Certaines personnes aiment bien profiter de la nature lorsqu’ils voyagent. Pour cela et pour d’autres raisons encore, ils choisissent d’entrer sur le territoire américain en voiture ou en train. En optant pour ce mode de transport, le voyageur peut s’il le veut utiliser son visa électronique s’il en a, mais est-ce une obligation ?

 

Tous les ressortissants des pays qui participent au Programme d’exemption de visa ont l’obligation de faire une demande d’autorisation de voyage électronique (ESTA Formulaire) pour se rendre aux Etats-Unis par voie maritime ou aérienne. Pour ce qui est de du voyage par voie terrestre, une autre règle est appliquée.

 

ESTA et entrée aux États-Unis par voie terrestre

Le plus logique pour un Français est d’acheter un billet d’avion ou de bateau pour voyager aux USA. Pour cela, il est tenu d’obtenir un ESTA qui l’exempte de visa. Toutefois, certains préfèrent passer par la route et dans ce cas, peuvent se passer de ce dispositif lié à leur passeport biométrique.

 

Si vous souhaitez vous rendre aux États-Unis par voie terrestre, vous devez passer par un pays voisin, notamment le Canada (AVE Canada), et traverser la frontière. Il est important de savoir que les choses sont différentes de lorsque vous traversez la limite d’un pays de l’Union européenne ou de l’espace Schengen.

 

Si la demande de visa ESTA n’est pas nécessaire, vous devez tout de même vous procurer un document vous permettant d’entrer et séjourner aux USA.

 

Document exigé : le formulaire I-94W

Il s’agit en fait de votre billet d’entrée sur le territoire américain lorsque vous voyagez en voiture, en bus, en train ou par un moyen autre que l’avion ou le bateau. Même s’il est rare qu’un voyageur ait des ennuis avec les agents de la douane américaine, cette formalité administrative est exigible.

 

Il ne faut surtout pas confondre le formulaire I-94W qui est pour les visiteurs exemptés de visa, avec le formulaire I-94, qui est pour ceux ayant un visa américain, mais qui ont simplement décidé de voyager par la route. Nous nous intéressons au premier, qui est le document exigé aux citoyens étrangers bénéficiant de l’exemption de visa.

 

Depuis 2017, il est possible de faire une demande de formulaire I-94W en ligne. Seulement, le document n’est valable que s’il porte les empreintes et la photographie du voyageur. Si vous faites votre demande en ligne, vous êtes tenu de vous présenter au point d’entrée au plus tard dans les sept jours qui suivent votre sollicitation. Au cas contraire, le document sera invalidé et vous ne serez pas remboursé.

 

Il a cependant été constaté que lorsque vous remplissez la demande en ligne, le système vous demande un numéro d’ESTA ou un numéro de visa pour finaliser la procédure. Or, vous n’êtes pas en possession de ces éléments. C’est la raison pour laquelle, il vaudrait mieux attendre d’atteindre la frontière terrestre pour demander le formulaire. Vous n’avez toutefois pas besoin de ce document si vous êtes un résident américain.

 

Votre papier I-94W est valable pendant 90 jours. À la fin de la durée de validité, vous devez absolument retourner sur le territoire canadien et rendre le formulaire aux autorités douanières à la fin de votre séjour. Si vous interrompez votre voyage avant la fin des 3 mois, vous pourrez garder et réutiliser le même formulaire. Seulement, vous devez être sûr et certain de revenir.

 

En cas de doute, il vaut mieux rendre le document à la douane à votre sortie du territoire. En réalité, si le document arrive à expiration alors que vous êtes hors des États-Unis, le gouvernement américain considérera que vous êtes resté illégalement sur leur territoire.

 

Comment se passe le passage de la frontière terrestre canadienne ?

Lorsque vous atteignez la frontière canadienne, vous devez descendre de votre véhicule, ou du bus ou encore du train que vous avez emprunté. Vous allez passer une petite entrevue avec la douane américaine afin de pouvoir obtenir une autorisation pour passer de l’autre côté.

 

En effet, il s’agit d’un simple entretien au cours duquel l’agent de l’immigration vous posera quelques questions. Il sera en fait question de savoir où vous allez précisément, ce que vous allez y faire, combien de temps allez-vous y passer et d’autres questions que le douanier jugera nécessaire de vous poser.

 

En fonction de vos réponses, si votre interlocuteur estime qu’effectivement votre voyage est pour un but touristique, il vous remet le « papier vert » ou le formulaire d’exemption de visa I-94W que vous devez remplir sur place.

 

Celui-ci est très simple à remplir. Il faudra juste renseigner vos nom et prénom, votre adresse, le but de votre voyage aux États-Unis, et ensuite une série de questions à laquelle il faudra répondre en cochant la case correspondant à votre réponse.

 

Il est possible que l’officier vous demande des preuves de votre emploi, résidence et but du voyage, vous devez les prévoir pour les lui présenter. Même s’il peut vous apparaitre sans grand intérêt, ce questionnaire est à prendre avec le plus grand sérieux.

 

Vous aurez des questions de type : êtes-vous un criminel ou un nazi ? Il est clair que la réponse à cette interrogation sera « non ». Toutefois, si vous commettez un délit sur le sol américain, les autorités américaines pourront l’utiliser contre vous et vous accuser en plus de parjure.

 

Les postes de douanes aux frontières terrestres canadiennes ne possèdent pas pour la plupart de terminal de carte bancaire. De ce fait, pensez à prévoir de l’argent en espèce pour le paiement des 6 $ relatifs au formulaire de passage. Vous devez pour cela avoir des dollars américains.

 

Une fois que vous complétez le document, l’agent de douanes prend une photo de vous, ainsi que vos empreintes. Vous effectuez ensuite le paiement et le papier est agrafé dans votre passeport valide. Effectivement, même si vous voyagez par la voie terrestre, vous devez avoir en votre possession votre passeport en cours de validité.

Le passage en bus et en train

Lorsque vous vous rendez aux USA en bus, le voyage met plus de temps. En effet, une fois à la frontière, tous les passagers doivent descendre du véhicule pour remplir le formulaire et se soumettre aux formalités d’usage, chacun à son tour. Dans certains cas, vous devez descendre avec vos bagages pour vérification du contenu par les agents de la douane.

 

Si vous voyagez en train, votre nom est envoyé aux douaniers dès que vous achetez votre billet. L’achat du ticket doit être fait avant 8 h 30 pour que votre nom soit transmis. Notez que si vous n’êtes pas sur la liste, vous ne pourrez pas entrer sur le territoire américain. Le remplissage du formulaire se fait dans le train. Une fois à la frontière, la douane américaine vérifie chaque wagon, le passeport de chaque passager et éventuellement les bagages.

 

Par ailleurs, si vous voyagez avec votre animal de compagnie, vous devez vous assurer qu’il soit vacciné. Une fois à la frontière, vous devez prouver que ses vaccins sont à jour, et particulièrement celui contre la rage. N’oubliez donc surtout pas de glisser dans votre sac, son carnet de vaccination.