En vue d’un déplacement vers les États-Unis, il y a plusieurs autorisations de voyage auquel vous pouvez avoir recours. L’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization est l’une d’entre elles. Vous pouvez en faire la demande en ligne en remplissant le formulaire mis à votre disposition. Si vous vous demandez si un blanc dans votre requête peut entraîner le refus de celui-ci, découvrez la réponse dans cet article.

Qu’est-ce qu’un ESTA ?

Un ESTA est une autorisation électronique de voyage accordé aux citoyens des pays qui font partie du programme d’exemption de VISA pour les États-Unis. La France figure parmi ces pays.

Les conditions pour obtenir cette autorisation

Voici les conditions pour obtenir un ESTA :

Un voyage touristique, professionnel ou de transit de 90 jours maximum ;
Le demandeur doit être titulaire d’un passeport électronique ou biométrique en cours de validité et être citoyen d’un des pays éligibles au programme d’exemption de VISA ;
Vous aurez également besoin d’un billet aller-retour.
Comment faire une demande ESTA ?
1-    Acceptez les conditions légales

La première chose à faire pour une demande ESTA est d’accepter les conditions légales :

Pour commencer, rendez-vous sur la plateforme officielle de demande de ESTA : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/ ;
Vous devez ensuite cliquer sur le bouton « nouvelle demande » et choisir votre formule. Il y a deux choix : demande individuelle ou groupée ;
Une demande de confirmation apparaitra sur votre écran, à valider pour continuer ;
La prochaine étape contient les conditions légales de la demande. Assurez-vous de bien le lire avant d’accepter et passer à l’étape suivante.
2-    Remplissez le formulaire

Vient ensuite le moment de remplir le formulaire avec diverses informations qui doivent être exactes et semblables avec celles qui se trouvent sur votre passeport.

Données personnelles : Nom, prénom, date et lieu de naissance – sexe – noms des parents. À cette étape, vous pouvez également déclarer un pseudonyme dans le cas où vous en auriez un ;
Données du passeport : Numéro de passeport, date de délivrance et d’expiration – pays de délivrance et citoyenneté. Vous avez la possibilité de déclarer vos autres passeports si vous en avez ;
Contact : Courriel, numéro de téléphone, adresse de résidence, y compris la ville et le pays où vous habitez ;
Informations sur le contact d’urgence : Nom et prénom de la personne à contacter en cas d’urgence, y compris le numéro de téléphone et l’adresse électronique ;
Les informations sur le voyage : Si vous n’êtes pas en transit, vous devrez déclarer le nom du lieu où vous séjournez, en fournissant également l’adresse, la ville et l’état. En outre, il faudra communiquer le numéro de téléphone de l’adresse (si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez remplir ce champ avec deux zéros 00) ;
Informations sur l’emploi : si vous le souhaitez, vous pouvez communiquer des informations sur votre emploi, telles que le nom de l’entreprise/employeur, l’adresse et le numéro de téléphone et le poste occupé. Ces deux derniers champs sont facultatifs.
Enfin, vous devrez répondre à quelques questions concernant votre entrée aux États-Unis.

Si vous ne connaissez aucune des réponses, vous avez la possibilité d’écrire « INCONNU » à l’emplacement demandé (en cas de doute, vérifiez les légendes explicatives qui s’affichent lorsque vous cliquez sur le point d’interrogation près du champ concerné). À noter que cette option n’est valable que pour certains champs.

Après avoir rempli tous les champs obligatoires et cliqué sur « appliquer », vous avez la possibilité de revoir les informations que vous avez saisies. La page vous demandera de revoir vos réponses et vos informations. Si, au cours de cette vérification, vous remarquez une erreur, vous pouvez la corriger en cliquant sur le bouton « MODIFIER » sans perdre les données déjà saisies. Sinon, vous pouvez continuer vers la page de paiement.

3-    Paiement

Ensuite, vous devrez effectuer le paiement des frais de dossier de 14 $. Vous pouvez choisir la méthode de règlement qui vous convient, soit par carte bancaire soit par PayPal. Il faut noter qu’une case « renonciation » s’affiche sur cette page et vous devez obligatoirement la cocher. En validant ce champ, vous renoncez à un remboursement en cas de refus de votre demande.

À partir de là, votre requête sera traitée par le système pour déterminer si vous avez le droit de vous rendre aux États-Unis avec un ESTA. Vous aurez une réponse dans les 3 jours.

Un blanc dans un champ obligatoire entraînera-t-il un refus de ma demande ?

Il est indispensable de remplir tous les champs marqués d’un astérisque rouge. Dans le cas où des informations fausses ont été entrées, on vous demandera de revoir et de corriger votre formulaire, mais cela n’implique pas forcément un rejet de votre requête. Ce n’est qu’après la correction que l’on procèdera au traitement de votre demande.

Comment corriger une erreur dans ma demande ?

La vérification des informations ainsi que la correction est une étape incluse dans le processus de demande de ESTA. Vous pourriez y revoir toutes les données saisies avant de confirmer votre demande et passer au paiement. Relisez bien, parce que si vous vous rendez compte que des informations sont erronées après le paiement, vous devriez remplir un nouveau formulaire et payez les frais à nouveau pour pouvoir apporter des changements.

Quels sont les motifs de refus de ma requête ?

Si vous ne remplissez pas les conditions énumérées plus tôt, votre demande risque fort d’être refusée. Celle-ci sera également rejetée dans le cas où le système vous juge être un risque pour la sécurité du territoire américain.

Il est également possible de voir sa requête être rejetée dans le cas où deux demandes aux mêmes noms sont en cours d’évaluation. Cela arrive lorsque vous aviez fait une erreur dans le premier formulaire et déposé immédiatement un second. Le système ne prendra en compte que le premier et refusera automatiquement le second. Si l’erreur dans votre formulaire est trop importante, cela pourrait également entraîner un refus de votre requête.

Dans d’autres cas, si vous avez bien rempli votre formulaire, inclus tous les documents et informations nécessaires, et que vous avez respecté tous les prérequis, votre demande devrait être validée. Vous saurez la réponse à votre requête via un mail de confirmation de la part de la CBP (Customs and Borders Protection) ou service des douanes et de protections des frontières des USA.

Les conséquences d’un refus de demande ESTA

Si votre demande ESTA a été refusée, vous ne pourrez pas embarquer sur votre vol/ bateau et ne serez pas autorisé à partir pour les États-Unis.

Il faut également savoir qu’une autorisation ESTA n’assure pas une entrée sur le territoire américain. Lors de votre arrivée aux USA, vous serez soumis à un interrogatoire ainsi qu’une fouille et une vérification de vos papiers afin de s’assurer que vous disposez d’une autorisation de séjour en règle. Si l’ICE (Immigration and Customs Enforcement) ou Agence Douanière et de Contrôle des Frontières pense que vous êtes une menace, ou alors si vos papiers ne sont pas en règle, vous ne pourriez pas profiter de votre voyage et rentrerez immédiatement chez vous. Ainsi donc, même si vous obtenez votre ESTA, cela ne veut pas systématiquement dire que vous pouvez entrer sur le territoire américain. Mais les refoulements restent tout de même des cas plutôt rares.

Pourrais-je déposer une nouvelle demande si l’ESTA est refusée ?

Si votre demande d’autorisation de voyage ESTA n’a pas a été approuvée, il est utile d’analyser les raisons du rejet. Si vous ne remplissez pas les conditions au moment de votre première demande et que votre situation reste la même, votre requête sera toujours refusée. Si vous essayez de déposer une demande avec de fausses informations, vous serez interdit de toute demande d’autorisation de voyage pour les États-Unis pour toujours.

Il est préférable de déposer une demande de VISA si l’ESTA ne vous a pas été accordée.