Le papier et la fiche ESTA pour les USA

L’entrée sur le territoire américain implique le respect de certaines formalités d’entrée. Il faut en effet être en possession d’un passeport en cours de validité et d’un visa valide. Cependant, la demande d’un visa traditionnel représente pour le voyageur, un processus long et complexe. Pour pallier ce problème, les autorités américaines ont initié le programme d’exemption de visa. Ce dernier est la simplification de l’autorisation d’entrer aux USA, il est plus connu sous le nom de l’ESTA USA. Néanmoins, ce document électronique demeure un papier indispensable pour les entrées multiples dans le pays de l’once sam. Il serait donc judicieux de s’intéresser dès à présent aux formalités nécessaires pour son obtention.

Comment définir concrètement la fiche ESTA pour le voyage aux USA?

Les conditions d’entrée aux USA regroupent des documents nécessaires parmi lesquels figure désormais la fiche ESTA. C’est un passeport biométrique représentant une excellente alternative au visa traditionnel, en ce sens qu’il offre des avantages indiscutables aux voyageurs.

De plus, pour les populations de certains pays, comme les ressortissants français et d’autres pays de l’Union européenne, l’ESTA  est obligatoire pour entrer sur le territoire américain. Toutefois, malgré la facilitation des démarches pour faire une demande de cet E visa, il convient de respecter certaines conditions.

L’une des conditions non négociables pour obtenir l’ETSA est l’appartenance du voyageur à l’un des 38 pays ayant pris part à la signature de l’accord. Aussi, une des particularités de ce document de voyage est qu’il prend uniquement en compte des titres de séjour de moins de 90 jours. Ainsi, le voyageur qui envisage passer plus de quelques mois après la date d’octroi de l’ETSA, sera contraint de faire la demande d’un visa classique.

Par ailleurs, une exemption de visa nécessite la possession d’un passeport électronique qui reste valide pendant toute la durée du séjour aux USA. Aussi, même si le pays de destination nécessite de faire une escale sur le sol américain, la demande de l’ESTA est obligatoire.

Qu’est-ce qui rend la fiche de l’ETSA indispensable pour le voyage en Amérique?

Comme il a été mentionné plus haut, l’ETSA est un document qui autorise un voyageur à entrer en territoire américain. À ce titre, il vient remplacer l’obligation de visa traditionnel. De plus, plusieurs raisons motivent l’adoption de ce dispositif par les autorités américaines. Pour ne citer que quelques-unes de ces raisons, vous distinguez :

La garantie de l’accès au territoire Américain

En effet, les autorités de l’immigration américaine se servent de ce dispositif pour accorder l’accès au territoire à des étrangers. Bien sûr, ces derniers doivent remplir les conditions préalables. Autrement, se rendre sur le territoire américain sans avoir formulé une demande d’autorisation de voyage est assimilable à une pratique de hors-la-loi.

Un dispositif de contrôle et de sécurité

Il est évident que depuis les incidents produits sur ce continent, les gouvernements prennent des mesures pour sécuriser les frontières. À cet effet, la mise en place de l’ETSA a pour vocation de contrôler les entrées dans le pays par voie aérienne et maritime des étrangers. Pour les étrangers qui prennent la voie terrestre, le contrôle s’avère un peu plus complexe.

Pour la validation de son visa transit

Lorsque vous effectuez un voyage et que votre vol doit faire une escale aux USA, il vous faudra nécessairement vous acquitter des frais de l’ESTA. Si cette condition n’est pas remplie, votre billet d’avion ne vous sera pas vendu.

La fiche ESTA peut-elle prendre la forme d’un papier?

Les documents officiels comme la carte nationale d’identité et le passeport, reçus en version papier font partie des habitudes de nombreuses personnes. Cependant, en ce qui concerne l’ESTA, le dispositif a été pensé pour qu’il soit dématérialisé. Ainsi, les services de l’immigration des USA n’envoient pas de versions papier aux souscripteurs.

De plus, l’ESTA est un sigle anglais qui se traduit en français comme étant une « autorisation de voyage électronique ». À ce titre, sa demande se fait uniquement via les canaux de communication en ligne, et il en est de même pour sa délivrance. Ceci implique qu’il ne sera même pas délivré un document en papier, si le bénéficiaire de l’ESTA en fait la demande.

Cette décision des pouvoirs vise toujours à rendre la tâche facile aux administrés. Aussi, elle permet d’éviter un bon nombre de désagréments comme la perte ou le vol de sa demande d’autorisation ou de sa carte de séjour. Il serait préjudiciable pour le demandeur d’un visa touristique ou d’un autre type de visa, de les égarer. Si une telle chose se produisait, le renouvellement de ces documents ne sera pas sans difficulté.

Ainsi, pour témoigner de votre passage aux États-Unis, seul le passeport avec visa est indiqué. Le tampon du service immigration est la preuve que le voyageur a pris son billet d’entrée et son billet de sortie. L’ESTA, c’est également l’occasion pour le voyageur de réaliser des économies sur l’envoi de documents officiels par le ministère des Affaires étrangères.

Aussi comparativement au visa traditionnel, l’ESTA est un gain de temps considérable. En effet, un délai maximal de 72 heures est requis, contre plusieurs semaines pour un visa classique.

Une impression de la fiche ESTA est-elle obligatoire?

Comme mentionné plus haut, la demande et la réception de l’ESTA se font en ligne. Ainsi, qu’elle soit positive ou négative, la personne concernée par la demande recevra la notification par courrier électronique. Toutefois, nombreux sont ceux qui s’imaginent qu’il faut présenter une preuve écrite lors de l’embarquement, alors qu’il n’en est rien.

En réalité, le système est conçu de telle sorte que l’autorisation de l’ESTA est directement rattachée à votre numéro de passeport. De ce fait, au moment des vérifications des passeports, les agents de contrôles prennent connaissance de ce document. Ce contrôle se fait à deux niveaux différents pour les voyageurs. Le premier est celui de l’embarquement et le second se fait à la douane des USA.

Une impression de l’ETSA n’est donc pas nécessaire ; par contre, il faut veiller à la conservation de son numéro de dossier. Ce dernier sera bien utile pour retracer une demande dans le cas où une perte de dossier sera observée.

Quel délai pour recevoir l’ESTA, et comment en faire usage?

Toujours dans le but d’accélérer les choses, le programme d’exemption de visa se fait en ligne. Ainsi, après avoir formulé la demande, le futur voyageur dispose d’un temps inférieur ou égal à 72 heures pour réceptionner sa réponse. L’adresse mail à laquelle sera envoyée la décision des autorités consulaires est celle que vous aurez renseignée pendant la demande.

Dans le cas où les autorités auraient répondu favorablement, le touriste n’aura plus aucune tâche à accomplir. En effet, le service d’immigration ainsi que la compagnie de voyage de ce dernier seront mis en copie, par le même canal. Par ailleurs, il se présente des cas où la demande n’est pas acceptée. Lorsqu’une telle chose se produit, la solution est d’attendre 10 jours avant de formuler une nouvelle requête.

Si le problème persiste, la demande d’un visa ordinaire pour un court séjour s’avère être la solution idéale. Il faut aussi savoir que la durée de validité de l’ESTA est de 2 ans, ce qui permet à son détenteur de multiplier ses voyages pendant cette période. Cependant, il faut faire attention à la date d’expiration du passeport, car ce dernier met également fin à la validité de l’ESTA.

Aussi, pour chaque voyage effectué, le voyageur doit faire attention au temps qui lui est permis de passer sur le sol américain. Par la même occasion, les informations qu’il a renseignées lors de sa demande ne doivent pas avoir changé.