ESTA USA en instance

 

Si vous avez comme projet de voyager aux USA, il faut savoir qu’il y a de fortes chances que vous ayez besoin de l’ESTA USA. Cet acronyme sert à désigner le programme d’exemption de visa qui existe depuis moins de 10 ans.

 

Les autorités américaines ont mis ce programme sur pieds pour faciliter l’obtention du visa aux voyageurs dans certaines conditions. En fait, si vous vérifiez ces conditions, vous pourriez obtenir le visa ESTA en 72 heures.

 

Pour cela, il faudra être l’un des ressortissants des pays éligibles. En fait, avec l’ESTA le gouvernement américain par le biais du département de la sécurité contrôle les flux d’entrée et de sortie.

 

C’est sûrement pour cette raison que seulement 38 pays dans le monde entier sont membres de ce programme. Si vous avez la citoyenneté de l’un de ces pays, vous pouvez postuler pour l’ESTA.

 

En cas de réussite, vous recevrez un message dans votre boite mail avec un numéro d’autorisation. Cependant, dans certains cas de figure, il arrive qu’on reçoive des messages assez surprenants comme « demande d’autorisation en instance ». Dans cette situation, il faudra adopter une certaine attitude pour espérer voir votre requête validée.

 

Pourquoi l’ESTA a été créé ?

 

L’ESTA est un système électronique qui permet d’obtenir une autorisation de voyage aux USA. C’est donc un système qui ressemble sur plusieurs plans à l’AVE qui a été initié par le gouvernement canadien.

 

Les autorités américaines ont mis sur pieds ce programme pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il faut avouer qu’autrefois, les démarches pour avoir un visa américain n’étaient pas particulièrement aisées.

 

Le voyageur devait se rendre à l’ambassade des états unis ou au consulat du pays pour des formalités interminables. Les dossiers à fournir n’étaient pas aussi faciles à avoir.

 

Face à ces difficultés administratives, beaucoup de touristes préféraient simplement changer de destination. Les autorités du pays ont alors constaté qu’une partie des revenus du tourisme partait dans d’autres pays.

 

C’est sûrement dans le but de réduire cette tendance que les autorités américaines ont eu l’idée de créer l’ESTA. Ceci est d’autant plus vrai quand on regarde de plus près la durée de validité d’un voyage aux USA avec l’ESTA.

 

En effet, pour chaque séjour octroyé dans le cadre de ce programme, le voyageur ne peut dépasser 90 jours. Il faut donc comprendre que les séjours sont assez courts.

 

L’ESTA est ainsi adressé aux touristes et ceux qui espèrent réaliser des affaires de manière ponctuelle. D’un autre côté, il faut aussi avouer que le gouvernement espère lutter contre le terrorisme avec ce programme.

 

En fait, avec l’ESTA tous les visas accordés sont stockés dans une base de données. Avant même d’octroyer cette autorisation, le dossier de chaque voyageur est étudié de long en large.

 

Ce système permet alors aux autorités américaines de contrôler plus facilement ceux qui rentrent et sortent du pays. Ainsi, ceux qui ont des mauvaises intentions ne pourront pas fouler le sol américain. Par ailleurs, même si l’ESTA est une facilité, ce programme a une limite dans le temps.

 

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

 

 

Pour un voyage d’une durée relativement courte, il vous faut forcément un visa ESTA. Ce programme qui permet d’avoir un visa électronique n’est pas accordé pour une durée illimitée.

 

En fait, cette autorisation est valide seulement pour deux ans. Toutefois, il faut savoir que le temps de décompte commence à partir du moment où on vous a accordé l’autorisation.

 

La plupart du temps, les gens pensent que c’est à partir du premier voyage aux USA que la durée de validité de 2 ans commence à s’égrainer. Il n’en est rien, alors le mieux à faire est de soumettre votre demande un peu de temps avant votre voyage.

 

Ceci pour éviter de faire une demande dans le vide. Il est important de rappeler que durant la période de validité, vous pouvez aller autant de fois que vous le désirez. La seule chose que les autorités américaines exigent, c’est de veiller à ne pas dépasser 90 jours pour chaque séjour.

 

Tout ceci est seulement d’actualité lorsque la demande est acceptée. Il existe, plusieurs cas ou votre dossier peut subir un refus ou être mis en attente.

 

Que faire en cas de refus de la requête ?

 

Parfois, il arrive des cas de figure où la demande d’autorisation de voyage est rejetée. Pour ces genres de situations, vous pourriez recevoir deux messages différents : « voyage non autorisé » ou « autorisation en instance ». Dans chacune de ces deux situations, il faudra procéder de manière différente.

 

Quelle est la démarche à suivre lorsqu’on reçoit le message « voyage non autorisé » ?

 

Lorsque vous recevez le message « voyage non autorisé », alors les affaires sont mal embarquées pour vous. Cela signifie tout simplement que vous ne pourriez pas obtenir l’autorisation pour fouler le sol américain. Dans ce genre de situation, deux solutions s’offrent à vous.

 

La première solution consiste à tenter de refaire une demande ESTA. Il faut avouer d’entrée de jeu que cette option à très peu de chances d’aboutir. Toutefois, si vous êtes sûr d’avoir mal remplir le formulaire ESTA, vous pourriez tenter votre chance.

 

En fait, il convient de préciser que les autorités américaines rejettent les dossiers pour une petite erreur dans le formulaire. Si vous vous rappelez que vous avez fait une erreur, il serait judicieux de déposer une demande à nouveau.

 

Pour ce faire, vous devez attendre un délai relativement court de 10 jours, avant de postuler à nouveau. Il faut aussi savoir que les frais de dossier seront encore payés.

 

La deuxième solution qui s’offre à vous est de demander un visa américain classique. Ce visa qui est adapté pour les longs séjours peut être demandé au niveau de l’ambassade des états unis.

 

Dans ce cas de figure, vous aurez à effectuer les formalités d’usage. Même si le temps de réponse est un peu plus long dans ce cas de figure, vous pourriez être dans une situation où c’est la seule porte de sortie qui s’offre à vous.

 

Quelle est l’attitude à avoir lorsqu’on reçoit le message « voyage en instance » ?

 

Si vous recevez ce genre de message dans votre boite mail après avoir postulé pour l’ESTA, il n’y a pas de quoi paniquer. En fait, ESTA en instance veut tout simplement dire que votre autorisation de voyage est en cours d’étude.

 

Ce cas peut se présenter pour deux raisons différentes. La première est que le service d’immigrations américain est débordé. C’est tout à fait normal, car il arrive des périodes ou le nombre de demandes est pléthorique. Dans ce cas, les services habilités prennent beaucoup de temps pour analyser chaque dossier.

 

La deuxième raison est tout simplement que votre dossier est scruté de près. Peut-être à cause de votre passé judiciaire ou à cause des incohérences dans votre requête.

 

Peu importe la raison qui justifie que votre dossier soit en instance, vous devez tout simplement patienter. Habituellement après 72 heures d’attente vous aurez une réponse.