Quelles sont les démarches obligatoires pour la délivrance de l’ESTA ?

 

Pour tout voyage aux États-Unis, il faut impérativement réaliser des démarches administratives. Lorsqu’il s’agit d’un court séjour, certains citoyens sont exemptés de la procédure d’obtention de visa.

 

C’est le cas pour les voyageurs qui jouissent de la nationalité française. En effet, pour ces derniers, il suffira d’obtenir un visa électronique de l’ESTA. Ce document est délivré seulement pour les voyages dont la durée de séjour est de 90 jours maximum.

 

Pour avoir ce précieux sésame, le voyageur doit faire une demande. Il est important de préciser que le dépôt de demande impose la détention de certains documents.

 

Ainsi, il faut avoir un passeport en cours de la validité, une carte nationale d’identité, une autorisation parentale et une autorisation de sortie du territoire pour les mineurs. En effet, les formalités pour les personnes mineures sont un peu plus corsées que pour les personnes majeures.

 

Le mieux est de connaitre sur le bout des doigts le déroulement de la procédure pour avoir une autorisation de l’ESTA. Ceci vous permettra d’éviter tout désagrément lors de votre voyage aux USA.

 

Quelles sont les formalités obligatoires pour une personne majeure ?

 

Pour bénéficier de l’ESTA, une personne majeure doit réaliser certaines démarches. Ce faisant, il a besoin de certaines pièces comme le passeport ou la carte d’identité.

 

Avant de vous engager dans cette procédure, il faudra vous assurer d’avoir une CNI et un passeport électronique ou un passeport biométrique. Si l’une de ces pièces est déjà arrivée à expiration, il faudra la renouveler.

 

Comment renouveler son passeport ?

 

Si vous ne disposez pas d’un passeport en cours de validité, alors il faudra renouveler ce document. Pour faire la demande de dépôt, vous n’avez plus besoin de vous rendre au ministère des Affaires étrangères.

 

En effet, il suffit de vous rendre dans n’importe quelle mairie. Toutefois, vous devez vous assurer que la maire est dotée d’une station d’enregistrement. Cette dernière est nécessaire, car les passeports délivrés depuis moins d’une décennie sont biométriques. Le système doit alors relever vos empreintes et les afficher dans le document.

 

Pour avoir votre passeport, il faudra fournir des pièces justificatives. Lorsque la durée de validité du document a expiré depuis moins de 2 ans, vous devrez fournir les pièces suivantes :

  • Des photos d’identité récentes, l’idéal serait des photos qui datent de moins de 3 mois et qui sont conformes aux textes en vigueur ;
  • Un justificatif de domicile, vous pourriez exhiber un titre de propriété, une facture de l’EDF ou un papier justifiant le paiement d’un loyer ;
  • Le timbre fiscal, ce dernier est disponible à 86 €. Vous pourriez effectuer le paiement en ligne ;
  • Un numéro de pré-demande pour les personnes qui ont déjà fait une demande en ligne ; Dans le cas contraire, vous devez remplir un formulaire papier et le signer.

Avec ces documents, vous pourriez recevoir un passeport valide qui vous permettra d’effectuer votre périple aux États-Unis.

 

Que faut-il faire lorsque la pièce d’identité est périmée ?

 

Pour la prolongation de la durée de validité de votre carte d’identité, vous pourriez vous rendre dans les mairies ou à la préfecture. Le dépôt de demande peut également se faire en ligne.

 

En ce qui concerne les dossiers pour la carte, ils sont assez semblables à ceux du passeport. Il ne faut pas omettre d’ajouter l’ancienne carte. Pour une première demande, l’acte de naissance sera exigé par les autorités françaises.

 

Comment faire lorsqu’on a en sa possession tous ces documents ?

 

Lorsque vous disposez d’un passeport valide et d’une carte d’identité, la procédure pour obtenir l’ESTA devient relativement simple. Le plus crucial ici est de le remplir le formulaire ESTA.

 

Pour cela, il suffit de faire un tour sur le net, vous trouverez un tas de plateformes qui présentent le formulaire. Pour le remplir, il faudra impérativement répondre à certaines questions.

 

Une partie de ces dernières seront orientées vers votre état civil. Le demandeur devra préciser son nom, son prénom, son adresse et bien d’autres. Il sera aussi question de donner des renseignements sur votre passeport, votre état sanitaire et votre passé judiciaire.

 

À la fin de tout ce processus, il est impératif de payer des frais d’étude de dossier. Un montant tout à fait dérisoire que vous pourriez régler par carte bancaire ou par carte de crédit.

 

Il faut savoir que normalement dans un délai maximal de 72 heures, vous devez recevoir une réponse à votre requête.

 

Quelles sont les démarches obligatoires à effectuer lorsqu’il s’agit d’un mineur ?

 

Pour une personne mineure, les formalités sont sensiblement les mêmes. En effet, il est important que l’enfant dispose d’un passeport même pour les plus jeunes. S’il ne possède pas ce document, alors il faudra faire une demande de passeport.

 

Une fois que vous avez cette pièce d’identification, alors vous devez maintenant remplir le formulaire. Une autorité parentale devra s’occuper de cette tâche en fournissant les informations nécessaires.

 

Il faut veiller à mettre les bonnes informations sinon votre enfant pourra voir son autorisation de l’ESTA rejeté. Le parent ou le tuteur des enfants aura autant de formulaires à remplir par enfant.

 

Supposons par exemple que vous avez cinq gamins qui veulent voyager avec vous. Alors vous devez vous atteler à la tâche et remplir le formulaire cinq fois. Il faut aussi souligner que dans ce cas, il n’y a pas de réduction en ce qui concerne les frais de l’ESTA.

 

Le gouvernement américain ne prévoit pas de forfait famille ni de diminution particulière pour un voyage de groupe. Pour trouver le montant total à payer, il faudra faire la multiplication des voyageurs par les frais pour une personne.

 

Peu importe qu’il s’agisse des mineurs ou des majeurs. Là où les choses se compliquent avec les mineurs, c’est lors de l’embarquement.

 

Quels sont les papiers à présenter aux services d’immigration lorsqu’on voyage à l’étranger avec un mineur ?

 

Un mineur doit être accompagné lorsqu’il quitte le territoire national. Dans ce cas, il faut que l’accompagnateur soit un parent ou son tuteur légal. Lorsqu’il s’agit d’un déplacement en famille, il est conseillé d’avoir sur soi le livret de famille.

 

Ceci permet de prouver que les enfants qui vous accompagnent sont vraiment les vôtres. Dans le cas où un seul parent accompagne les enfants, ce dernier devra avoir sur lui une autorisation parentale.

 

Ce document devra être signé par le parent qui est absent. Toutes ces restrictions sont imposées pour éviter que des kidnappeurs ne s’échappent avec les gamins.

 

De même avec ces dispositions, les services d’immigration veulent éviter qu’un parent ne s’enfuie avec les enfants en pleine procédure de divorce. Il est donc important de veiller à avoir ces documents en votre possession avant de prendre le départ.

 

Il est vrai que même si vous n’avez pas l’autorisation parentale vous pourriez passer. Ceci pour la simple raison que certains douaniers demandent le contact du parent absent. Ainsi, ils le joignent pour qu’il confirme la sortie du territoire de l’enfant.