L’entrée sur le territoire américain est un processus qui est assez compliqué. En fait, les douanes et le gouvernement américain essaient d’éviter que des personnes de mauvaises intentions pénètrent sur le territoire américain.

 

Néanmoins, les autorités américaines ont tenu à faciliter les choses pour ceux qui ont besoin de visa pour une période limitée. Ainsi, depuis quelques années un programme d’exemption de visa dénommé “ESTA  Etats-Unis ” a vu le jour.

 

Dans le cadre de ce programme, il suffit de faire une demande d’autorisation pour recevoir son visa via un système électronique. Ce programme qui semble très alléchant n’est qu’au finish une simple formalité.

 

Toutefois, il faut préciser que cet E.visa a une certaine durée de validité pour les immigrants qui viennent sur le sol américain.

 

Combien de temps reste valable l’autorisation de voyage obtenu grâce à l’ESTA ?

 

Pour un voyage aux États-Unis, l’obtention d’une autorisation électronique peut être nécessaire. Ceci est d’autant plus valable si le séjour est relativement court. Il est important de préciser que l’ESTA est un système de voyage électronique.

 

Ce programme a été initié depuis 2009 pour faciliter les formalités d’immigrations aux ressortissants de pays qui bénéficient de ce programme. Il faut rappeler que l’ESTA est un programme qui est limité seulement à 38 pays au monde.

 

Pour pouvoir profiter de cette facilité, il faut être un ressortissant de l’un de ces pays. Obtenir un visa pour les États-Unis devient facile pour les citoyens de ces nations.

 

L’obtention de ce visa électronique est octroyée sous certaines conditions. Il est alors possible de faire une demande d’autorisation de voyage pour séjourner aux États-Unis. Cette dernière sera étudiée pour s’assurer que vous répondez aux conditions.

 

Le séjour aux États-Unis ne devra pas dépasser une durée maximale de 90 jours. Pour ceux qui envisageraient une durée de séjour plus longue, il faudra faire d’autres démarches. Un visa classique est le meilleur document pour ce genre de cas.

 

Cette limite de 3 mois est appliquée pour les touristes, ceux qui veulent transiter ou ceux qui comptent effectuer un voyage d’affaires. Tant que la durée du séjour est inférieure à 90 jours, il faut obtenir une autorisation de l’ESTA. Ceci, peu importe si vous rejoignez les États-Unis par voie terrestre ou par voie aérienne.

 

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

 

L’expiration du visa obtenu grâce à l’ESTA intervient 90 jours après l’acquisition de cette autorisation. Néanmoins, il faut avouer que cette approbation pourra vous servir pour effectuer plusieurs aller-retour.

 

En fait, il sera possible de l’utiliser pour effectuer plusieurs séjours au pays de l’oncle Sam. La durée de validité d’autorisation de l’ESTA court sur une période de 2 ans.

 

Cette durée commence à partir du moment où l’autorisation vous a été délivrée, peu importe la période où vous effectuez votre premier voyage. Une nouvelle demande n’est donc pas nécessaire si votre autorisation n’a dépassé les deux ans.

 

Supposons qu’après un séjour de touriste de 90 jours maximum aux États-Unis, vous souhaitez revenir 3 mois après. Si l’autorisation vous a été octroyée au moment de votre premier voyage, il n’est plus obligatoire de refaire une demande.

 

Remplir le formulaire ESTA ou payer des frais ne sera plus à l’ordre du jour. Néanmoins, certaines conditions peuvent annuler cette durée de validité de deux ans.

 

Si pendant cette période, vous changez votre passeport alors la validité de l’ESTA prend fin. Il en est de même si un changement d’adresse survient. Le changement de l’état civil entraine aussi une invalidation de l’autorisation de l’ESTA.

 

Dans ces cas de figure, il faudra effectuer une nouvelle autorisation de voyage électronique en vous rendant sur le site officiel de l’ESTA. Deux ans après l’obtention de l’autorisation de voyage, les informations données ne sont plus conservées par les autorités américaines. Le voyageur doit alors refaire une nouvelle demande.

 

Tout le processus doit être repris à zéro. En effet, les frais de traitement doivent être payés à nouveau. Ceci même si les informations à mettre au niveau du formulaire n’ont pas changé à votre niveau.

 

Voyager aux États-Unis doit se préparer avec attention et rigueur. En fonction du temps que vous comptez y faire, il est possible de passer par l’ESTA qui a une certaine durée de validité.

 

Quelle est la procédure à suivre pour obtenir l’E.visa ?

 

L’obtention de visa pour un séjour aux États-Unis nécessite d’effectuer une demande. Pour cela, vous devez vous rendre sur le site officiel de l’ESTA. Mais avant d’y aller, il est important de disposer d’un passeport en cours de validité.

 

 

Le passeport électronique ou la version biométrique est exigé par le département de sécurité dans le cadre de ce programme. Dans le formulaire, vous serez invité à renseigner le numéro du passeport.

 

 

L’identité du voyageur est aussi importante pour le remplissage du formulaire. Le nom et les prénoms du demandeur, ainsi que les noms et prénoms de ses parents.

 

 

Pour plus de clarté, et éviter les confusions, le nom de jeune fille est exigé pour les femmes qui portent le nom de leur mari. L’ambassade des états unis exige un passeport biométrique pour des vérifications accrues.

 

Toutefois, si vous ne disposez pas d’un tel document, vous pourriez utiliser un passeport électronique. Le visa pour voyager est accordé après une étude du dossier du demandeur.

 

Pour espérer un résultat à votre demande, il est important de payer des frais d’étude de dossier. Ces derniers qui s’élèvent à 14 $ peuvent se régler par carte de crédit.

 

C’est le moyen de paiement le plus utilisé par les voyageurs. Cependant, vous pouvez valider votre demande de voyage en payant ce montant avec votre compte bancaire.

 

Quelles sont les dispositions à prendre avant de voyager aux États-Unis ?

 

Pour une autorisation de voyage obtenue grâce à l’ESTA, il est important que vous preniez certaines dispositions. Ainsi, il serait mieux d’imprimer l’autorisation de l’ESTA.

 

Ceci n’est pas une obligation, mais une recommandation pour éviter tout problème avec les autorités américaines. Il faudra aussi réaliser un examen médical pour vous assurer d’un bon état sanitaire avant de fouler le sol américain.