ENTRER AUX ETATS-UNIS A PARTIR DU 8 NOVEMBRE

La pandémie du Covid-19 a mis à genoux l’économie de nombre de pays de la planète. Sont beaucoup plus impactés négativement les économies entre-temps prospères comme celles des Etats-Unis d’Amérique. Le pays du Président Joe Biden a dû fermer toutes ses frontières pour contrer un tant soit peu la propagation de l’épidémie.

 

Ils ont, pendant ce temps mis en place un comité d’experts afin d’étudier les conditions de réouverture de leurs frontières terrestres, aériennes et maritimes au reste du monde. Ce comité a donc travaillé et sorti quelques conditions de réouverture des frontières dans le cadre de la lutte continue contre l’épidémie.

 

CONDITIONS D’ENTREE APRES LA REOUVERTURE DES FRONTIERES

Le pays de l’oncle Sam ouvre ses frontières au monde, aux voyageurs internationaux à partir du 8 Novembre prochain. En dehors de ceux qui ont un schéma vaccinal contre le coronavirus à jours, quelques exceptions sont cependant à noter au rang de ceux qui peuvent entrer aux USA à partir du 8 Novembre et ce, grâce au Visa Américain ou l’ESTA.

 

La destination USA va pouvoir reprendre pour les voyages internationaux. Fermées depuis le mois de Mars de l’année 2020, les frontières américaines seront à nouveau ouvertes mais pas à toutes les conditions. Des restrictions demeurent à cet effet. Les enfants notamment n’ont pas une obligation vaccinale.

 

L’OBLIGATION VACCINALE

            Pour entrer sur le territoire américain, les voyageurs ont l’obligation de compléter leur schéma vaccinal contre la pandémie de coronavirus. Les autorités sanitaires des Etats-Unis ont cependant définit des exceptions à cette exigence vaccinale. Ces exceptions sont très limitées et sélectives à l’obligation de vaccination. Les vaccins reconnus et homologués par les autorités américaines et l’Organisation Mondiale de la Santé dans le processus d’urgence sont les plus indiqués pour entrer sur le sol américain. Il s’agit des vaccins Astra Zeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Sinovac, Sinopharm, Bion Tech et Pfizer. C’est vaccin sont ceux qui seront acceptés dans le protocole de lutte contre le covid 19 aux USA.

 

La combinaison de différents vaccins pour une première dose de vaccination et des rappels sera aussi admise, a mentionné la Maison blanche. En définitive, il faut noter que l’entrée sur le sol américain après le 8 Novembre est soumise à la vaccination  contre le covid19 par le voyageur ainsi qu’un schéma vaccinal approuvé par les autorités américaines. Cette exigence connait cependant quelques exceptions.

 

 EXCEPTIONS LIEES A L’OBLIGATION VACCINALE AVANT D’ENTREE SUR LE SOL AMERICAIN

Les exceptions liées à l’obligation de vaccination concernent les mineurs. En effet, les mineurs de moins de 18 ans ne sont pas concernés par cette obligation.

 

Ils n’ont donc pas besoin de prouver qu’ils sont vaccinés contre le covid-19 ou besoin d’apporter un schéma vaccinal approuvé par les autorités américaines.

 

Aussi, les sujets ou personnes, selon le document mis à la disposition de la presse par l’administration américaine, ceux qui ont des contre-indications médicales à la vaccination, ceux qui voyagent pour des raisons humanitaires dans le cadre d’une organisation non gouvernementale, ceux qui voyagent pour des cas d’urgence approuvée et justifiée, les voyageurs arrivés aux USA pour toutes raisons autres que le tourisme dans un pays où les vaccins sont difficiles d’accès ou à avoir ainsi que ceux qui voyagent pour participer à des essais cliniques de vaccins contre le coronavirus n’auront pas besoin d’attester leur vaccination ou de prouver un schéma vaccinal complète.

 

LES OBLIGATIONS DE TESTS COVID NEGATIFS

Les vaccinations ou un schéma vaccinal anti-covid ne suffisent pas pour vous ouvrir des frontières des Etats-Unis après le 8 Novembre. Un test qui se révèle négatif est nécessaire.

Concomitamment à la vaccination, un test avec résultat négatif est requis et obligatoire pour fouler le sol américain. Les mineurs exemptés de vaccination et donc non vaccinés devront faire et présenter un test covid qui date de 72 heures maximum avant leur départ pour les Etats-Unis s’ils vont en voyagent avec un adulte qui, lui est soumis aux deux obligations : celle de vaccination et de test. Ce délai de vaccination de 72 heures avant de départ en voyage est réduit à 1 jour dans l’hypothèse où l’enfant mineur voyage seul ou accompagné de majeurs non-vaccinés comme dans les cas prévus et autorisés par les autorités américaines.

 

En règle générale, tout étranger qui se porte candidat pour entrer sur le sol américain devra se faire tester au test antigénique ou test PCR, trois jours avant de s’envoler pour le pays de l’oncle Sam s’il est vacciné ou dans la journée qui précède le départ vers les Etats-Unis s’il n’est pas vacciné. Ces exigences sont pareilles pour les citoyens américains, les résidents permanents, les immigrés, les détenteurs de passeport américain, les non américains, les européens, les asiatiques, les africains, les nord-américains et tous les autres citoyens du monde.

 

Entrer aux USA après le 8 Novembre est soumis à une double obligation, celle de se faire vacciner d’un vaccin reconnu et homologué par les autorités américaines ou d’une composition de différents vaccins dans la série des vaccins reconnus et homologués et enfin un test négatif datant de moins de trois jours avant la date de départ. Les enfants mineurs de moins de 18 ans sont exemptés de la première obligation dans les moindre détails et conditions prévues.