Si vous souhaitez vous rendre dans la célèbre ville de New York pour faire du tourisme, suivre vos affaires, ou rendre visite à un proche, vous devez obtenir une autorisation de voyage.

 

En effet, il s’agit d’une ville des États-Unis et celle-ci n’est pas exempte de la règle qui voudrait que tous les ressortissants de pays membres du Programme d’exemption de visa fassent cette demande. Voici donc quelques explications relatives aux formalités et nécessités d’obtention de ce document.

 

Pourquoi un ESTA pour se rendre à New York ?

Le visa électronique du système automatisé de voyage est l’obligation dont doit s’acquitter tout voyageur désireux d’embarquer à bord d’un bateau ou d’un avion, en partance pour les USA, et notamment New York. La demande de cette autorisation de voyage se fait en ligne sur le site géré par les autorités américaines, et précisément le Département de la sécurité intérieure du pays.

 

Le formulaire ESTA doit donc être rempli avant le voyage pour New York. Vous n’avez pas à vous rendre dans une ambassade ou un consulat, car toute la procédure est électronique. Celui-ci facilite votre entrée sur le territoire américain. Vous devez donc l’avoir en votre possession pour espérer visiter la ville qui ne dort jamais.

 

Il faudra faire une demande si vous comptez séjourner à New York pendant 90 jours maximum, à des fins touristiques ou d’affaires. Si tel n’est pas le cas, vous devez obtenir un visa auprès de l’agence consulaire de votre pays de résidence.

 

Comment obtenir une autorisation de voyage pour New York ?

En plus de votre billet d’avion ou de bateau, la compagnie de transport choisie vous demande de présenter votre ESTA approuvé avant de monter à bord. Vous devez donc avoir rempli cette formalité pour avoir une chance de sortir de votre pays et entamer le voyage aux États-Unis.

 

Pour faire une demande d’autorisation de voyage électronique, vous devez simplement vous connecter sur le site internet. Vous pouvez choisir de passer par le site officiel ou un site privé si vous pensez avoir besoin d’une assistance personnalisée.

 

Le formulaire à la base en anglais est traduit à la langue de votre choix lorsque vous la sélectionnez parmi celles disponibles sur le site. Les langues disponibles sont en fait celles des pays éligibles au Visa Waiver Program.

 

Les questions posées portent sur vos renseignements personnels, ceux de votre passeport valide et du voyage que vous effectuez, ainsi que quelques questions à réponses fermées en lien avec votre état de santé, votre casier judiciaire, et vos différents déplacements dans d’autres pays spécifiques.

 

Une fois que vous avez répondu aux questions et vous êtes rassuré de l’exactitude des informations communiquées, vous pouvez procéder au paiement via votre carte de crédit. La réponse à votre requête peut vous être donnée à l’immédiat. Mais, un délai de 24 heures à 72 heures peut souvent être requis.

 

Une fois accepté, votre ESTA est valable pendant deux ans. 24 mois au courant desquels vous pourrez effectuer des entrées multiples sur le sol américain. Notez tout de même qu’en cas d’expiration du passeport avant la date de validité de votre autorisation, celle-ci sera également considérée comme périmée.

 

L’ESTA est-il nécessaire pour un transit à New York ?

De nombreux vols font une escale à New York avant de poursuivre leur voyage pour la destination finale. Alors, si vous prévoyez un voyage vers un quelconque autre pays, qui nécessitera de transiter par cette ville, vous avez obligation d’obtenir le dispositif électronique. L’ESTA n’est donc pas seulement nécessaire pour un séjour aux États-Unis.

 

Dès lors que votre avion ou votre bateau s’arrête dans une ville des USA même pour quelques heures, les autorités américaines exigent une autorisation de séjour temporaire. Vous n’allez donc pas faire une demande de visa dans un tel cas, d’autant plus que vous êtes un ressortissant français. Un simple ESTA suffit pour faire une escale ou un transit à New York.

 

Ceci s’applique même si lors de l’atterrissage vous restez dans l’avion. Déjà, vous ne pourrez être autorisé à embarquer que si la compagnie aérienne ou maritime confirme que vous avez bel et bien obtenu votre E.visa. La demande d’ESTA de transit se fait de la manière que vous sollicitez un ESTA pour un court séjour sur le sol américain.

 

Nous précisons tout de même que lors du remplissage du formulaire, si vous précisez que votre voyage aux États-Unis et précisément à New York est pour un transit, vous ne serez pas autorisé à y passer même une seule nuit. Et ce sera le cas, pendant toute la durée de validité de votre autorisation.

 

Par contre, si vous ne faites pas cette précision, vous pourrez utiliser cet ESTA aussi bien pour transiter que pour séjourner sur le territoire américain, à plusieurs reprises. À condition bien entendu que tous vos voyages respectent les critères fixés par le système automatique de voyage.

 

Pour utiliser le même ESTA plusieurs fois, il faudrait que votre numéro de passeport ainsi que toutes les informations qui s’y trouvent n’aient pas changé. Le cas échéant, vous devez faire une nouvelle demande.

 

Travailler, étudier ou vivre à New York : est-ce possible avec un visa ESTA ?

Croissant est le nombre de personnes qui chérissent le rêve de s’installer de façon permanente à New York pour y exercer un métier, poursuivre leurs études ou vivre. Ceci n’est cependant pas possible avec un ESTA. En réalité, avec cette autorisation, votre situation sur le sol new-yorkais ne pourra en aucun cas changer. Déjà qu’elle ne vous autorise pas à y passer plus de 90 jours.

 

Ainsi donc, si vous souhaitez résider aux États-Unis de façon permanente, vous avez besoin d’un visa non immigrant. Il peut s’agir d’un visa de travail ou d’un visa d’étudiant. Ce n’est qu’avec un visa classique que vous pourrez passer du statut de résident temporaire à celui de résident continu en décrochant la Green Card ou Carte verte. C’est en fait votre carte de résident permanent aux États-Unis d’Amérique.

 

Aucun contrat de travail ni aucune inscription dans une quelconque université ne pourra vous être accordé si vous n’êtes pas en possession de l’autorisation adéquate.

 

Il n’est pas exclu que vous soyez tenté de prolonger votre séjour à New York alors que vous avez un ESTA. Dans ce cas, vous devez préalablement savoir que le gouvernement américain vérifie la date de sortie du territoire, avant de vous permettre d’entrer à nouveau dans le pays.

 

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires, vous savez dorénavant dans quels cas remplir le formulaire ESTA pour voyager à New York et dans quel cas faire une demande de visa. Il ne vous reste plus qu’à soumettre votre demande en ligne, et profitez de votre séjour dans la ville dite « Big Apple ».