Les longs séjours à l’étranger au même titre qu’un séjour temporaire nécessitent une autorisation de séjourner. Le voyageur devra à ce titre obtenir un visa auprès des services de l’état américain pour garantir son entrée. Ainsi, les différents titres de séjour sont délivrés aux demandeurs après remplissage des formulaires prévus à cet effet.

Cependant, la procédure pour demander un titre de séjour (formulaire de séjour) n’est pas universelle, elle varie en fonction des spécificités des cas. Ainsi, il est important de savoir comment s’y prendre pour obtenir le permis de séjour idéal.

Les moyens d’obtenir un formulaire de séjour pour le pays de l’oncle Sam

Les ressortissants étrangers qui manifestent le désir de devenir des résidents américains disposent de deux possibilités. Le premier cas de figure s’applique à un étranger en situation régulière dans son pays d’origine, et qui doit obtenir une autorisation provisoire de séjour en Amérique.

En effet, les voyageurs qui choisissent cette option ne resteront aux USA que pour une courte durée. Un travailleur temporaire par exemple pourra obtenir un titre de séjour valable pour un délai relativement court. Le ressortissant étranger devra disposer d’autres autorisations dans le cadre de son déplacement à l’instar d’une autorisation de travail.

Quant à la seconde possibilité, elle offre un certificat de résidence aux étrangers qui désirent profiter d’un séjour d’une durée plus longue aux USA. Cela implique d’entreprendre des démarches dans le but d’obtenir une carte de séjour pour une longue durée. Le séjour des étrangers, qu’il soit court ou long, est sujet à des conditions qu’il convient d’énumérer.

Les conditions d’obtention d’un titre de séjour de courte durée

Le programme d’exemption de visa a été mis en place par le gouvernement américain pour diverses raisons. Il est question pour ce dernier d’assurer la sécurité de ses frontières, tout en fournissant un service de qualités aux touristes en règle. Ainsi, l’ESTA est le moyen le plus sûr d’obtenir une carte de séjour de courte durée pour les USA.

Toutefois, la demande de titre de séjour doit observer certaines conditions préalables comme la possession d’un passeport biométrique et l’appartenance à un pays-membre de l’espace Schengen.

La durée de validité de l’ESTA est de 2 ans, mais il offre titulaire d’un visa Esta un séjour de 90 jours maximum en toute légalité. Pour la délivrance d’un titre de séjour, il est essentiel de préciser que le remplissage du formulaire est obligatoire.

Pour prétendre à cette opportunité, le titulaire d’un titre doit être originaire de l’un des 38 pays ayant signé le traité du VWP (Visa Waiver Program). En réalité, la grande majorité des pays de l’espace économique Schengen peuvent en jouir. Depuis l’un des nombreux sites internet, le voyageur procédera étape par étape, puis s’acquittera du paiement d’un montant forfaitaire au Gouvernement américain.

Les conditions d’obtention d’un titre de séjour longue durée

Si celui qui veut obtenir un titre de séjour a pour intention d’effectuer un long séjour en Amérique, ce dernier doit faire les formalités qui s’y prêtent. Ainsi, dans le cas d’espèce il ne s’agit pas d’une procédure pour obtenir l’ESTA, mais plutôt pour obtenir un visa classique. C’est la meilleure alternative pour le résident de longue durée.

La demande pour être formulée en bonne et due forme doit transiter par l’ambassade des États-Unis. Ceci empêche l’apparition d’une situation irrégulière qui pourrait compromettre l’obtention d’un titre de voyage. De plus, les agents du consulat lui fourniront un formulaire de séjour qu’il devra remplir.
Ce dernier doit contenir les informations comme le nom, le prénom, l’adresse de résidence, y compris les données inscrites sur le passeport. Pour témoigner de sa bonne foi, le demandeur de ce type de visa devra s’assurer que les informations sont concordantes. Par ailleurs, il vaut mieux ne pas fournir un dossier incomplet lors de l’entretien à l’ambassade.

Ainsi, les documents relatifs à l’identité (acte de naissance, pièce d’identité, passeport, etc.) seront présentés. Outre ces pièces, il sera nécessaire de s’acquitter des frais relatifs au timbre fiscal. Toutefois, arrivée au consulat américain, une liste des pièces à fournir sera mise en exergue pour faciliter le dépôt du dossier.

Une fois le visa attribué au demandeur, il est conseillé que ce dernier en fasse une copie. La même attention doit être accordée au récépissé qui a été délivré dans le cadre de la procédure, avec les indications de toutes les dépenses effectuées. En effet, sur le récépissé, il est inscrit un numéro qui permet de retrouver une demande qui a été égarée.

L’obtention d’un formulaire de séjour : cas de la France

Toute personne qui souhaite se rendre en France pour une période supérieure à 3mois est tenue de faire les démarches auprès de la direction départementale. En effet, les différentes cartes de séjour sont délivrées aux voyageurs en fonction du statut qu’ils arborent. Le premier formulaire de séjour concerne les séjours relativement courts, grâce à lui il est possible de bénéficier d’une autorisation de 1 an sur le sol français.

À ce titre, la carte de séjour vie privée et la carte de séjour étudiant sont deux cartes que l’on obtient dans le cadre d’un voyage de courte durée. Outre ces deux cartes, il en existe d’autres comme celle réservée aux chercheurs dans le cadre d’un séjour scientifique. Aussi, pour les personnes retraitées, il existe une carte de séjour retraité qui est une admission exceptionnelle.

Ainsi, la carte de séjour retraité donne la possibilité à son détenteur de résider en France pour une durée maximale de 10 ans. Par ailleurs, les cartes de séjours compétences et talents, ainsi que la carte de résident permanent s’obtiennent après présentation des pièces justificatives. Les ambassades françaises et les différents consulats disposent d’une liste des documents nécessaires à leur obtention.

La procédure en France

De façon générale, délivrer le titre de séjour est du ressort de la préfecture ou de la sous-préfecture dans certains cas. La sous-préfecture de police peut être également saisie pour emmètre ce document indispensable. Dans d’autres cas, le préfet délègue cette prérogative aux commissariats ou aux mairies. Ainsi, il sera juste question de se présenter au rendez-vous aux heures et aux lieux convenus pour obtenir votre formulaire de séjour.

Le processus n’est pas différent, même s’il s’agit d’une personne mineure cette dernière devra remplir également un formulaire. La seule différence notable est observée au moment du remplissage, car un membre de la famille (un parent ou un tuteur) doit le faire à sa place.

Deux mois après leur entrée sur le territoire Français, les services d’état exigent d’un immigrant la demande d’un titre de séjour. Cependant, pour bénéficier de cette prestation, il faudra que la personne concernée s’acquitte du paiement des coûts. Ces frais ne sont pas standards et varient donc en fonction de différents critères comme le type de demande.

Ainsi, le tarif est relativement bas lorsqu’il s’agit d’un étudiant qui désire se rendre en France pour effectuer ses études sur une courte période. Par contre dans le cadre d’un regroupement des familles, le conjoint d’un ressortissant devra s’acquitter de frais plus conséquents.

Les précautions à prendre avant d’immigrer dans un pays

Pour résider régulièrement ou temporairement dans un pays, il est nécessaire d’obtenir une carte de résident ou un titre de séjour.

Peu importe les raisons évoquées (plaisir, affaire) pour un voyage dans un pays étranger, la première étape consiste à se rendre à l’Ambassade. Il s’agit bien sûr d’une visite à l’ambassade du pays de destination, et cette dernière pourra vous fournir toutes les informations nécessaires. Ce n’est qu’après cette étape que les démarches pour la procédure d’immigration seront effectuées.

Toutefois, il est bien vu de s’intéresser au préalable à la validité de vos différentes pièces d’identité. En effet, qu’il s’agisse du passeport ou de la carte d’identité nationale, aucune pièce ne doit être expirée.