La demande ESTA USA

Le gouvernement américain exige une autorisation spécifique à tous les touristes souhaitant voyager aux États-Unis. En cas de non-respect de ce type d’exigence, les douanes et les services concernés par la protection des frontières ont le droit de refuser des voyageurs indésirables voulant accéder au territoire. De leur côté, les compagnies de transport aérien et maritime ont le devoir de vérifier que les passagers disposent de ce document, avant chaque embarquement. Les voyageurs peuvent notamment procéder à une demande ESTA USA, en cas d’éligibilité. Comment ça se passe ?

Demande ESTA USA

La demande ESTA USA, c’est quoi au juste ?

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un système de demande d’autorisation pour voyager aux États-Unis délivré par le gouvernement américain. Il a été mis en place dans le cadre d’un programme d’exemption de visa entre les USA et quelques pays dans le monde (incluant la France).

L’objectif étant de faciliter l’entrée des voyageurs de certaines nationalités tout en vérifiant les données de chaque voyageur et éviter l’accès sur le territoire aux individus indésirables. Le système est mis en marche le 12 janvier 2009.

Le fonctionnement de la demande

Comptez-vous voyager aux États-Unis pour passer des vacances, traiter des affaires ou simplement faire une escale ? Vous devez disposer d’une autorisation spécifique. Vous pouvez notamment entamer une demande ESTA USA validée.

Les compagnies aériennes et maritimes refusent l’embarquement des voyageurs souhaitant se rendre aux États-Unis alors qu’ils ne disposent pas d’un ESTA USA valide. Cette exigence reste valable pour tous les passagers, peu importe leur âge.

Les enfants, accompagnés ou non par leurs parents, doivent être en la possession de cette autorisation pour accéder au territoire américain.

À noter que la demande est effectuée en ligne. Vous n’avez donc pas à vous rendre auprès d’un consulat américain, contrairement aux démarches pour obtenir un visa.

Acquérir un ESTA USA est non seulement facile, mais également rapide. Il suffit de renseigner des informations sur un formulaire en ligne et de régler le paiement pour obtenir l’autorisation.

Ce qu’il faut savoir sur l’ESTA

Voici les conditions de la demande d’autorisation ESTA :

  • Elle est valide pendant 24 mois, à compter de la date de validation ou de la date d’expiration du passeport si celui-ci expire avant 24 mois ;
  • La durée maximale du séjour est fixée à 90 jours. Elle commence à partir de la date d’arrivée sur le territoire américain ;
  • Il est interdit à un voyageur possédant un ESTA de travailler ou d’étudier durant son séjour ;
  • Un voyageur a la possibilité de faire du tourisme, d’effectuer une sélection autorisée d’activités lucratives ou d’assister à des conventions/conférences éducatives ou professionnelles ;
  • Un ESTA donne accès à plusieurs visites aux États-Unis.

La durée de validité et les conditions d’un ESTA USA

Une demande valable pendant 2 ans

Une demande ESTA reste valable pendant 2 ans ou jusqu’à l’expiration du passeport, comme ce qui a été précédemment évoqué. Attention, il est interdit à un voyageur de rester aux États-Unis pendant 2 années sans discontinuer.

Un séjour avec un ESTA est strictement limité à 90 jours sur une période de 12 mois. Une règle est appliquée aux voyageurs ayant récemment obtenu leur demande d’autorisation et ayant atteint le délai de 90 jours. Il leur faudra patienter 12 mois avant de réutiliser leur ESTA pour entrer sur le sol américain.

Un voyageur n’est toutefois pas tenu de respecter une durée précise entre deux visites aux États-Unis. Il peut y revenir sans forcément patienter pendant un délai de 12 mois après le dernier voyage, mais en demandant alors un visa d’entrée aux États-Unis. Pour balayer tous les doutes, il ne faut pas hésiter à demander des conseils juridiques auprès d’avocats agréés et spécialisés dans l’immigration aux États-Unis.

Les cas exceptionnels

Le gouvernement américain dispose de gardes-frontières chargés d’analyser le séjour des touristes. L’objectif est d’assurer que chaque voyageur a patienté durant un délai raisonnable entre deux visites aux États-Unis.

S’il est suspecté que des voyageurs tentent de s’installer sur le territoire américain, les gardes-frontières ont le droit de leur interdire l’accès au pays.

À noter qu’il s’agit uniquement de lignes directrices. Les paramètres définissant le voyageur autorisé à entrer aux États-Unis restent aléatoires et restent à la discrétion du Service des douanes et de la protection des frontières.

Enfin, d’autres règles sont appliquées aux voyageurs souhaitant séjourner fréquemment et plus longtemps aux USA.