Pour un voyage aux États-Unis, il est important de se préparer à réaliser certaines formalités. Ces dernières étaient autrefois assez contraignantes, car il fallait se rendre à l’ambassade des états unis pour un processus assez long.

 

Dans le but de raccourcir ces démarches, les autorités américaines ont mis en place un programme dénommé ESTA. Il s’agit d’un système électronique qui permet aux ressortissants de certains pays d’avoir un E.visa.

 

ESTA qui est un programme d’exemption de visa permet de séjourner aux États-Unis pour un nombre de jours maximum. A savoir, que vous pouvez faire plusieurs voyage avec le même ESTA. De ce fait, même si la demande d’autorisation de voyage est accordée au demandeur, ce dernier est limité par le temps.

 

Il est donc important pour le voyageur de savoir pendant combien de temps cette autorisation de l’ESTA est valide. Avant l’embarquement pour les États-Unis, il est aussi nécessaire d’avoir un passeport valide et d’autres documents de voyage.

 

Le voyageur doit chercher à savoir quelles sont les conditions qui peuvent entrainer une annulation de l’autorisation de l’ESTA. Le nombre de jours par séjour aux États-Unis doit également connu.

 

Les réponses à toutes ces préoccupations seront énumérées dans cet article.

 

En quoi consiste le programme ESTA ?

 

L’ESTA est un programme mis en place par le gouvernement américain. Le but à travers cette création est de satisfaire la demande de visa des ressortissants de pays bénéficiaires.

 

En effet, pour profiter de ce programme, votre pays doit être éligible. Le nombre total de pays qui peuvent bénéficier de l’ESTA est 38. On retrouve bien évidemment dans le lot la France.

 

Tout citoyen français peut donc fouler le sol américain grâce à une autorisation. Ceci soulève quand même une question : comment effectuer une demande pour profiter de cette autorisation de voyage électronique ?

 

Quelle est la démarche à suivre pour obtenir une autorisation électronique de l’ESTA ?

 

Pour voyager aux États-Unis, il sera nécessaire de faire une demande sur le site officiel de l’ESTA. Une fois sur la plateforme, l’utilisateur devra remplir le formulaire.

 

Il s’agit d’un formulaire tout à fait classique où vous devez mettre des informations comme votre nom, vos prénoms, vos coordonnées, le nom de jeune fille pour les femmes mariées, etc.

 

L’entrée sur le territoire américain nécessite la possession d’un passeport valide. Il est important de préciser que ce document ici doit être un passeport biométrique ou un passeport électronique.

 

En effet, il y a un champ qui est réservé au numéro du passeport qu’il faudra remplir. Pour valider la demande de voyage à travers ce formulaire, le voyageur doit s’acquitter des frais de traitement.

 

Ces derniers s’élèvent à 14 $. Habituellement pour les demandes de voyage, cette somme se règle par carte de crédit. Toutefois, vous pouvez payer les frais par carte bancaire.

 

Combien de temps reste valide l’autorisation de l’ESTA ?

 

Le voyage aux USA pour un séjour touristique ou pour une autre raison nécessite dans plusieurs cas de figure une autorisation de l’ESTA. En effet, pour ceux qui comptent faire un séjour d’une durée de moins de 90 jours aux États-Unis, alors ce document devient indispensable.

 

La durée de validité de cette autorisation est de 2 ans. En clair durant cette période si vous avez besoin d’un visa, il ne sera pas nécessaire de faire une nouvelle demande.

 

Une fois que vous avez rempli le formulaire ESTA et que l’autorisation de voyage vous a été accordée, vous disposez de 2 ans. Au cours de cette période, vous pourriez séjourner autant de fois que vous voulez au pays de l’oncle Sam. La seule condition, c’est la durée de chaque séjour qui ne doit pas dépasser 90 jours.

 

Quels sont les facteurs qui entrainent l’invalidité de l’autorisation de l’ESTA ?

 

Pour fouler le sol américain pour une période inférieure à 3 mois, il est nécessaire d’avoir un visa ESTA. Ce dernier est délivré après une simple formalité sur le site officiel de l’ESTA.

 

En effet, une fois que vous avez cette autorisation, vous disposez d’une période de 2 ans pour faire autant d’aller-retour au pays de l’oncle Sam. Toutefois, certains éléments peuvent annuler cette période de validité.

 

Le changement d’adresse est un point qui peut annuler votre validité en cours. En effet, le fait de démanger conduit à une nouvelle adresse qui doit être normalement renseignée à nouveau dans le formulaire.

 

Le voyageur doit alors se rendre sur le site de l’ESTA pour renseigner à nouveau ses informations. Il en est de même pour un changement d’état civil. Ceci, peu importe la raison de ce changement.

 

Pour demander une autorisation, il sera nécessaire de remplir une demande à nouveau. Supposons que durant la période de validité de 2 ans votre passeport arrivait à expiration. Dans ce cas, il vous faut un nouveau passeport. Ce changement de pièce entraine une invalidation de la période de validité.

 

Voilà pourquoi, il faut s’assurer de la validité son ESTA avant d’embarquer pour les États-Unis. Ceci, peu importe que vous comptiez employer la voie aérienne ou la voie terrestre pour aller dans le pays.

 

Dans quels cas est-il indispensable d’avoir l’autorisation de l’ESTA ?

 

L’ESTA est un programme qui permet aux ressortissants des pays éligibles à ce programme d’obtenir un visa USA. Ce document est incontournable dans certains cas de figure.

 

D’abord, la durée du séjour est très importante dans le cadre de ce programme. Si celle-ci est inférieure à 90 jours, alors il vous faut forcément cette autorisation. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir des problèmes avec les douanes américaines.

 

Il faut dire que cette autorisation est nécessaire, peu importe la raison de votre voyage. Pour aller vous amuser aux États-Unis pour une durée maximum de 90 jours, il est nécessaire de disposer de cette autorisation.

 

Dans le même temps, ceux qui vont aux États-Unis pour des voyages d’affaires sont contraints de détenir cette autorisation. Cette dernière est imposée même aux voyageurs qui ne font que transiter par le pays de l’oncle Sam.

Voilà donc autant de cas de figure, où le voyageur ne peut se passer de cette autorisation de voyage électronique. Le document de l’ESTA devient dans ces situations un précieux sésame.