Les voyages en avion sont un véritable souci pour les personnes malades qui suivent un traitement médicamenteux.  Les autorisations et/ou permissions de voyager avec des médicaments à bord de l’avion varient en fonction de la compagnie aérienne. C’est par exemple plus aisé de se déplacer avec des médicaments à l’intérieur de l’espace européen Schengen.

 

Par mesure de prudence, certains comprimés sont proscrits de la liste des médicaments avec lesquels on peut voyager ou la quantité autorisée à porter sur soi réduite au strict minimum. Alors, si vous avez un projet de voyage hors de votre pays, il est important et indispensable de prendre connaissance des règles communes aux aéroports d’embarquement et de débarquement en matière de transport de médicament pour ne pas être confronté à des problèmes à bord de l’avion ou lors des formalités d’entrée à l’aéroport.

 

QUELLES PRECAUTIONS PRENDRE AVANT D’EMBARQUER ?

Pour éviter trop d’interrogations, de questionnements et de fouilles de la part des agents en charge de la sécurité des frontières, il est conseillé aux voyageurs de prendre des dispositions en amont. Ils doivent par exemple, en prélude au voyage prendre des renseignements en la matière. Pour cela, ils doivent se rendre auprès de la compagnie aérienne reconnue t agréée par les autorités américaines en mesure de fournir des informations relatives au voyage avec les médicaments. Il est important de comprendre que certains médicaments nécessitent, avant leur transport, que le voyageur dispose d’une ordonnance à cet effet, ordonnance délivrée par un médecin.

 

C’est, pour la plupart du temps les médicaments sirop ou liquides qui sont affectés par de contrôles stricts et trop rigoureux. Les seringues et tout objet pointus et tranchants sont également soumis à des règles particulières de contrôle.

Notons et sachons qu’aucune assurance maladie ne prend pas en compte des séjours étranger de plus de trois mois. Le voyageur doit prendre ses propres dispositions.

 

LE CAS SPECIAL D’ESPACE EUREOPEEN SCHENGEN

Le traité qui a créé l’espace Schengen rend plus souple et plus facile le voyage avec des médicaments à l’intérieur de cet espace économique et politique. Le voyageur devra cependant avoir une permission pour pouvoir se déplacer avec des médicaments. S’agissant des gens sous traitement, ils doivent avoir une autorisation avec précision sur le traitement qu’ils suivent, les médicaments qu’ils doivent porter sur eux avant de débarquer sur le territoire du pays qu’il visite au sein de cet espace Schengen. Cette permission est délivrée par le médecin prescripteur et homologuée par l’agence régionale de santé. Il est obligatoire que chaque comprimé ait son formulaire dont le patient ou le malade voyageur remplit une partie et l’autre partie par l’autorité de l’agence régionale de santé publique.

 

CONSERVATION DES MEDICAMENTS LORS DU VOYAGE ET QUELQUES PRECISIONS

Les médicaments, qu’ils soient en comprimés, gélules ou sirop sont fragiles et succombent très vite lorsqu’ils sont soumis à une température élevée ou trop basse. Il est indispensable de chercher à les garder dans une température ambiante normale lors de tout le trajet du voyage que durera le vol. Il n’est aussi pas bien de garder assez de médicaments sur soi en cabine. Il est recommandé de garder juste ce qu’il faut pour le temps de vol.

 

Il faut cependant, en cas de maladie susceptible de surprise désagréable,  penser en garder une quantité légèrement supérieure à la normale en vue de pouvoir faire face à d’éventuelles crises chroniques pendant le voyage. Ne surtout pas oublier d’avoir sur soi en cabine son autorisation, son ordonnance ou autre document pouvant attester de votre régularité en matière de voyage avec des médicaments en cas de contrôle éventuel en cabine de l’avion.

 

INFORMATIONS INDISPENSABLES : CAS PRATIQUES

Pour faciliter la tâche aux voyageurs, certaines compagnies aériennes ont mis en place et institué un dispositif pour aider leurs passagers. Malgré ces dispositifs, les voyageurs doivent eux même s’occuper de la garde et de la conservation de tous leurs colis, les médicaments y compris.

 

En résumé, il est bien possible d’emporter des médicaments aux USA suivant des règles et dispositions particulières.