Lorsque vous vous préparez à partir aux États-Unis, vous avez la possibilité sous certaines conditions d’obtenir une autorisation de voyage qui vous dispense de visa. Avec le Programme d’exemption de visa, vous devez simplement faire une demande en ligne. Les différents renseignements doivent être fournis avec la plus grande attention pour éviter de commettre la moindre erreur.

 

Pour une épouse, il est parfois difficile à déterminer s’il faut indiquer ou pas son nom jeune fille. De ce fait, il est important de savoir comment remplir le formulaire ESTA pour une femme mariée qui souhaite effectuer un séjour aux États-Unis ou un transit sur le sol américain.

 

Nous vous répondons ici à cette interrogation qui ne sera alors plus un problème pour vous. Tout le procédé est fait électroniquement. Vous n’aurez pas à vous déplacer à l’ambassade américaine ou au consulat.

 

La règle concernant l’identification sur le formulaire ESTA

Pour un voyage aux USA via le système électronique, il est important de savoir quel nom mentionné lors du remplissage du formulaire. Il suffit de comprendre que l’identification doit être la même sur tous vos documents de voyage : passeport valide et billet d’avion.

 

Si vous n’avez pas encore acheté votre billet, vous devez vous référer à votre passeport. Le nom qui y figure doit être exactement le même à indiquer sur votre demande de visa ESTA. Au cas au contraire, les autorités américaines pourraient rejeter votre requête, avec pour motif que les noms qui figurent sur les deux documents ne correspondent pas.

 

Lors de l’achat du billet d’avion ou de bateau, il faudra veiller à communiquer le nom figurant sur votre passeport et sur votre ESTA. Faute de quoi la compagnie aérienne ou maritime pourrait vous refuser l’embarquement pour le même motif.

 

Nom de jeune fille ou nom d’épouse : Lequel indiquer sur le formulaire ?

La priorité lorsque vous entamez la procédure de demande de visa ESTA est votre passeport. Chaque élément de votre autorisation de voyage électronique doit correspondre aux données de votre passeport en cours de validité.

 

Si le nom qui figure sur votre passeport est votre nom de jeune fille, c’est le même qu’il faudra porter sur votre formulaire. C’est également celui qui devra être utilisé pour l’émission et l’enregistrement de votre billet de voyage aux États-Unis.

 

L’on ne saurait vous demander de faire un nouveau passeport portant votre nom d’épouse. La procédure de délivrance d’un tel document étant assez longue. Vous devez simplement vous en tenir aux informations de celui actuellement en votre possession. À son expiration, vous pourrez faire un nouveau passeport qui tiendra compte de votre réel état civil.

 

Si votre nom d’épouse est mentionné sur votre passeport biométrique ou électronique, de même que votre nom de jeune fille, le remplissage du formulaire devient différent. Seulement, notez que la formule traditionnelle « Mme X épouse Y » est déconseillée en ce qui concerne l’ESTA.

 

Sur votre demande d’ESTA, vous allez renseigner soit l’un soit l’autre. Le plus souvent, il est recommandé d’entrer votre nom de jeune fille qui est le premier qui apparait sur votre passeport. Plus loin dans le formulaire, il vous est demandé d’indiquer un autre nom sous lequel vous êtes connu. Là, vous pourrez alors mentionner votre nom d’épouse.

 

Il est question de permettre aux autorités de l’immigration de savoir en lisant simplement votre passeport et votre billet d’avion que vous êtes bien la personne qui a obtenu cette autorisation d’entrée sur le territoire américain. Par ailleurs, le visa électronique est rattaché à votre passeport en cours de validité, vous n’êtes donc pas tenu de l’imprimer.

 

Que faire en cas de changement de nom suite à un mariage ou un divorce ?

De façon générale, les femmes mariées héritent du nom de leur époux, et les femmes divorcées récupèrent leur nom de jeune fille. Même si cela n’est pas toujours la règle. Face à une situation pareille, vous devez savoir quelle est la conduite à tenir.

 

En fait, la principale chose qu’il faut savoir c’est que toutes les informations de votre formulaire ESTA doivent correspondre à celles de votre passeport. Le plus important pour les autorités américaines est que ces données concordent. En effet, le gouvernement des États-Unis n’a pas accès au fichier des états civils et ne peut donc pas savoir si le voyageur est marié ou divorcé.

 

Que vous ayez changé de nom ou pas, vous devez vous en tenir aux renseignements de votre passeport. Si vous avez déjà un ESTA en cours de validité, vous avez changé de nom, mais celui-ci reste inchangé sur votre passeport, alors votre autorisation électronique de voyage reste valide.

 

Il en est autre chose si vous avez obtenu un nouveau passeport avec votre nouvelle identification. Si le changement a lieu avant de remplir une demande d’ESTA, vous vous en tiendrez juste aux règles d’identification. Par contre, si vous changez de passeport pour y insérer votre nouvelle identité, il en est toute autre chose.

 

En effet, certaines informations parmi lesquelles le nom ne peuvent pas être modifiées lorsque vous avez déjà validé le formulaire. Or, ces données doivent être identiques sur tous vos documents de voyage. Ainsi donc, suite à un mariage ou un divorce, si votre nouveau passeport porte dorénavant votre nom d’épouse ou uniquement de jeune fille, vous devez faire une nouvelle demande d’ESTA.

 

Quoi qu’il en soit, aussitôt que vous changez de passeport, celui qui vous est délivré porte un nouveau numéro qui devra figurer dans votre E.visa. Vous devez donc automatiquement refaire une demande.

 

Le plus important : remplir le formulaire sans faire d’erreurs

Lorsque vous faites votre demande d’autorisation de voyage pour séjourner aux États-Unis pour une durée de 90 jours maximum, vous devez vous rassurer que toutes les données fournies ne comportent pas d’erreurs. Vous devez fournir vos informations personnelles et les données de votre passeport.

 

Vous devez donc vous assurer d’avoir le passeport en votre possession pour être sûr de rentrer les bons renseignements, avec l’orthographe exacte. Faites particulièrement attention aux informations cruciales telles que votre nom et prénom, date et lieu de naissance, pays de délivrance, numéro de passeport, date de délivrance et d’expiration, et pays de délivrance.

 

Les questions relatives à votre fichier judiciaire, votre état de santé ou vos antécédents, et projets pour les USA doivent être répondus par « oui » ou « non ». Il s’agit par exemple de savoir si vous avez des troubles mentaux, des problèmes quelconques avec la drogue ou des maladies contagieuses.

 

Vous devez également indiquer si vous avez par le passé eu des démêlées avec la justice américaine, si vous avez déjà l’objet de refus ou d’annulation de visa, ou encore si vous avez déjà participé de façon directe ou indirecte à un mouvement haineux.

 

Pour vous assurer de ne pas commettre d’erreurs, vous devez lire et relire votre formulaire en vérifiant minutieusement chacune de vos réponses. En cas de doute, vous pouvez demander l’aide d’une autre personne ou d’un site privé spécialisé dans les demandes d’ESTA. La durée de validité de votre autorisation est de 24 mois après sa date de délivrance.