Toute personne qui désire se rendre aux États-Unis sait désormais qu’il lui est obligatoire de faire une demande ESTA. Toutefois, les individus souhaitant voyager avec leur famille se demandent comment les enfants pourront obtenir cette autorisation. Mieux, est-ce que leur nourrisson ou leur bébé doit également faire une demande ESTA ? C’est une question pertinente, car en réalité, le département de sécurité vérifie les autorisations de tous les voyageurs avant leur entrée aux USA. Ainsi, aussi bien les personnes majeures que celles mineures sont tenues d’être à jour et de se soumettre à la loi américaine.

Les conditions requises pour faire une demande ESTA au nom de ses enfants

Les premières conditions à vérifier avant de faire une demande ESTA au nom de ses enfants sont identiques à celles des adultes. C’est-à-dire qu’il faut se rassurer qu’ils sont ressortissants d’un pays bénéficiaire du programme d’exemption de visa. De même, il est nécessaire que la durée de leur séjour ne dépasse pas 90 jours. Les enfants doivent également disposer d’un passeport biométrique en cours de validité. Le numéro du passeport sera utilisé lors du remplissage du formulaire.

Par ailleurs, les enfants dont les parents ne sont pas mariés ou sont divorcés ne portent pas souvent le même nom à l’état civil que leur mère. En effet, il arrive que la mère porte ou reprenne son nom de jeune fille. Dans ce cas de figure, la solution est de trouver un document officiel d’identité propre à l’enfant, car le livret de famille n’est pas un document valable aux États-Unis. Il est important de savoir qu’aux États-Unis les enfants sont tenus d’avoir toutes leurs pièces justificatives nécessaires à jour autant que leurs parents.

De façon générale, les parents doivent suivre une certaine procédure. En premier lieu, les parents doivent assister l’enfant pour remplir le formulaire sur le site du gouvernement. D’ailleurs, il leur est possible de faire une demande groupée. Ce type de demande sera pratique si plusieurs personnes voyagent. Au lieu de faire un dossier de demande séparé pour chaque voyageur, le principe consiste à faire toutes les demandes en une fois.

En outre, la durée de validité de l’ESTA pour enfant est de deux ans également. Pendant ce délai, il peut effectuer plusieurs voyages aux États-Unis sans qu’il ne soit nécessaire de renouveler l’autorisation. Toutefois, les enfants mineurs ne bénéficient ni d’une réduction ni d’une exonération quelconque des frais de demande. On peut aisément constater que le gouvernement américain ne fait pas de distinction entre un enfant mineur et une personne majeure.

En revanche, il existe une différence en ce qui concerne le processus. De ce fait, un parent ou un tuteur a l’autorisation de remplir le formulaire ESTA pour une personne mineure. Pour cela, il doit cocher la case où il est écrit “demande effectuée par un tiers”.

Quelles sont les autres pièces justificatives indispensables ?

Dorénavant, ce n’est plus un secret que les enfants ne peuvent pas se rendre aux États-Unis sans ESTA. Même si leur parent ou leur tuteur dispose d’une autorisation, L’ESTA USA pour enfant est obligatoire. Puis, en dehors des conditions évoquées plus tôt, d’autres documents administratifs supplémentaires sont indispensables. Le document qui vient en tête est le passeport. Comme toute personne, le mineur doit disposer d’un passeport électronique ou biométrique valide pour sa demande.

L’importance du passeport pour les enfants et les nourrissons se justifie par le fait que les informations contenues sur l’autorisation doivent être identiques à celles du passeport. D’ailleurs, les enfants mineurs sont tenus de posséder un passeport en cours de validité pour tout voyage en dehors de l’Union européenne. La procédure pour obtenir un passeport pour son enfant reste la même que celle des adultes. La seule différence est que les enfants devront être représentés par un parent ou un tuteur légal (parenté ou non).

Dans un second plan, il convient de parler des enfants qui ne portent pas le même nom de famille avec le parent qui les accompagne. C’est le cas d’une mère divorcée qui voyage avec un enfant qui porte le nom de son père, pendant qu’elle porte son nom de jeune fille. En situation normale, ce cas de figure n’est aucunement un obstacle au voyage, mais parfois ça peut se compliquer.

Afin d’éviter tout genre de problème aux frontières, il est recommandé de faire une carte nationale d’identité à l’enfant. De plus, il est nécessaire de posséder une autorisation de sortie du territoire. C’est un document qui doit être dûment signé par le père de l’enfant. Il arrive des fois où les agents des frontières se décident à demander ces justificatifs. Autant garder sur soi tous les actes d’état civil. De plus, le livret de famille peut être utile dans certains cas, mieux vaut le garder.

L’ESTA d’un enfant mineur peut-il être fait individuellement ?

Il arrive des cas où les parents s’engagent à faire la demande ESTA de l’enfant de façon individuelle. De la même façon, il y en a d’autres qui laissent les enfants remplir les formulaires eux-mêmes. Ce comportement est en violation avec la norme qui stipule que le formulaire doit être obligatoirement rempli par une personne adulte.

En effet, toute demande émanant d’une personne mineure est automatiquement rejetée. Dans ce sens, les parents sont tenus de faire les demandes de façon groupée. En fait, toute demande faite individuellement pour un enfant sera considérée comme émanant de l’enfant et sera rejetée.

Toutefois, il n’y a rien à craindre lorsqu’un parent possède déjà un ESTA pour les Etats-Unis en cours de validité. Si c’est le cas, la démarche consiste à remplir le formulaire, puis à cocher la partie où il est mentionné “demande effectuée par un tiers”.

Cependant, si un parent ou un tuteur n’a pas rempli le formulaire en tenant compte des mentions ci-dessus, il sera dans l’obligation de reprendre la procédure. Ceci étant, il devra refaire la demande de L’ESTA, tout en veillant à respecter les différentes conditions cette fois.

Quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir L’ESTA d’un enfant rapidement ?

Les démarches administratives à suivre pour obtenir L’ESTA Visa peuvent être résumées en deux étapes. Premièrement, il faut veiller à faire une demande de passeport biométrique pour l’enfant. C’est une étape importante, car sans le passeport, il ne sera pas possible d’obtenir l’ESTA. Ainsi, si l’enfant n’en dispose pas actuellement, le mieux à faire serait de commencer les formalités administratives pour l’obtenir. En réalité, les passeports biométriques peuvent mettre un à plusieurs mois, après le dépôt des dossiers, pour être délivrés.

Pour cela, il est préférable de se rendre au plus vite dans l’une des mairies pour se renseigner. On peut y trouver la liste des pièces à fournir tel que le justificatif de domicile ou la copie intégrale de sa carte d’identité. Le retrait du passeport peut se faire à l’ambassade ou au consulat le plus proche.

Deuxièmement, les “nom et prénom” qui figurent sur l’acte de naissance et sur tous les documents de l’enfant doivent être identiques. Les informations du passeport et celles de l’ESTA ne devront pas être différentes. De plus, chaque enfant doit posséder son ESTA. Peu importe les conditions, tous les enfants qui souhaitent voyager doivent posséder l’ESTA en leurs noms et prénoms. Toutefois, les enfants dont les parents sont divorcés auront besoin d’une autorisation de sortie du territoire, signée par le parent dont ils portent le nom.

En somme, L’ESTA a été créée dans l’unique but de permettre à certaines personnes de voyager sans visa. Les individus concernés sont notamment ceux qui sont exemptés de visa pour se rendre aux États-Unis. Une demande ESTA dure 72 h d’attente au maximum. Pour cela, il est conseillé de faire le dépôt de la demande au moins 72 h avant sa date de départ. En cas de refus, il est possible de recourir au visa classique pour effectuer son voyage.