Que signifient les expressions « autorisation en instance » ou « voyage non autorisé » ?

 

Tout voyage aux USA implique la réalisation de quelques formalités administratives. Ces dernières ont été pendant longtemps très fastidieuses pour obtenir un visa classique.

 

Dans le but de réduire ce temps d’attente aux voyageurs, les autorités américaines ont lancé depuis 2009, un programme d’exemption de visa plus connu sous le nom d’ESTA.

 

En effet, grâce à un système électronique, le voyageur obtient une autorisation de voyage électronique. Ceci 72 heures seulement après avoir fait sa demande de voyage électronique.

 

Toutefois, lorsque le résultat n’est pas positif, le voyageur peut recevoir dans sa boite mail des messages étonnants. Parfois, les services qui s’occupent de l’ESTA peuvent vous envoyer des messages dans lesquels vous retrouvez des expressions comme « voyage non autorisé » ou « autorisation en instance ».

 

Dans cet article, la rédaction vous éclairera sur la signification de ces expressions. Par ailleurs, vous apprendrez ce qu’elles impliquent dans votre processus de voyage.

 

Comment fonctionne l’ESTA ?

 

L’ESTA est un système électronique qui permet de délivrer des E.visa. Il ne s’agit plus donc de visas classiques, mais de visa électronique. Le facteur le plus intéressant ici, c’est une réelle réduction des formalités administratives et du temps de délivrance du visa.

 

Pour obtenir une autorisation ESTA, il faut quand même avoir certaines particularités. La toute première est la nationalité de celui qui fait la demande de visa.

 

En fait, l’ESTA qui est une autorisation pour voyager aux États-Unis est un privilège accordé seulement à certains. Le gouvernement américain, lors de la création du programme, a limité les pays bénéficiaires à 38.

 

Pour être éligible à l’ESTA, il faut donc forcément être l’un des ressortissants de pays bénéficiaires. Les ressortissants français n’ont pas de soucis à se faire à ce stade, car la France peut jouir de l’ESTA. Toutefois, avant d’en profiter il faudra montrer patte blanche aux autorités américaines.

 

Quelles sont les démarches à suivre pour obtenir une autorisation ESTA ?

 

Faire une demande d’autorisation ESTA implique de réaliser certaines formalités. En effet, la première étape consiste à trouver le formulaire ESTA. Ce document que vous devez remplir est disponible sur plusieurs plateformes qui traitent l’ESTA.

 

Toutefois, pour remplir ce document vous aurez besoin d’un très bon niveau en anglais. Ceci pour la simple raison que c’est la seule langue exigée par les autorités américaines pour remplir le formulaire.

 

Il faut aussi s’assurer que vous disposez d’un passeport en cours de validité. La particularité avec l’ESTA est qu’il faut détenir un passeport biométrique ou électronique.

 

L’accent est mis sur ce genre de passeport, car il est un gage de sécurité. En effet, les empreintes digitales du propriétaire du document sont affichées dans le document.

 

Le passeport demeure la pièce la plus importante dans le processus de l’ESTA. Ceci pour la simple raison que vous devez indiquer le numéro de passeport, la date d’expiration, la date et le lieu de délivrance.

 

Voilà autant d’informations qui permettent aux autorités américaines d’identifier clairement le demandeur. De même, les services d’immigrations pourront vérifier vos antécédents.

 

À la fin du remplissage du formulaire, il faudra payer les frais de dossiers. Ces derniers sont peu couteux et ne devraient pas constituer une réelle charge pour le voyageur.

 

Pour vous acquitter de ce montant, vous pouvez procéder par carte de crédit ou par carte bancaire. Si tout va bien, 72 heures après votre requête vous devez recevoir une autorisation pour entrer sur le territoire américain.

 

Dans le cas contraire, vous pourriez recevoir des messages singuliers contenant des expressions comme « autorisation en instance » ou « voyage non autorisé ».

 

Que veut dire « autorisation accordée » ?

 

Ce message est bien évidemment envoyé à quelqu’un dont l’éligibilité et la demande d’autorisation ESTA sont validées. Dans ce cas, vous pouvez effectuer votre voyage aux États-Unis.

 

En temps normal, le message est transmis au voyageur par sa boite mail. À cette étape, il faudra garder soigneusement votre numéro de l’ESTA quelque part. C’est grâce à ce numéro que vous pourriez prouver que vous avez le droit d’entrer sur le territoire américain.

 

Il est important de préciser que le fait de recevoir l’autorisation de l’ESTA ne veut pas forcément dire que vous pourriez séjourner aux USA. En effet, le dernier mot revient à l’agent d’immigration.

 

C’est ce dernier qui se chargera de vous accueillir à votre arrivée. Pour s’assurer de votre bonne foi, il vous posera des questions pour vous donner l’autorisation de séjour définitive. C’est la raison pour laquelle, il est conseillé d’avoir sur soi un billet retour au cas où.

 

Que signifie l’expression « autorisation en instance » ?

 

Après avoir effectué une demande, vous pourriez recevoir un message qui vous informe que votre statut est « Autorisation en instance ». Cela ne veut nullement dire que votre demande a été rejetée.

 

Ce statut implique que votre dossier est toujours en étude. Il faudra alors que vous patientiez un peu plus avant de recevoir une réponse. Dans la plupart des cas, un tel statut indique que des vérifications supplémentaires sont réalisées avant de vous accorder le droit de fouler le sol américain.

 

Une autre explication est l’affluence. En effet, lors de certaines périodes les services d’immigration reçoivent assez de demandes de personnes qui ont besoin de visa. Dans ce cas de figure, votre demande d’autorisation de voyage pourrait prendre plus de temps que prévu.

 

Que faut-il comprendre par l’expression « voyage non autorisé » ?

 

Un message contenant l’expression « voyage non autorisé » n’est pas une bonne nouvelle pour le demandeur. Cela signifie tout simplement que l’autorisation n’est pas accordée.

 

Dans ce cas de figure, deux choix s’offrent au voyageur, il peut faire une demande pour un visa classique. Pour cela, il devra se rendre au consulat ou à l’ambassade des états unis pour présenter une demande.

 

La deuxième option revient à effectuer une nouvelle demande ESTA. Pour ce faire, il faudra remplir à nouveau le formulaire et payer les frais de dossier.

 

Comment remplir le formulaire ESTA ?

 

En cas de refus, il faut savoir que le mauvais remplissage du formulaire peut être en cause. Il faut donc prêter une attention particulière à cette étape. Pour obtenir un visa ESTA, vous devez fournir certaines informations.

 

Les premières concernent votre état civil. Vous serez amené à renseigner votre nom, vos prénoms, votre date et votre lieu de naissance, votre nationalité, etc. Pour les femmes mariées, il est tout à fait possible de mettre le nom de jeune fille.

 

Ensuite, il faudra fournir des renseignements sur votre passeport. C’est pour cette raison qu’il est impératif de disposer d’un passeport valide. Pour faire votre demande, vous devez fournir le numéro du passeport, la date d’expiration et bien d’autres renseignements.