Transiter vers un pays tiers et l’ESTA

Tout ressortissant étranger qui entre ou passe sur un territoire américain doit justifier d’un visa approprié pour pouvoir passer la douane. Ce règlement est donc valable même pour un voyageur dont le pays de destination final n’est pas les Etats-Unis. Qu’est-ce que l’ESTA et comment obtenir cet e-visa en cas de transit ?

Qu’est-ce que l’ESTA ?

L’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization a été mis en place afin de faciliter l’entrée sur le territoire américain des ressortissants de certains pays, dont ceux de la zone Schengen. Cette autorisation de voyage électronique est délivrée par le Département de l’Immigration des USA aux participants du Programme d’Exemption de Visa.

En d’autres termes, les ressortissants des 37 pays éligibles n’ont plus besoin de faire une demande de visa auprès de l’ambassade ou du consulat américain pour un séjour de courte durée de moins de trois mois. Il existe cependant des conditions d’entrée à respecter malgré cette exemption.

Quand demander une autorisation de voyage électronique ?

Le visa est obligatoire pour tout individu qui désire ou doit entrer sur le territoire américain. Les formalités d’immigration instaurées aux États-Unis exigent en effet que tous les voyageurs passent par un poste de sécurité et de vérification des documents de voyage avant de pouvoir récupérer leurs bagages. L’agent responsable vérifie donc vos papiers à votre arrivée dans les aéroports sans savoir si vous souhaitez séjourner aux USA ou si vous allez prendre une correspondance.

Ainsi, la demande d’ESTA est obligatoire que ce soit pour un voyage touristique, une visite familiale, un déplacement d’affaires ou un transit. Il est également à noter que ce visa électronique est uniquement valable pour une durée de séjour de 3 mois au maximum.

Quelles sont les conditions à remplir pour obtenir un visa électronique ?

L’autorisation de voyage électronique est réservée aux ressortissants de pays étrangers inclus dans le Programme d’Exemption de Visa, dont ceux de l’espace Schengen. Il faut également être en possession d’un passeport biométrique ou électronique valide pendant six mois au minimum pour être éligible à l’ESTA. Son expiration doit par ailleurs être à plus de trois mois après la date de la fin de votre séjour.

En outre, il est essentiel d’avoir un casier judiciaire vierge pour obtenir l’autorisation de voyage électronique. Vous devrez également fournir un justificatif de votre situation financière ou de votre profession en remplissant le formulaire de demande ESTA. Enfin, votre séjour aux USA doit durer de 1 à 90 jours maximum.

Comment obtenir un ESTA pour un transit ?

Il faut remplir un formulaire en ligne pour obtenir un visa pour voyager ou transiter aux USA. Le traitement de la demande est rapide et vous recevez généralement la réponse par courrier électronique en 72 heures au maximum.
Les renseignements que vous devrez fournir sont les suivants :

  • Des informations personnelles notamment votre nationalité, votre situation matrimoniale, vos nom et prénoms, votre casier judiciaire ou encore votre numéro de passeport ;
  • Des informations sur votre voyage à savoir le motif ou encore votre pays de destination.

La demande d’ESTA est-elle toujours approuvée ?

La demande d’ESTA n’est pas systématiquement approuvée même pour les voyageurs venant des pays bénéficiant de l’exemption de visa comme les ressortissants français ou ceux de l’espace Schengen. Trois réponses sont possibles.

Visa accordé

Le Département de l’Immigration des États-Unis vous donne l’autorisation d’entrer dans le territoire. Il est toutefois à noter que la décision finale de vous laisser transiter vers votre vol de correspondance revient au Service des douanes et de la sécurité des frontières qui peut exiger un rapatriement en cas de problème.

Par ailleurs, toutes les informations vous concernant se trouvent déjà dans la base de données donc il n’est pas obligatoire de présenter l’email d’approbation à l’embarquement. Néanmoins, il est toujours plus prudent de garder une photocopie de ce document pour éviter les désagréments en cas de bug du système.

Visa refusé

Vous n’êtes pas éligible pour l’ESTA. Les raisons de ce refus de visa électronique sont nombreuses. Il se pourrait par exemple que vous ayez oublié de mentionner certaines informations ou encore que le type ou la durée de validité de votre passeport soit inconvenable. Il est possible de renvoyer votre demande après avoir complété le formulaire.

Par ailleurs, il est recommandé d’aller à l’ambassade ou au consulat pour vous procurer un visa B2 de court-séjour dans le cas où la procédure de demande d’ESTA a échoué. Pour ce faire, vous devrez préparer les documents nécessaires comme un passeport valide, une photo d’identité conforme, des justificatifs de situation financière, une preuve que vous avez l’intention de retourner vers votre pays d’origine à l’expiration de votre visa et une lettre mentionnant le motif de votre voyage. Il faut également prendre rendez-vous pour un entretien à l’ambassade américaine.

Autorisation en cours de vérification

Le traitement des visas par le système prend parfois du temps en raison de la multitude de demandes à examiner par jour. Ce courrier électronique est donc envoyé pour vous prévenir que votre formulaire a bien été reçu et que la réponse arrivera un peu plus tard. Il ne signifie en aucun cas que votre autorisation est refusée.

Il est ainsi recommandé d’effectuer votre demande d’autorisation d’entrée dans le pays au moins trois jours avant la date prévue pour votre départ afin d’éviter les problèmes de dernières minutes. En plus, cela vous donne le temps d’aller à l’ambassade américaine pour faire votre demande de visa classique en cas de refus.

Quelle est la durée de validité d’une autorisation de voyage électronique ?

La validité du visa électronique est de deux ans à partir du jour de réception du message d’approbation. Vous pouvez donc le réutiliser au cours de cette période tant que votre passeport est valide. Les autorités américaines imposent cependant une limite de 180 jours par an. À noter également que toute tentative de prolongation illégale est passible de sanction.

En outre, un changement de nationalité, de sexe ou encore de passeport et la fin de la validité de celui-ci entraînent automatiquement l’expiration du visa électronique. Il suffit dans ce cas de renouveler votre demande en ligne.

Un nouveau-né a-t-il besoin d’un visa pour une escale aux États-Unis ?

Tout individu souhaitant entrer sur le territoire américain doit avoir un visa valide. Ainsi, l’autorisation de voyage électronique pour un transit est obligatoire même pour un nouveau-né. Pour un passager mineur, c’est l’un de ses parents ou son tuteur légal qui se charge des demandes de passeport et visa.

Il est aussi à noter qu’il est possible de présenter une demande de permit de voyage électronique de groupe pour les déplacements en famille. Vous pouvez également envoyer un formulaire ESTA au nom d’un résident de l’un des pays bénéficiant de la dispense de visa.

À combien s’élèvent les frais de visa électronique ?

Le traitement des demandes de visa est soumis à des frais de 4 dollars américains. Un supplément de 10 $ est ensuite prélevé du compte bancaire du demandeur si le visa est accordé. Dans le cas contraire, aucun autre service n’est facturé.

Le paiement se fait uniquement par carte bancaire ou carte de débit avant l’envoi du formulaire. La transaction est sécurisée. Par ailleurs, un renouvellement en cas d’expiration de votre visa est soumis aux mêmes conditions.

Pour résumer

Détenir un visa est obligatoire pour pouvoir entrer sur le territoire des États-Unis pour un transit. L’ESTA est une option intéressante et rapide si vous êtes un ressortissant de l’un des pays exemptés de visa. Vous devrez en outre opter pour les formalités classiques auprès des ambassades et des consulats dans le cas où votre autorisation de voyage électronique a été refusée. Autrement, il est recommandé de choisir un autre vol qui ne passe pas par les USA.