ESTA-USA : un système d’autorisation électronique pour un voyage de qualité

Le visa traditionnel n’est plus valable pour accéder à plusieurs pays : la présentation d’un visa électronique peut être obligatoire. Ce document vous permet de passer un séjour d’environ 3 mois. Les États-Unis figurent parmi les pays qui ont adopté cette solution. Certains voyageurs souhaitant passer leur frontière doivent être en possession d’une autorisation électronique. Découvrez comment ça marche.

L’ESTA : le système électronique d’autorisation de voyage

L’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization signifie système électronique d’autorisation de voyage en français. C’est un programme international permettant aux résidants de vingt-deux pays de l’Union Européenne et cinq pays de l’Asie de séjourner aux États-Unis sans visa.

Attention, la demande d’autorisation ne remplace pas un visa. Elle est considérée comme une alternative permettant d’accéder au territoire américain. Un détenteur de l’ESTA peut alors voyager dans toutes les villes des USA pour un séjour d’une durée maximale de 90 jours.

Le gouvernement américain impose une procédure stricte pour obtenir l’ESTA. La demande est effectuée en ligne sur le site internet officiel du gouvernement des USA. Elle est imposée à tous les voyageurs éligibles, peu importe la durée ou le motif de leur séjour. À noter qu’un passager en transit en a également besoin.

Les démarches à effectuer pour obtenir un ESTA pour voyager aux États-Unis

Les conditions à remplir

Au-delà de l’éligibilité au programme d’exemption de visa pour les USA, seuls les voyageurs remplissant les conditions nécessaires pour voyager aux États-Unis ont des chances d’obtenir une demande ESTA, à savoir :

  • Présenter un motif de séjour valable (vacances, tourisme, rendre visite à des amis/familles, assister à des réunions professionnelles, recevoir un traitement médical) ;
  • Détenir un passeport valide durant tout le séjour aux États-Unis ;
  • Ne pas présenter une maladie contagieuse ou un trouble mental pouvant affecter l’environnement social ;
  • Ne jamais avoir commis de crimes ou de délits causant de graves blessures ou des dommages ;
  • Ne jamais avoir enfreint de loi concernant la possession, la vente ou l’utilisation de stupéfiants.

Les procédures à suivre

Rendez-vous sur le site gouvernemental américain dédié à la demande d’autorisation ESTA pour connaitre toutes les conditions afin de séjourner aux États-Unis. Vous pouvez effectuer les démarches nécessaires pour en obtenir si vous les remplissez.

La demande ESTA se passe en ligne et elle doit être effectuée 72 h avant le voyage. Les éléments dont vous allez avoir besoin pour cela sont votre passeport, votre adresse e-mail et un moyen de paiement.

La plateforme vérifie les données que vous avez fournies avant de valider ou non votre demande. À noter que cette dernière va être valable pendant 2 ans.

L’objectif du gouvernement américain en mettant ce type d’autorisation en place est de simplifier l’accès à son territoire. Aussi, c’est pour sécuriser les frontières contre les voyageurs indésirables.

Le système électronique de l’ESTA vous épargne des risques de perte de visa. Nul besoin d’imprimer quoi que ce soit. Tout est enregistré en ligne et il est possible de faire appel à un passeport électronique.

FAQ

Ma demande ESTA a été refusée, que faire ?

Vous avez la possibilité de refaire une autre demande ESTA si la précédente a été refusée. Une autre alternative consiste à effectuer les démarches nécessaires pour obtenir directement un visa auprès de l’ambassade des États-Unis de votre pays.

Combien de visites est-il possible de faire avec un ESTA ?

Un ESTA permet de séjourner pendant 90 jours aux États-Unis. Il est conseillé d’espacer ses visites pour éviter que les Services américains de l’immigration ne vous soupçonnent de vouloir vous installer. Ils risquent de vous exiger un visa valide pour entrer sur le territoire au prochain voyage.

Qu’est-ce qui risque de se passer si je dépasse les 90 jours autorisés par la demande ESTA ?

Votre présence sur le territoire américain est assimilée à un séjour illégal si vous restez plus de 90 jours. Les conséquences sont multiples. Ceux-ci incluent une expulsion du pays et/ou une interdiction de territoire définitive ou sur une période de 10 ans.

Est-ce que je peux travailler aux États-Unis avec un ESTA ?

La réponse est négative. Seul un visa de travail vous permet d’effectuer une activité lucrative aux États-Unis. Les voyages d’affaires de courtes durées sont une exception.