L’Electronic System for Travel Authorization

Applicable depuis 2009, l’ESTA Etats-Unis, ou Electronic System for Travel Authorization est un système de renseignement qui permet aux citoyens de quelques pays de voyager aux USA sans avoir à fournir un visa.

Grâce à une autorisation de voyage, le voyageur n’aura plus à formuler une demande de visa auprès du consulat et gagnera plus de temps.

En effet, les demandes de visa habituelles sont connues pour être longues, coûteuses et fatigante. D’autant plus que le candidat doit effectuer un entretien physique dans l’ambassade avec un officier, ce qui quémande des déplacements.

L’ESTA est destiné aux voyageurs éligibles au programme d’exemption de visa et leur permet de voyager aux USA avec une simple autorisation obtenue en ligne en remplissant un formulaire.

Le système effectue un tri des candidats en fonction de certains critère et exclus ceux qualifiés de dangereux ou de douteux.

Ce programme a été mis en place dans le cadre d’un renforcement de la sécurité intérieure du pays et pour simplifier la procédure d’entrée sur le territoire américain.

L’ESTA permet de séjourner aux USA pendant 90 jours maximum, pour un voyage touristique ou d’affaires. La France, la Belgique ainsi que d’autres pays de l’Europe Unie font partie des États signataire du Visa Waiver Program connu aussi comme le Programme d’exemption de visa.

Comprendre l’ESTA

Comme son nom l’indique, l’ESTA Visa est un système électronique et son obtention se fait via internet.

Il suffit de se rendre sur l’unique site officiel crée par les USA et remplir un questionnaire qui comporte des questions sur votre situation personnelle et professionnelle, vos antécédents judiciaires, les infos de votre passeport, etc…

Parmi les questions posées dans le formulaire ESTA, vous trouverez une partie sur le pays de destination ou si vous passez par les USA dans le cadre d’un transit ou d’une escale. Nous traitons ce détail ultérieurement.

Pour revenir à l’obtention de l’ESTA, vous devez également fournir le numéro de votre passeport biométrique ou électronique qui doit être valide.

Après avoir rempli le formulaire, vous devez le valider et effectuer le règlement des frais de traitement et d’envoi. Vous pouvez payer par carte bancaire ou un compte PayPal.

Vous connaîtrez le statut de votre demande ESTA dans un délai de 72 heures par courriel. Le remplissage du formulaire ne prendra que quelques minutes mais vous devez renseigner vos informations authentiques en toute transparence et ne pas mentir sur quelconque détail.

L’acceptation se fait suite à un traitement de votre dossier et s’il répond aux conditions d’admissions aux USA. En cas de refus, vous pouvez attendre 10 jours pour faire une nouvelle demande.

La validité de l’ESTA

L’autorisation ESTA est valide pendant 2 ans. Le renouvellement de l’autorisation est considéré comme le dépôt d’une nouvelle demande et exige que vous suiviez les mêmes étapes et payer à nouveau les frais de traitement.

Toutefois, dans certains cas, vous serez amené à renouveler votre autorisation avant qu’elle expire. C’est le cas de changement de passeport. En effet, votre passeport est électroniquement lié à votre autorisation ESTA. La modification de son numéro entraîne un renouvellement de l’ESTA.

Les documents nécessaires

Certains documents sont obligatoires pour pouvoir obtenir une autorisation ESTA. Vous devez avoir un passeport biométrique en cours de validité, un billet d’avion ou de croisière aller-retour et une carte bancaire ou PayPal pour payer les frais de traitement du dossier.

Disposer d’un passeport biométrique ou électronique est exigé, mais il doit être délivré par un pays membre du dispositif ESTA. Vous ne devrez pas être refusé à une demande de visa précédente car ce détail ne joue pas en votre faveur.

De plus, vous ne devrez pas avoir des antécédents avec la Sécurité Intérieure des USA, sinon, votre demande ESTA ne sera pas acceptée. Une réponse négative ne signifie que vous n’êtes pas autorisé à voyager avec un ESTA.

En effet, chaque dossier est traité de manière indépendante. Même si vous avez obtenue des réponses précédentes favorables ou défavorables, une fois les 2 ans passant, le système traitera votre demande comme si c’était la première fois que vous l’effectuez.

ESTA et transit

Est-ce qu’on a besoin d’ESTA si on voyage en transit vers un autre pays et fait selement une escale aux États-Unis?

La réponse est oui. L’ESTA est destiné aux touristes et aux professionnels envisageant de séjourner aux USA pendant une durée de 90 jours ou ceux voyageant par les USA dans le cadre de transit.

Certes, il s’agit seulement d’une escale et vous vous dites surement qu’une autorisation n’est pas obligatoire étant donné que vous n’allez pas quitter l’aéroport et vous n’y resterez que pour quelques heures.

Cependant, un ESTA est toujours exigé pour transiter au pays. En effet, l’autorisation de voyage est obligatoire pour pouvoir quitter l’aéroport de départ et avoir le droit d’embarquer vers votre destination.

À partir du moment où votre avion atterrit sur le sol américain, une autorisation de voyage est demandée même si vous ne sortez pas de l’appareil. L’ESTA vous donne le droit de passer sur le sol américain et d’accéder aux aéroports du pays.

C’est dans le cadre de renforcement des mesures sécuritaires qu’une autorisation est quémandée, ceci s’applique pour le cas des personnes passant par les USA et qui transitent par ses aéroports, le système doit vérifier d’abord s’ils peuvent représenter un danger potentiel.

Peu importe la durée du transit, vous devez obtenir ce droit au préalable via le dispositif ESTA. Les compagnies aériennes et les officiers dans l’aéroport de départ effectueront un premier contrôle de votre autorisation et vous permettront de prendre le vol pour transiter.

Sans ESTA, vous ne pourrez, tout simplement pas, embarquer à bord de l’avion. En termes de validité, vous savez certainement que vous devez avoir une autorisation ESTA valide à chaque passage sur le sol américain.

Pour un simple transit, cela dépend des cas. Si vous voyagez vers un autre pays et vous ne comptez faire qu’un seul transit à l’aller, il n’est obligatoire que la validité de votre autorisation couvre tout le voyage jusqu’à votre retour à votre pays de départ.

Si vous songez transiter aux USA deux fois, pour l’aller et le retour, votre autorisation doit être valide pour les deux dates. Ceci s’applique également pour votre passeport qui doit aussi être valide pour vos différents transits aux USA.

Gardez en tête qu’une autorisation pour un transit est considérée comme une autorisation de séjour, les mêmes règles s’appliquent donc pour ce cas.