Depuis moins de 10 ans, le programme d’exemption de visa, plus connu sous le nom d’ESTA a vu le jour. Il permet aux ressortissants de pays éligibles d’avoir un E.Visa facilement. Les démarches pour l’obtention d’un visa sont alors grandement simplifiées pour ces derniers. Il faut rappeler que les ressortissants français peuvent aussi en profiter, car la France est un pays bénéficiaire.

 

Toutefois, pour obtenir cette autorisation de voyage électronique octroyée par l’ESTA, il faut satisfaire à certaines conditions. Tout d’abord, ce titre de séjour n’est accordé que si vous comptez séjourner 90 jours maximum au pays de l’oncle Sam. Dans le cas d’un séjour plus long, il faudra peut-être un visa touristique classique.

 

Il faut donc comprendre que le visa ESTA n’est pas accordé pour une durée de séjour supérieur à 3 mois. Ceci, peu importe le but de votre déplacement aux États-Unis. Pour un voyage seul, en famille, pour les vacances ou pour un voyage d’affaires qui ne dépasse pas 90 jours, vous aurez besoin d’obtenir une autorisation de l’ESTA.

 

Durée de validité de l’ESTA

 

La demande de visa dans le cadre du programme ESTA doit être effectuée pour une durée de séjour de 3 mois au maximum. Toutefois, lorsque cette demande d’autorisation est accordée, elle peut être utilisée plusieurs fois. Le voyageur pourra donc embarquer plusieurs fois pour les États-Unis. Néanmoins, avant de partir il faudra s’assurer que la durée du séjour ne dépasse pas 90 jours.

 

Le justificatif d’entrée sur le territoire américain délivré par l’ESTA a en fait une durée de validité de 2 ans. La date de validité est décomptée à partir du moment de la délivrance et non lors de votre premier voyage aux États-Unis avec cette autorisation.

 

Pour voyager durant cette période, il ne sera pas donc nécessaire de refaire les formalités pour obtenir un visa délivré par l’ESTA. Ceci pour la simple raison que l’autorisation de l’ESTA vous permet d’entrer sur le territoire américain autant de fois que vous le désirez durant cette durée de validité.

 

Il faut quand même préciser que si certaines informations vous concernant venaient à changer vous seriez obligé de faire une demande de renouvellement sur le site de l’ESTA. Cette formalité vise à mettre à jour votre dossier vis-à-vis de l’ambassade des états unis. Les autorités américaines compétentes exigent ces formalités d’entrée pour éviter tout problème au voyageur avec les douanes du pays.

 

Plusieurs cas de figure peuvent amener le demandeur à changer les informations fournies lors de sa première demande. Par exemple, le changement d’adresse ou d’état civil est des raisons valables pour renouveler les informations sur le site de l’ESTA. De même, un nouveau passeport entraine un nouveau numéro de passeport. De ce fait, il faut changer cette information sur la plateforme de l’ESTA.

 

Lorsque le délai de 2 ans de validité est passé sans aucun changement d’informations, vos données ne sont plus conservées par le ministère des Affaires étrangères américaines.

 

Dans ce cas de figure, pour une prolongation de l’autorisation de voyage, il faudra effectuer une nouvelle demande. Le formulaire ESTA doit être rempli à nouveau.

 

Ceci entraine le paiement des frais de traitement de 14 $. Pour ce faire, vous pourriez procéder par carte bancaire ou par carte de crédit. Le demandeur doit effectuer ce processus même si ses données n’ont pas changé entre-temps. Au finish, il faut comprendre que le séjour aux états unis doit se faire en tenant compte de la période de validité de votre ESTA.

 

Comment savoir si mon ESTA est toujours valide ?

 

Vu que la demande d’autorisation pour l’ESTA est valide durant deux ans, il n’est pas nécessaire d’en faire une chaque fois que vous comptez vous rendre aux États-Unis.

 

La chose à faire avant l’embarquement pour les États-Unis est de vous assurer que votre autorisation est toujours valide. Ceci vous permettra de mener à bien votre séjour.

 

Le gouvernement américain exige que l’autorisation ESTA couvre au moins la date de départ de votre voyage aux États-Unis. Toutefois, avec les différents paramètres, on peut facilement se perdre par rapport à la validité de l’ESTA.

 

Pour éviter cela, il existe plusieurs solutions pour effectuer une vérification de sa période de validité ESTA. La première solution consiste à se rendre sur la plateforme officielle de l’ESTA.

 

Là, il faudra renseigner votre numéro de dossier, grâce à ce dernier, vous pourriez accéder à votre statut. Ainsi, vous aurez le cœur net sur la date de validité de votre ESTA. La date est clairement affichée sur le site.

 

La deuxième solution consiste à faire une recherche dans votre messagerie électronique. En effet, lors des formalités d’entrée vous avez reçu un email dans lequel la date d’obtention de votre autorisation ESTA est mentionnée.

 

Si vous n’avez pas changé d’adresse, de passeport ou d’état civil alors votre durée de validité n’a pas été interrompue. Pour connaitre la limite, il suffit alors d’ajouter 2 ans à cette date.

 

Quels sont les documents nécessaires pour obtenir le visa de l’ESTA ?

 

Ces documents de voyage sont indispensables pour valider la demande d’autorisation de voyage. Il s’agit entre autres d’un passeport en cours de validité.

 

Il est important de rappeler que le passeport exigé ici est un passeport électronique ou un passeport biométrique. L’acte de naissance est aussi un autre document qui pourrait vous servir dans la réalisation de ces démarches pour fouler le sol américain.

 

Pour éviter tout problème, il est également conseillé de disposer d’une carte nationale d’identité. Ce document d’identité pourra être demandé au niveau des contrôles avec les autorités douanières aux États-Unis.

 

En ce qui concerne les enfants mineurs, il faudra avoir un livret de famille et une autorisation parentale. Il est nécessaire que le mineur soit accompagné par une personne majeure, de préférence un tuteur ou un parent.

 

Pour voyager aux États-Unis, il faut s’assurer que votre passeport n’arrive pas à expiration avant la fin de votre voyage. Si ce document pouvait être périmé avant votre retour, il serait judicieux d’en faire un nouveau avant d’embarquer pour le pays de l’oncle Sam.