Passeport français, quel pays émetteur sur ma demande ESTA ?

Pour séjourner sur le territoire américain dans le cadre du programme d’exemption de visa, il est nécessaire d’effectuer une demande ESTA. Cette dernière se faisant en ligne consiste essentiellement au remplissage du formulaire de demande. Pour remplir celui-ci, il faudrait avoir un passeport biométrique ou électronique valide délivré par l’un des pays membres du programme. La durée de validité de ce document de voyage doit couvrir également tout le séjour en terre américaine. Découvrez dans cet article ce qu’il faut renseigner pour la demande de visa ESTA lorsque le passeport est délivré à l’étranger.

Quel pays renseigner pour la demande ESTA ?

L’entrée sur le territoire américain est conditionnée à la possession d’un visa classique ou d’un E visa ESTA. Pour l’option de l’autorisation de voyage électronique, il est important de satisfaire toutes les formalités d’obtention. Il faudrait être ressortissant de l’un des pays bénéficiaires du programme et remplir l’ensemble des conditions du dispositif.

Le passeport en cours de validité est l’un des documents nécessaires pour voyager dans un pays étranger. Il est également important pour effectuer la demande de l’autorisation de voyage électronique. C’est une pièce d’identité complète qui comporte des données biométriques à renseigner sur le formulaire ESTA. Toutefois, le programme d’exemption de visa n’accepte que les passeports typiquement biométriques ou électroniques.

Pour renseigner le champ « pays d’émission » du présent formulaire, il faudrait se référer au passeport. Même s’il est délivré par des consulats, le passeport reste un document établi par le pays d’origine du voyageur. Une demande de passeport effectuée dans un consulat à l’étranger est transférée au pays d’origine pour la suite des formalités administratives.

Ainsi, pour un passeport français obtenu à l’étranger, il faudrait renseigner la France comme pays émetteur du document. Aussi, tous les pays n’étant pas éligibles à l’ESTA, il est important de renseigner un pays membre du dispositif. Cela sous-entend la possession d’un passeport délivré par le présent État bénéficiaire du programme d’exemption de visa.

Comme le passeport, tous les documents d’identité délivrés à l’extérieur sont émis par le pays d’origine du ressortissant. En cas de double nationalité de ce dernier, il convient de demander et d’obtenir un passeport du pays éligible à l’ESTA. Il est aussi nécessaire de remplir les conditions du dispositif relatives à la possession de la double nationalité.

Les documents de voyage doivent être conformes aux règles du programme pour accéder au pays de destination.

Comment effectuer une demande ESTA avec le passeport ?

Pour entrer sur le territoire américain et y effectuer un court ou long séjour, tout ressortissant étranger a besoin d’un visa. Le type de visa à demander dépend essentiellement du but et de la durée du séjour à effectuer. L’autorisation ESTA est un visa électronique qui permet d’effectuer des séjours touristiques ou d’affaires de trois mois maximum aux USA.

Cette dernière étant demandée et obtenue en ligne provient d’un système rapide et efficace. Les démarches d’obtention de celle-ci sont assez allégées, mais il faudrait également remplir quelques conditions essentielles. Il convient alors de vérifier les formalités relatives à l’obtention de l’autorisation avant de s’y lancer.

Pour effectuer la demande ESTA, il est aussi important de vérifier la date de validité du passeport. Ce dernier devrait avoir un cours de validité suffisant pour effectuer le séjour prévu sur le sol américain. En accédant au site officiel de l’ESTA dédié par le gouvernement américain, il faudra opter pour une langue puis solliciter le formulaire de demande.

Étant l’outil principal de la requête de l’autorisation électronique, ledit formulaire doit être rempli avec une grande attention. De simples erreurs dans le remplissage peuvent occasionner l’invalidation de la demande et donc le refus de l’autorisation. Comme le nom l’indique, les champs obligatoires doivent être nécessairement remplis. Il faudrait aussi répondre aux différentes questions et demandes de manière correcte et honnête.

Pendant la demande ESTA, le voyageur doit s’assurer qu’il a choisi le bon pays émetteur. Ce dernier n’est rien d’autre que le pays dont il est ressortissant. En conformité avec le dispositif ESTA, ledit pays doit être un État membre du programme d’exemption de visa.

En outre, le numéro d’immatriculation du passeport est rattaché numériquement à l’autorisation de voyage électronique. Il faudrait donc effectuer le voyage avec le passeport ayant servi pour la demande ESTA.

L’admissibilité du passeport pour la demande ESTA

Le passeport en cours de validité et le titre de séjour valide sont des documents essentiels pour séjourner à l’étranger. Pour effectuer un court séjour aux USA, les ressortissants de certains pays comme ceux de l’espace Schengen peuvent présenter une demande ESTA. Celle-ci permet d’acquérir l’autorisation de voyage électronique qui dispense du visa classique américain.

Le passeport est nécessaire pour effectuer la demande ESTA, mais aussi pour rentrer sur le territoire américain. Les étrangers naturalisés américains ou ayant obtenu la Green Card n’auront besoin que d’un passeport américain pour accéder au sol américain. Comme le visa pour voyager, le passeport doit être également gardé sur la main tout au long du séjour.

Pour souscrire à l’ESTA, les voyageurs doivent renseigner des informations dudit document sur le formulaire de demande. En cas de modification de l’une des données renseignées, il faudra effectuer une nouvelle demande de l’autorisation de voyage électronique. Il en est de même en cas d’expiration du visa électronique ou de renouvellement de passeport.

En effet, l’autorisation électronique ESTA bien qu’étant encore valable perd sa validité à l’expiration du passeport. La demande de renouvellement de celui-ci doit être suivie d’une nouvelle demande de l’ESTA pour voyager à nouveau aux USA. Le passeport reste un document de civilité important à acquérir en cas de voyage ou non. Il est aussi possible d’obtenir un passeport d’urgence dans certaines situations exceptionnelles.

Comment obtenir un passeport pour faire une demande ESTA ?

Qu’il s’agisse d’un passeport pour voyager ou d’un passeport de routine, l’établissement dudit document requiert quelques formalités essentielles. Il est nécessaire d’avoir un passeport, mais il est plus important de posséder un passeport valide. L’idéal serait aussi d’opter pour un passeport électronique ou biométrique pour pouvoir l’utiliser pour une demande ESTA.

La requête d’établissement ou de renouvellement du passeport se fait auprès de l’administration responsable du pays d’origine. Il peut s’agir de la police, de la préfecture, du ministère de l’Intérieur ou des administrations territoriales et locales. Les expatriés n’ont généralement pas besoin de rentrer au pays pour obtenir cette pièce.

Ils peuvent effectuer leur demande auprès des consulats ou des services du ministère des Affaires étrangères de leur pays d’origine. Le passeport délivré à l’étranger est émis par le pays d’origine du titulaire de la pièce. C’est donc ce dernier qui doit être renseigné pour la demande ESTA que le voyageur soit dans un pays étranger ou non. De manière générale, les documents exigés pour l’établissement du passeport sont :

  • Le justificatif de domicile ou l’attestation de résidence ;
  • La photocopie certifiée de la carte nationale d’identité ;
  • La photocopie certifiée de l’acte de naissance ou d’un jugement supplétif ;
  • Deux photos d’identité récentes de format adéquat ;
  • Le formulaire de demande rempli et signé ;
  • L’attestation de paiement des frais d’établissement du document.

D’autres pièces supplémentaires peuvent être complétées en fonction du statut mineur majeur du demandeur. La durée et le tarif d’établissement du passeport dépendent du pays d’émission et du lieu de délivrance.

En somme, le passeport est un document de civilité nécessaire pour solliciter une demande ESTA. Le pays d’émission de ce dernier est le pays d’origine du voyageur. Ceci doit être renseigné sur le formulaire ESTA ainsi que toutes les autres informations demandées pour l’obtention de l’autorisation.