Le dispositif ESTA s’adresse aux citoyens de quelques pays membres dispensés de la procédure de visa. L’ESTA permet de simplifier les démarches pour organiser un voyage aux USA.

En tant que voyageur, vous posez certainement des questions sur la validité de l’autorisation et les situations particulières comme l’expiration son expiration durant un séjour. Faut-il faire une nouvelle demande ESTA si la première expire pendant le voyage?

Réponse dans ce qui suit.

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

L’autorisation ESTA est valable deux ans à partir de la date de réception de la réponse à votre demande, c’est-à-dire au moment de la livraison de l’autorisation par les autorités américaines.

L’autorisation reste valable ces deux années consécutives si les informations personnelles et concernant le détenteur n’ont pas changées ou évoluées. Vous pouvez donc réutiliser votre ESTA USA pour plusieurs voyages futurs durant cette période de validité sous réserve que vos données restent les mêmes.

En effet, une modification de votre passeport, par exemple, impose un renouvellement de la demande. Pareil pour vos données personnelles qui peuvent donner lieu à une nouvelle étude de votre dossier.

En fait, certaines données peuvent être changées sans causer le renouvellement de l’autorisation, comme les coordonnées ou l’état civil.

Toutefois, le changement de numéro de passeport ou de toute autre donnée qualifiée de sensible peut engendre l’obligation de renouveler son autorisation ESTA, sous peine de se voir refuser l’enter au territoire américain, ou même ne pas quitter son aéroport de départ.

En outre, la validité ne doit pas couvrir l’intégralité du voyage aux USA. En effet, si vous possédez une autorisation de voyage qui couvre la date de votre départ mais non pas votre retour, vous pouvez quand même voyager aux États-Unis.

La compagnie aérienne ou maritime avec laquelle vous partez en voyage vérifiera systématiquement l’autorisation par le biais du système électronique développé par le gouvernement américain.

Si à ce moment-là votre autorisation est valide, la compagnie ne pourra pas vous refuser l’embarquement en direction des USA. Vous avez ainsi le droit de partir aux USA.

Vous pouvez donc utiliser votre ESTA et voyager aux USA même si la date de votre retour du voyage est postérieure à celle de fin de validité de l’autorisation.

Néanmoins, il faut que votre passeport soit valide durant toute la période.

Quand faut-il renouveler son ESTA ?

Comme nous l’avons précisé ci-dessus, vous avez droit à deux ans de validité une fois l’autorisation ESTA pour les États-Unis vous a été octroyée.

Le renouvellement de l’autorisation ESTA n’est pas automatique et vous devez réaliser une nouvelle demande pour bénéficier une autre fois du dispositif.

Toutefois, et comme expliqué précédemment, il existe des situations qui nécessitent de faire une nouvelle demande d’ESTA, même si votre autorisation n’est pas encore expirée.

Il s’agit en fait de changement d’informations personnelles, comme le changement de nom ou de genre, le changement de votre passeport ou le changement de réponses à des questions sensibles posées dans le formulaire ESTA.

Ces modifications entrainent un renouvellement étant donné que vous avez changé de profil ou que vos données ont évolué au fil du temps, ce qui requiert aux autorités américaines compétentes de revoir votre demande et d’étudier à nouveau votre dossier.

Prenez donc le temps de consulter votre autorisation et de vérifier sa validité ainsi que votre situation avant de faire un autre voyage à destination des USA pour éviter tout ennui à l’aéroport et de ne pas faire partie des cas de figure cités ci-dessus.

Que faire si l’ESTA expire durant le voyage ?

Si vous possédez un visa ESTA et que celle-ci expire lors de votre voyage, vous n’êtes pas obligé de la renouveler tout de suite.

En fait, comme expliqué précédemment, la validité ne doit couvrir que la date de votre départ, et pas forcément la date de votre retour.

Donc, si vous avez voyagé avec une autorisation ESTA et que sa date de fin de validité a expiré alors que vous êtes toujours sur le sol américain, vous pouvez attendre jusqu’à ce que vous reveniez à votre pays pour faire une nouvelle demande, si bien évidemment, vous comptez faire un autre voyage.

Rien ne vous oblige d’effectuer une demande qui couvre l’ensemble du séjour.

Évidemment, cette autorisation expirée ne peut pas être réutilisée pour vos futurs déplacements aux USA et vous devez renouveler la demande pour un séjour ultérieur.

Le renouvellement et l’obtention d’une autre acceptation de la demande vous fait bénéficier, de nouveau, de deux ans de validité relatifs à la nouvelle autorisation.

Comment renouveler son ESTA ?

Si vous songez faire un autre voyage à destination des États-Unis et que votre ancienne autorisation a touché la fin de sa validité, vous devez faire une nouvelle demande en suivant la même démarche que pour la première fois.

Vous devez remplir de nouveau l’ESTA formulaire en ligne et répondre à toutes les questions posées. Le voyageur doit répondre aux interrogations en toute transparence et comme si c’était la première demande.

En effet, toute trace relative à votre ancienne demande ou à votre dossier ont été supprimées une fois l’autorisation expirée.

Les autorités américaines ne gardent aucune donnée concernant votre identité et traiteront votre demande indépendamment des demandes précédentes effectuées. Les frais de traitement du dossier doivent aussi être réglés de nouveau, par carte bancaire ou compte PayPal, afin de valider la demande.

Que faire dans le cas d’une escale ou d’un transit ?

Nous avons expliqué que l’autorisation ESTA est vérifiée au moment de l’embarquement et donc, sa validité ne doit couvrir que cette date. L’ESTA doit être valide au moment de l’entrée au sol américain et ne concerne pas la sortie, c’est-à-dire la date de votre retour.

Toutefois, ceci ne s’applique pas dans le cadre d’un transit ou d’une escale.

En effet, si vous voyagez vers une autre destination que les USA, mais vous avez une escale ou un transit dans un aéroport américain, vous devez posséder une autorisation ESTA qui couvre la totalité du séjour si cet arrête s’effectue à la fois à l’aller et au retour.

Pour mieux vous expliquer, si vous comptez partir vers un autre pays, mais vous devrez passer par les États-Unis à l’aller et au retour, votre ESTA doit rester valide pour les 2 passages par les USA.

Peu importe si vous ne quittez pas l’appareil ou si vous n’allez pas entrer dans le territoire américain.

Le fait de passer par les aéroports américains pour que l’avion se charge en carburant ou pour une escale de quelques heures implique une autorisation de voyage pour transiter aux USA.

Si votre autorisation expire durant le séjour alors que vous comptiez revenir à votre pays en passant par les USA pour une escale, vous ne pourrez pas embarquer à bord de l’avion qui vous emmène aux USA, même pour un transit.

Il est donc nécessaire de vérifier, dans ce cas, la validité de votre autorisation ESTA pour pouvoir voyager sereinement et effectuer votre transit à l’aller et au retour sans ennui ou sans être bloqué à l’aéroport.