité intérieure puisse vous communiquer le résultat de votre ESTA.

Vous devrez également indiquer votre état matrimonial si vous êtes célibataire, marié ou en couple avec quelqu’un.

Réseaux sociaux (facultatif)

En cette époque où les réseaux sociaux sont des mines d’informations sur les gens, vous devez fournir vos identifiants dans le cadre des exigences d’entrée sur le territoire américain.

Renseignements sur l’emploi

Cette section nécessite des informations concernant votre emploi. Il demande des détails sur votre employeur actuel ou le plus récent. Ces détails incluent le titre de votre poste, le nom de votre employeur, votre adresse et votre numéro de téléphone.

Ces informations visent en partie à garantir que vous avez l’intention de quitter les États-Unis à la fin de votre droit de 90 jours afin de reprendre votre emploi. Si vous n’avez pas d’emploi actuel, vous devrez peut-être fournir une preuve de voyage ou un billet de retour à l’immigration.

Informations sur l’entrée sur le territoire

Cette partie sert à savoir si vous demandez l’ESTA à des fins de transit en route vers une autre destination ou non. Si votre ESTA est uniquement utilisé pour transiter, vous devrez indiquer votre destination.

Vous devez également fournir des coordonnées pour votre séjour pendant que vous êtes aux USA. Habituellement, il s’agit de l’adresse et du numéro de téléphone de l’hôtel.

Il y a deux questions assez similaires : point de contact aux États-Unis et adresse aux États-Unis. Dans la plupart des cas, vous pouvez utiliser les mêmes informations dans les deux champs. Il vous sera également demandé dans quel aéroport ou dans quelle ville vous embarquerez pour votre voyage.

Coordonnées du point de contact aux États-Unis

Ici, vous devez fournir les coordonnées de votre plus proche parent se trouvant aux USA. Cela comprend son nom complet, son adresse et son numéro de téléphone.

Adresse aux États-Unis

Cette partie du questionnaire vous invite à remplir deux lignes d’adresse, une ligne pour votre numéro d’appartement, l’État et la ville où vous séjournez et le numéro de téléphone que vous utilisez aux USA.

Questions d’admissibilité

Ces questions ont pour objet de vous profiler efficacement en fonction de votre probabilité de constituer une menace pour la sécurité des États-Unis et la sécurité publique. Ce sont des questions qui fournissent au Département de la sécurité intérieure les informations dont il a besoin pour approuver ou refuser votre ESTA.

Ils se présentent sous la forme de cases où vous cochez Oui / Non :

  1. Souffrez-vous d’une maladie transmissible, de troubles physiques ou mentaux? Faites-vous usage de stupéfiants ou êtes-vous toxicomane?

Cette question existe pour deux raisons. Premièrement, le plus évident est d’empêcher la propagation de maladies contagieuses dans le pays. Deuxièmement, les États-Unis sont susceptibles de refuser l’accès aux personnes atteintes de troubles de santé mentale ou de maladies transmissibles en raison du fardeau qui pourrait en résulter pour le système de santé américain.

Par ailleurs, si le VIH était autrefois considéré comme une maladie transmissible, il a maintenant été supprimé et les personnes séropositives ne seront pas empêchées de voyager. De plus, le rhume et la grippe saisonnière ne sont pas considérés comme des maladies respiratoires aiguës sévères. Ainsi, même si vous êtes malade au moment de la demande, vous devez répondre « non » à cette question.

  1. Avez-vous déjà été arrêté ou condamné pour un délit qui a entraîné de graves dommages matériels, une blessure grave à une personne ou des dommages graves à un organisme de gouvernement?

Cette question a pour but d’empêcher les personnes susceptibles de commettre un crime au cours de leur visite d’entrer dans le pays. Cependant, elle laisse une certaine marge d’interprétation en raison de son utilisation du mot « grave ». Par conséquent, si vous avez été reconnu coupable d’un délit qui n’a pas causé de dommages ou de préjudices graves, vous pouvez répondre « non » à cette question.

Toutefois, les responsables de l’ESTA peuvent vérifier les dossiers de police des pays européens. S’ils considèrent que votre crime est suffisamment grave et que vous avez menti dans votre demande, l’entrée vous sera refusée même pour les demandes futures.

  1. Avez-vous jamais violé une loi liée à la possession, l’utilisation ou la distribution de drogues illicites?

Cette question ainsi que les deux questions suivantes existent pour des raisons similaires à la question numéro 2, mais elles sont plus simples.

  1. Cherchez-vous à vous engager, ou vous êtes-vous jamais engagé(e) dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ?
  2. Avez-vous jamais commis une fraude ou une fausse déclaration pour obtenir ou aider un tiers à obtenir un visa ou l’entrée aux États-Unis?
  3. Êtes-vous actuellement en recherche d’un emploi aux États-Unis ou avez-vous été employé aux États-Unis sans l’autorisation préalable du gouvernement américain?

Seuls les voyageurs avec le bon visa de travail peuvent être autorisés à travailler aux États-Unis. Par conséquent, une réponse « oui » disqualifiera toute personne souhaitant travailler temporairement pendant la période de 90 jours du programme d’exemption de visa, ou toute personne ayant travaillé illégalement dans le pays dans le passé.

  1. L’admission aux Etats-Unis ou l’octroi d’un visa vous a-t-il déjà été refusé ? Un visa d’entrée aux Etats-Unis vous ayant été octroyé précédemment a-t-il été annulé ?

Cette question ne concerne que les visas et non les demandes ESTA. Même si vous avez déjà eu une demande d’ESTA refusée, vous devez répondre « non » à cette question à condition que votre visa n’ait pas été refusé, qu’on ne vous ait pas refusé l’entrée ou que vous n’ayez pas retiré une demande de visa dans le passé.

Si vous avez retiré une demande de visa, vous serez probablement considéré comme suspect en raison de l’hypothèse que votre retrait était probablement de peur d’être refusé.

  1. Avez-vous jamais séjourné aux États-Unis plus longtemps que la période de séjour qui vous avait été accordée par le gouvernement américain?

Si vous avez déjà dépassé la date limite d’un visa ou d’un ESTA, l’entrée vous sera probablement refusée pour une nouvelle demande ESTA. Dans ce cas, vous serez obligé de demander un visa à la place.

Cependant, rien ne garantit que la demande de visa aura une réponse positive, car le dépassement de la durée de séjour est considéré comme une infraction grave aux États-Unis.

  1. Avez-vous visité l’Iran, l’Iraq, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Soudan ou l’Yémen après 2011?

Ces pays sont considérés comme à risque pour la sécurité des États-Unis et par conséquent, toute personne ayant des liens avec ces pays se verra probablement refuser un ESTA.

En résumé, ces questions sont assez strictes, ce qui signifie que si vous répondez OUI à l’une d’entre elles, vous ne serez probablement pas autorisé à entrer aux USA. Si vous ne répondez pas honnêtement à l’une des questions, vos futures demandes seront aussi probablement refusées.

Conclusion

Malgré le fait que remplir la demande ESTA soit une procédure banale, il n’en est rien en réalité, car de vos réponses dépendent une réponse positive ou négative de votre demande. Pour réussir votre demande de permis de voyage aux USA, vous devez prendre en compte la portée de votre réponse.

Néanmoins, si vous avez le moindre doute, vous pouvez revenir sur une ou plusieurs questions avant de confirmer l’envoi du formulaire. En ce sens, vérifiez chaque ligne et les informations que vous avez entrées. Examinez en détail chaque lettre, car un caractère manquant sera un motif de refus de votre demande ESTA.