Tout ressortissant étranger qui souhaite se rendre aux USA dans le cadre du Programme d’exemption de visa doit obtenir une autorisation de voyage. L’ESTA États-Unis est donc un système automatisé qui permet de définir les citoyens de certains pays, autorisés à faire leur entrée sur le territoire américain sans visa. Cette mesure est ouverte à exactement 38 pays parmi lesquels la Belgique, la Suisse ou encore la France. Avant d’en faire la demande, il est important pour tout voyageur, de savoir pourquoi et comment procéder, mais aussi quels sont les avantages liés à une autorisation ESTA.

 

Pourquoi et comment faire une demande d’ESTA

Le gouvernement américain a mis sur pied le système électronique d’autorisation de voyage (ESTA), non seulement pour simplifier la procédure aux étrangers désireux de se rendre aux États-Unis, mais aussi afin de faciliter le travail des services de l’immigration et des douanes des USA.

 

Pour les ressortissants de pays membres du Programme d’exemption, l’ESTA peut remplacer le visa court séjour. Si vous vous rendez par exemple aux États-Unis pour un but touristique, pour les affaires ou en transit, vous devez alors faire une demande d’autorisation de voyage.

 

De plus, l’ESTA est valide pour deux ans et peut être utilisé pour des entrées multiples sur le sol américain. En fait, la durée du séjour aux États-Unis étant de 90 jours maximum, vous pouvez l’utiliser à plusieurs reprises pour vous y rendre, tant que l’autorisation reste en cours de validité.

 

Pour faire une demande d’ESTA, vous devez vous munir de votre passeport valide et de votre carte bancaire. Vous vous rendez alors sur le site officiel de demande, afin de remplir le formulaire en ligne. Il faudra indiquer vos données personnelles, vos coordonnées, ainsi que toutes les informations de votre passeport biométrique. Notez ici que les renseignements de votre formulaire doivent être identiques à ceux de votre passeport, car les deux documents sont automatiquement liés.

 

Vous devez par la suite répondre à toutes les questions posées. Il s’agit en fait des questions habituelles des services d’immigration américains. Veillez à remplir également et correctement votre adresse email. C’est via cette adresse que vous sera envoyée votre autorisation ESTA États-Unis.

 

La plupart du temps, vous recevez une réponse dans les minutes qui suivent l’envoi du formulaire ESTA. Le traitement étant rapidement pris en charge par les autorités américaines. Toutefois, comptez au maximum 24 heures pour recevoir votre autorisation de voyage électronique.

 

En outre, il faut noter que les passeports autorisés par le département de la sécurité intérieure des États-Unis pour faire une demande de visa ESTA doivent être électroniques ou lisibles à la machine.

Qui peut profiter de l’ESTA USA ?

Vous ne pouvez profiter de l’ESTA que si vous êtes un ressortissant d’un pays membre du Programme d’exemption de visa. Mais aussi, si vous avez la certitude que le temps que vous passerez sur le sol américain n’excèdera pas 90 jours.

 

Dans certains cas, il peut vous être demandé de présenter la preuve que vous retournerez dans votre pays 90 jours au plus après votre entrée sur le territoire. Vous devez alors présenter votre billet d’avion précisant la date du voyage retour.

 

Afin de garantir la sortie du pays au plus tard à la date requise, le gouvernement américain n’accorde l’ESTA qu’aux personnes voyageant pour le tourisme, rendre visite à un proche, certaines affaires, rencontrer des clients ou des fournisseurs, participer à une compétition ou un tournoi d’amateurs, ou encore pour une escale avant d’atteindre la destination visée.

 

Vous noterez donc que si votre voyage est à d’autres fins, notamment travailler, étudier ou émigrer, vous devez obtenir un visa auprès de l’ambassade ou du consulat des États-Unis le plus proche.

 

Par ailleurs, les pays dont les citoyens peuvent solliciter une autorisation ESTA sont : Andorre, l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, Brunei, le Chili, la Corée du Sud, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, le Japon, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Monaco, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Portugal, la République de Malte, la République tchèque, le Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, Taïwan.

 

Les avantages de l’autorisation électronique de voyage ESTA

Si vous êtes éligible au Visa Waiver Program, vous n’avez pas besoin de vous y prendre longtemps à l’avance pour soumettre une demande d’ESTA. C’est là l’un des principaux avantages de ce système. La réponse étant quasi immédiate, vous pouvez lancer la procédure jusqu’à 72 heures avant la date prévue pour voyager aux États-Unis.

 

Contrairement au Visa classique, vous pouvez utiliser votre visa électronique à plusieurs reprises, tant qu’il reste valide. Toutefois, le passeport utilisé pour faire la requête devra également être valide. En cas d’expiration de celui-ci, il faudra faire une nouvelle demande avec le nouveau passeport et obtenir une nouvelle autorisation de voyage.

 

Avec votre ESTA, vous avez la possibilité de vous rendre dans les pays adjacents, tels que le Canada, le Mexique ou les îles voisines. Vous devez tout de même garder à l’esprit que le temps que vous passerez dans ces autres pays est comptabilisé dans les 90 jours que vous devez normalement passés aux États-Unis.

 

Par exemple, vous arrivez aux USA et vous y passez 10 jours, vous vous rendez ensuite sur le territoire canadien où vous faites du tourisme pendant 15 jours, et enfin au Mexique pour une durée de 10 jours. Votre compte est à 35 jours, et il vous reste alors 55 jours pour quitter les États-Unis.

 

Notez que si vous passez plus de 90 jours sur le sol américain, vous pourrez retourner dans votre pays sans problème. Seulement, vous ne pourrez plus y retourner dans le cadre du Programme d’exemption de visa. Si vous souhaitez vous rendre à nouveau aux USA, vous aurez besoin d’un visa.

 

Un autre avantage et pas des moindres est le coût de la procédure. Contrairement au visa conventionnel, le visa E est peu coûteux. Donc en plus de vous faire gagner du temps, l’autorisation de voyage ESTA vous permet également de faire des économies d’argent.