Comment préserver la validité de votre autorisation de voyage aux États-Unis ?

 

Pour un voyage aux États-Unis, certains documents obligatoires sont à avoir sur soi pour éviter des problèmes avec la douane. Parmi ceux-ci, on retrouve le passeport et le visa classique. Ce dernier était délivré après de nombreuses formalités, par les autorités américaines.

 

Dans le but de simplifier l’obtention du visa pour une certaine partie des voyageurs, le gouvernement américain a mis sur pieds l’ESTA Etats-Unis. Cet acronyme représente juste le programme d’exemption de visa qui a vu le jour depuis moins d’une décennie.

 

Il permet après une demande d’autorisation de voyage électronique d’obtenir un E.visa. C’est un visa électronique qui vous servira à voyager aux États-Unis dans ce cas de figure.

 

Après avoir eu ce document, il y a une durée de validité de 2 ans. Durant cette période, vous pouvez entrer sur le territoire américain comme vous voulez.

 

Toutefois, il y a certaines choses que vous pourriez faire, qui pourraient réduire cette durée de validité. Ici, on fait le point sur ces éléments dans le but de vous indiquer comment maintenir cette validité durant les 2 ans.

 

Comment obtenir une autorisation de voyage de l’ESTA ?

 

Pour obtenir un visa électronique dans le cadre du programme ESTA, il faut répondre à certaines conditions. Tout d’abord, le demandeur doit être ressortissant de pays membres de ce programme.

 

En effet, seulement quelques pays sont éligibles pour l’ESTA. Dans le lot, on retrouve des pays comme la France, la Suisse, la Belgique, etc. La plupart des pays de l’UE ont la chance de bénéficier de ce programme.

 

Si vous êtes donc un ressortissant de l’un de ces pays, vous pourriez envoyer une requête électroniquement pour avoir un E.visa. Il est important de préciser que la liste complète des pays jouissant de l’ESTA est visible sur plusieurs plateformes traitant du sujet sur le Web.

 

Ensuite, il faudra simplement se rendre sur l’une des plateformes qui parlent de l’ESTA. Elles pourront vous orienter pour avoir le formulaire ESTA. Le demandeur doit remplir le formulaire sans aucune erreur.

 

Certes, il est possible de corriger un formulaire déjà envoyé. Néanmoins pour le faire, le voyageur dispose d’un délai assez court. Si à la fin de ce périple, le formulaire est toujours mal rempli, alors la demande sera simplement refusée.

 

Dans ce cas de figure, il faudra refaire une demande. Il est important de préciser que pour valider une requête, il est impératif de payer certains frais. Ces derniers sont assez bas et sont à la portée de n’importe quel voyageur.

 

De quelle manière faut-il remplir le formulaire pour obtenir un visa ESTA ?

 

Le remplissage du formulaire ESTA est très important. Ceci pour la simple raison qu’une seule erreur envoyée aux services d’immigration américains entrainera un rejet.

 

Un fait qui pourrait vous causer beaucoup de désagréments. Toutefois, il est possible de faire une demande à nouveau. Pour éviter tout ça, le voyageur doit simplement bien remplir le formulaire.

 

Il est vrai que le formulaire à remplir est disponible dans beaucoup de langues. Cependant, pour séjourner aux USA, vous devez forcément le remplir en anglais. Cette condition devient un problème de taille pour ceux qui ont du mal à maitriser cette langue.

 

Dans ce cas de figure, deux choix s’offrent à vous. En fait, vous pourriez vous adresser à un proche qui a une connaissance avancée de l’anglais. La deuxième option est de s’adresser à une agence de voyage ou d’autres types d’agences spécialisées dans le domaine.

 

Sur Internet, vous retrouvez une panoplie de plateformes qui vous aideront tout au long du processus. Ces derniers réclament des frais de commission qui restent tout à fait raisonnables.

 

En ce qui concerne les personnes qui parlent bien l’anglais, il faudra passer au remplissage proprement dit. Là, il faut patienter et prendre le temps de bien remplir le formulaire.

 

Pour faciliter la tâche aux voyageurs qui comptent fouler le sol américain, les informations requises ont été divisées en plusieurs portions. Ainsi, on retrouve une section qui est exclusivement réservée aux coordonnées du demandeur.

 

Lors de la demande de visa, vous devez y renseigner votre nom, vos prénoms, votre adresse de résidence, votre date et votre lieu de naissance. Les femmes mariées n’ont pas de soucis à se faire.

 

Elles pourront mettre leur nom de jeune fille, ou indiquer le nom de leur mari. Il faut dire que les autorités américaines ne portent pas une réelle importance à cette information.

 

Tant que vous avez eu à porter l’un de ces noms, vous pouvez le mettre dans le formulaire ESTA. Ensuite, il faudra donner des informations sur un document important, le passeport.

 

Si vous voyagez aux États-Unis grâce à l’ESTA, il faudra vous munir d’un passeport biométrique ou électronique. C’est ce même document qui sera nécessaire lors du remplissage du formulaire.

 

Il est indispensable de mettre le numéro du passeport et sa date d’expiration. Le voyageur doit impérativement disposer d’un passeport en cours de validité. Cette durée doit couvrir l’intégralité de votre séjour aux USA.

 

En ce qui concerne le passeport, il faudra aussi renseigner la date et le lieu de délivrance du document. D’autres questions sont posées sur vos proches. En fait, les coordonnées de vos parents seront exigées. De même, il faudra donner des informations sur un proche à joindre en cas d’urgence.

 

Un point particulier est mis sur l’emploi du voyageur. Il devra donc fournir des informations sur son domaine d’activité, ainsi que donner les coordonnées de son employeur.

 

Le passé judiciaire et l’état de santé du voyageur seront également scrutés de près. Il devra répondre à des questions concernant ses deux pans de sa vie. Les autorités américaines font aussi des enquêtes par rapport au parcours de voyage du demandeur. Ainsi, des questions vous seront posées sur les destinations visitées depuis 2012.

 

Ceux qui ont une double nationalité sont invités à l’indiquer lors du remplissage de ce formulaire. À la fin de ce processus, vous devez relire calmement pour vous assurer de l’exactitude des informations renseignées.

 

Quelles sont les règles à respecter pour préserver la validité de l’autorisation ESTA ?

 

L’ESTA est un système électronique qui permet d’obtenir des visas très facilement. C’est donc une aubaine offerte par l’ambassade des états unis. Toutefois pour pleinement en profiter, il faudra bien comprendre ce système.

 

Tout d’abord, la durée de chaque séjour avec l’ESTA est limitée. Ainsi, vous ne devez pas dépasser 90 jours maximum pour chaque déplacement sur le territoire américain. Passé ce délai, vous pourriez être arrêté par le département de la sécurité américain.

 

L’autorisation de voyage de l’ESTA est valide pendant 2 ans. Pour pouvoir préserver celle-ci, il est important de ne pas changer de passeport durant cette période.

 

Un passeport valide est alors nécessaire pour conserver sa validité. Si votre passeport arrivait à expiration, il faudrait le renouveler avant d’effectuer une demande pour l’ESTA.

 

Grâce à votre autorisation de voyage, vous pouvez visiter les autres territoires du pays de l’Oncle Sam, comme les îles éloignées du continent. Toutefois, vous ne pourrez pas aller dans un autre pays du continent américain. Pour le faire, il faudra encore recourir aux services d’immigration du pays.

 

Le plus important ici, c’est le fait que les séjours dans d’autres pays sont pris en compte dans vos 90 jours. Il faut donc veiller à ne pas dépasser cette limite.