Afin de passer un court séjour aux États-Unis, un ressortissant de la France ou de tout autre pays membre du Visa Waiver Program doit juste s’accommoder de quelques simples formalités. Toutefois, si obtenir une autorisation ESTA pour les Etats-Unis est bien moins complexe et beaucoup plus rapide qu’obtenir un visa, vous devez tout de même noter que, comme le visa, l’autorisation de voyage électronique n’est pas gratuite.

 

En fait, des frais sont à débourser et il est important de savoir au préalable à combien ils s’élèvent. Ceci vous évitera de vous faire arnaquer vu les sites de demande d’ESTA USA qui croissent chaque jour sur le Web. Nous vous exposons ici le coût détaillé d’un permis d’entrée sur le territoire américain sans visa, ainsi que la procédure à suivre pour effectuer le paiement.

 

Le prix officiel d’une autorisation ESTA

Pour faire une demande d’ESTA États-Unis, vous devez commencer par remplir le formulaire de demande sur internet. Vous pouvez le faire via le site officiel directement géré par le gouvernement américain, ou alors faire une requête sur un site privé traitant spécialement les demandes de visas ESTA. Il est cependant recommandé de passer par le site officiel.

 

Le prix de base d’un ESTA est de 14 $. Soit 4 $ pour les frais de dossier et 10 $ pour les frais d’autorisation. Notez que les frais d’autorisation vous sont remboursés en cas de refus de votre demande d’autorisation de voyage. Par contre, les frais de dossier sont non remboursables, quelle que soit l’issue de votre requête.

 

Si vous faites votre demande en passant par un prestataire privé, une assistance individualisée vous sera apportée. De ce fait, des frais de prestation vous seront alors imputés. Le coût ici sera donc plus élevé que le tarif officiel.

 

Comment effectuer le paiement de la demande d’ESTA ?

Une fois que vous avez passé les étapes de remplissage et de validation du formulaire ESTA, vous devez effectuer le paiement des frais relatifs à votre demande. Pour cela, vous devez vous munir de votre carte bancaire (Visa, MasterCard, Discover ou American Express). Vous renseignerez avec précision vos coordonnées bancaires.

 

Il faudra vous rassurer que votre compte est créditeur au minimum de la somme requise. Au cas où le montant nécessaire n’est pas totalement réglé, votre requête ne pourra pas être envoyée aux autorités américaines. Il vous sera donc impossible de profiter de l’ESTA afin de voyager aux USA via le Programme d’exemption de visa.

 

Avant d’entamer le règlement, il vaudrait mieux vérifier encore et encore que toutes les informations de votre formulaire sont correctes et correspondent à celles de votre passeport valide. Il est important de préciser ici qu’une petite faute ou une simple erreur de frappe peut être la cause du rejet de votre demande d’autorisation.

 

Ainsi donc, vous devez particulièrement vérifier votre numéro de passeport, sachant que les deux documents (ESTA et passeport en cours de validité) sont liés. Si vous êtes une femme mariée, vous devez renseigner votre nom de jeune fille ou votre nom d’épouse en vous référant aux données de votre passeport.

 

Si votre requête est rejetée pour une erreur de saisie, vous pouvez refaire une nouvelle demande en faisant plus attention. Vous payerez à nouveau les frais de dossier dans la mesure où, rappelons-le, ceux-ci ne sont pas remboursés. Si le refus est dû à une tout autre raison, vous devrez donc faire une demande de visa auprès de l’ambassade ou du consulat des États-Unis.

 

Si l’obtention d’un permis de voyage électronique est possible à tous les ressortissants de pays membres du Programme d’exemption de visa, tout voyageur doit toutefois se rassurer de séjourner sur le sol américain en respectant la durée légale de 90 jours maximum.

 

Dans le cas d’une demande d’ESTA pour un transit aux États-Unis, le remplissage du formulaire en ligne, les frais à payer et le procédé de paiement restent les mêmes.

 

Le coût du renouvellement de l’autorisation de voyage

Votre autorisation de voyage aux États-Unis est valable pendant deux (02) ans considérés dès la date d’approbation de votre demande. Une fois ce délai de validité expiré, si vous souhaitez à nouveau vous rendre sur le sol américain, vous devez faire une nouvelle demande d’ESTA.

 

Pour cela, la procédure reste la même. Le formulaire doit toujours être en ligne, le paiement également se fait toujours via carte de crédit et le montant à payer reste le même. C’est donc dire que, qu’il s’agisse d’une première demande ou d’un renouvellement d’ESTA, la procédure et les frais restent inchangés.

 

Chacune de vos demandes est traitée indépendamment de la précédente. Comprenons donc que si votre première demande a été approuvée, il n’est pas impossible que la nouvelle requête soit refusée.

 

Il est important de signaler que solliciter un nouveau visa ESTA n’est pas seulement dû au fait que l’autorisation antérieure a expiré. En fait, en cas d’expiration de votre passeport biométrique ou électronique, vous devez effectuer une demande afin d’obtenir une nouvelle autorisation de voyage. La somme demandée sera toujours de 14 $, pour le site officiel.

 

L’ESTA, économiquement plus avantageux que le visa

Nous savons déjà que l’ESTA USA présente certains avantages par rapport au visa classique. Notamment au niveau de la procédure d’obtention, qui est beaucoup plus simple et moins contraignante. Cet avantage n’est en effet pas l’unique.

 

Le coût du système électronique de voyage aux USA est nettement plus avantageux. L’ESTA ne tient pas compte de la raison de votre voyage. Que ce soit pour un séjour touristique, pour les affaires ou pour une visite à un parent, le coût de l’e-visa demeure le même.

 

Par contre, pour demander un permis conventionnel, le prix à payer peut varier entre 160 et 300 $ en fonction du type de visa demandé.

 

En outre, la demande d’ESTA ne nécessite pas de déplacement à l’ambassade des États-Unis ou au consulat. Ce qui constitue un énorme gain en termes de frais de déplacement et différents documents à produire.

 

Pour finir, l’ESTA vous permet non seulement d’économiser en temps, mais aussi en argent. Si la demande de visa peut parfois prendra des semaines avant d’obtenir une réponse, la requête d’ESTA ne demande généralement que quelques minutes. Au pire des cas, vous pouvez compter 24 à 72 heures.