Comment les français voient les Etats-Unis ?

Un univers à découvrir et un monde à part entière, les États-Unis d’Amérique ont beaucoup à offrir. Profitez de l’ESTA USA pour un voyage au pays de l’oncle Sam.

Entre histoire et culture, modernité et tradition, franchir l’Atlantique à la rencontre des USA est une vraie expérience inoubliable.

 

Métissés mais unis, les États des USA sont plus qu’une terre d’immigration. De Boston à la Californie en passant par Washington ou New York, vous explorez des parcs nationaux, des merveilles naturelles, une architecture hors du commun et des vues à couper le souffle.

Vous profitez des aliments et des vins ainsi que des routes panoramiques, des activités et des sports divers.

Mais qu’en pensent les français à propos des USA ?

Certains portent un jugement sur les américains comme le taux d’obésité élevé à cause des fastfoods omniprésents et la chaîne internationale McDonald’s ou leur envie d’être des superhéros en raison des séries fantastiques qui font exploser les box-offices !

Les USA et l’obésité

Pour les français, les américains sont plus tôt des obèses. Ce n’est pas une grande surprise vu que la malbouffe existe et qu’un bon nombre de grandes chaînes de fastfood sont d’origine américaine.

De plus que les statistiques montrent qu’une partie de la population est moribonde.

Mais les américains mangent aussi chez eux une cuisine healthy et plus légère. En ville, on voit bien sûr beaucoup de jeunes gens qui sont d’une corpulence parfaitement normale.

Il ne faut pas oublier que les américains adorent le sport et la plupart des jeunes sont très athlétiques.

Les USA et la surconsommation

Aux USA, les magasins et épiceries sont ouverts 24h/24 et 7 jours sur 7. Vous pouvez vous rendre à Wal-Mart à n’importe quel moment de la journée, y compris bien sûr – la nuit.

Ce fait peut amener à penser que la surconsommation domine l’esprit et les habitudes.

Faire ses courses aux USA durant la nuit est loin d’être anormal et vous pouvez trouver des pharmacies et des supermarchés ouverts tout le temps. Vous pouvez également avoir accès à des commerces de gros pour profiter des deals, des rabais et des promotions.

Ce qui peut causer, dans certains cas, l’envie de consommer et d’acheter sans avoir réellement besoin du produit en question. Le seul but étant de bénéficier de plus de réductions possibles et du meilleur prix sur le marché.

Fastfoods et McDonald’s partout !

C’est un stéréotype complètement faux ! C’est vrai que les fastfoods sont très présents dans les USA et que Taco Bell, Burger King, Pizza Hut ou McDonald’s sont installés dans tous les coins de la rue, mais la cuisine américaine est riche et variée, à point de vue visuel et gustatif.

Une gastronomie qui retrouve ses origines de la variation des populations et des immigrants qui viennent résider au pays et apportent avec eux leurs traditions culinaires.

Certes, les hamburgers en font partie, mais vous trouverez d’autres plats atypiques, délicieux, riches en textures, et très agréables en bouche.

On peut très bien manger aux USA et on y trouve de nombreux restaurants et des chefs réputés. Des épiceries spécialisées et des émissions culinaires sont aussi disponibles.

Les américains sont conservateurs, religieux et très patriotiques

Les médias extrémistes existent aux USA et ont une certaine influence, d’où ces idées reçues par les français.

Vous trouverez des shows et des médias qui évoquent les crises et la foi évangélique ou exposent l’avis de dirigeant républicains très conservateurs. Toutefois, l’autre partie libérale existe également.

En ce qui concerne le patriotisme, vous trouverez des drapeaux américains qui flottent partout, dans les bureaux, les magasins, dans les jardins et les rues et même devant les maisons, en se rendant aux USA.

Le patriotisme américain n’est pas un mythe ou un jugement faux car le peuple américain est un peuple très fier.

D’ailleurs, chaque enfant connait son hymne national par cœur. C’est dans leur éducation et leur tradition, comme pour l’opinion politique, qui n’est pas considérée comme un tabou.

Du côté de la mode, les jeunes s’habillent de manière « in » et les personnes n’ont pas peur de mettre ce qu’ils veulent ou de soutenir qui que ce soit.

On n’est majeur qu’à 21 ans

Une des questions fréquemment posées par les français, c’est la question de la majorité aux USA.

Mineur et « underage » sont deux notions différentes aux États-Unis où le système est élaboré de façon différente :

Si en France être âgé de 18 ans veut dire que vous êtes adulte et responsable vis-à-vis la loi, de vos actes et de vos actions, au pays de l’Oncle Sam, les choses fonctionnent autrement.

Aux USA, l’âge de majorité varie d’un État à un autre et est généralement fixé à 18 ans, ou à 21 ans.

Une personne est qualifiée d’ « underage » si elle n’a pas le droit de pratiquer certaines activités, notamment la consommation de l’alcool, l’acte de mariage… Donc, croire que tout le monde n’est considéré comme étant adulte qu’à 21 ans est faux.

D’ailleurs, dans les 50 États des USA, vous trouverez seulement 3 États qui ont fixé l’âge légal de la majorité outre que 18 ans.

Pour mieux expliquer les deux notions de mineur et « underage », vous remarquerez que dans la plupart des États, les jeunes peuvent passer leur permis de conduire à 16 ans alors qu’ils ne peuvent pas boire de l’alcool à cet âge.

Les jeunes peuvent également travailler et occuper des petits jobs pour étudiants avant d’atteindre les 21 ans.

Une image de cow-boy

La peine de mort, le port d’arme autorisé par le second amendement de leur constitution ou la puissance du lobbying nourrissent l’image d’une nation abonnée à des pratiques barbares. Les américains sont parfois perçus comme des cow-boys armés jusqu’aux dents.

Il est vrai que la culture de l’arme à feu surprend ainsi que le fait de pouvoir faire rentrer facilement des armes dans le pays. Mais il est bon à savoir que chaque État possède ses règles et ses lois.

Certaines lois sont plus strictes, même catégoriques en interdisant le fait de se procurer une arme.

Un manque de culture…

Les français peuvent prendre les américains d’être un peu désintéressés des évènements culturels mondiaux. Il est vrai que beaucoup des américains d’âge de 40 n’ont jamais entendu d’Alain Delon, Buñuel ou des Ailes du désir et qu’ils sont très grands fans des sports locaux.

En réalité, les États-Unis couvrent un territoire si énorme que la vie culturelle s’y développe séparément du monde culturel en Europe.

Le Blues et le Jazz, les Musicaux, le Pop Art et bien sûr l’Industrie cinématographique indépendante, tout cela vient de montrer que les USA ont une vie culturelle très riche pour très longtemps.

Les français aiment voyager et explorer le monde, tandis que les américains n’ont jamais quitté leur État.

C’est vrai et pas vrai!

Tandis que les européens attendent avec impatience le congé annuel pour partir à l’autre bout de la planète, en Amérique le travail est organisé de manière très différente de celle que nous connaissons et qui nous semblera un peu stressant.

Tout d’abord, un jour on peut être employé dans une entreprise et l’autre, être employé dans une autre. Puis, les Américains voyagent beaucoup à cause de leurs travaux. Un jour on est dans le bureau en Miami, l’autre on se déplace avec toute la famille en Chicago.

Le pays est si énorme que le climat, les paysages, les lois même, les gens, tout est différent comme si on a émigré.

Ils n’ont pas d’assurance maladie

Certains français croient que les américains ne bénéficient pas d’une assurance maladie, mais c’est faux !

Certes, la couverture médicale est plus chère aux USA, mais 80 % de la population possède une assurance qui couvre les frais de santé.

L’assurance est généralement obtenue à travers l’emploi ou des programmes d’aide mis en place par l’état et destinés aux personnes en difficulté.