L’ESTA est une autorisation de voyage électronique qu’il faut absolument remplir avant de se poser sur le sol américain. C’est le gouvernement américain qui a instauré une telle disposition dans le but de faciliter les formalités de voyages vers les Etats-Unis. Lors du remplissage des formulaires, il peut arriver que des erreurs soient commises bien que les démarches soient des plus simples à suivre. Plusieurs cas d’erreurs existent, et chacun d’eux peut faire l’objet d’une réclamation, voire d’une rectification. Quels sont les cas où vous avez la possibilité de modifier votre dossier de demande ? Comment procéder pour rectifier une erreur ? Zoom sur l’ensemble des possibilités qui s’offrent à vous lors de la correction d’une erreur dans une demande ESTA.

Les types d’erreurs qu’il est possible de rectifier

Toutes les erreurs de remplissage ne peuvent pas être facilement corrigées. Cependant, il en existe pour lesquelles une demande de rectification peut être utile. L’une des informations demandées lors du remplissage du formulaire ESTA est l’adresse e-mail. Il peut arriver de se tromper de courrier électronique ou de mal renseigner ce dernier. Dans ce cas de figure, vous pouvez effectuer une demande auprès du site pour le changement d’adresse (courriel). Il est également possible de se rendre sur la plateforme ESTA USA pour modifier votre adresse directement.

Néanmoins, il faudra fournir des pièces justificatives, notamment celles en rapport avec une pièce d’identité. Il s’agit généralement des références de votre passeport, ou de votre carte d’identité et de votre dossier.

Par ailleurs, il peut ne pas s’agir d’une adresse électronique. En effet, l’adresse de votre hôtel ou de votre résidence aux Etats-Unis doit être conforme et valide. Pour ce faire, si vous changez d’adresse à la dernière minute ou si elle n’est pas conforme, vous devez la modifier sur le formulaire. Vous n’avez plus besoin d’effectuer une demande. Les modifications dans ces différents cas sont gratuites. Ainsi, l’agence ne fera plus de facturation pour la nouvelle adresse renseignée.

Les erreurs nécessitant une nouvelle demande ESTA

Lorsqu’il s’agit d’une erreur liée à l’acte de naissance, c’est-à-dire l’écriture de votre nom ou prénom, une nouvelle demande est exigée. Il en est de même pour le numéro de passeport, la nationalité et la date de naissance. Les données de l’ancien formulaire seront déclarées obsolètes. Malheureusement, une nouvelle facturation sera faite.

Un petit questionnaire d’éligibilité est souvent soumis lors du remplissage de la demande. Il contient des questions de sécurité nationale visant à savoir si le candidat a des penchants terroristes ou belliqueux. La réponse à toutes ces questions est bien évidemment « non ». Cependant, il peut arriver que l’on se trompe en mettant un « oui » là où il ne faut pas.

Ce genre d’erreur engendre immédiatement le rejet de la demande. Pour remédier à cela, il faut contacter le centre d’appel de l’ESTA et expliquer le problème. L’opérateur ESTA en ligne pourra accéder à la requête. Cependant, le contraire se produit la plupart du temps. Ce qui reste à faire dans ces conditions, c’est de faire une demande de visa au consulat. Attention donc à ne pas faire de bourde quand il s’agit de remplir le formulaire sur les questions d’éligibilité.

Combien de temps reste valide l’ESTA ?

L’ESTA pour les Etats-Unis est un sésame valide pour une durée de deux ans comptable à la date de la délivrance. En effet, pendant les deux années de sa validité, une mise à jour complète est possible, et ce, sans facturation. Pour un deuxième voyage aux Etats-Unis, le voyageur a la possibilité de modifier son adresse s’il a fait une nouvelle demande de logement. Cette possibilité de mise à jour est valable aussi en cas de perte, et pour les adresses postales.

Des changements tels que l’état de santé, et l’état civil sont aussi à signaler même s’ils sont survenus sur le sol américain. La procédure est toute simple. Il suffit d’accéder à votre dossier par le biais de la plateforme où l’enregistrement a été fait au départ. Une nouvelle étude du dossier sera alors faite. Néanmoins, chaque certificat ESTA valable deux ans peut servir à faire plusieurs voyages dans l’intervalle de ces deux ans.

Le détail auquel il faut faire attention c’est la mise à jour. Lorsqu’une donnée de votre vie ou liée à votre voyage change, il est impératif de faire la mise à jour sur le site de l’ESTA. Cette précaution assure au voyageur une liberté d’aller et de venir à l’intérieur du pays d’accueil.

Quelles informations n’est-il pas possible de modifier dans un dossier ESTA ?

Pour modifier un dossier ESTA il est nécessaire d’avoir sous la main, son numéro de dossier. Sa précieuse conservation est recommandée dès lors que la première demande a été faite. Par ailleurs, ce numéro ne sera d’aucune utilité dans le cas où vous voudrez modifier le numéro de votre passeport ou sa durée de validité. Aucune mise à jour n’est possible dans ce cas. Encore moins s’il est question d’enregistrer un nouveau passeport.

Ce refus est valable aussi pour ce qui est des noms, prénoms et date de naissance. Par ailleurs, les modifications peuvent engendrer de nouveaux frais de dossier. En effet, une fois que vous modifiez une information sur votre formulaire, les autorités sont dans l’obligation de faire une nouvelle étude dudit dossier.

Dans le cas où le certificat ESTA n’est plus valide, vous ne pouvez pas faire une simple mise à jour pour effectuer un autre voyage. Tout le processus doit donc être repris. Il est donc impossible de mettre à jour un certificat ESTA après sa durée de validité. Néanmoins, il est tout à fait possible que l’on vous refuse le certificat lors d’une seconde demande. Même si pour la première fois vous l’avez obtenu sans encombre.

Comment éviter des erreurs dans sa demande

La méthode la plus sure pour se mettre à l’abri de toutes ces difficultés liées aux erreurs, c’est de se relire. Il est très capital de relire chaque information donnée ou de vérifier les cases que vous validez. C’est le meilleur moyen pour ne pas subir un rejet systématique de la part des autorités en charge de l’immigration.

Par ailleurs, vous pouvez vérifier deux fois si les informations les plus évidentes sont conformes à ce que vous avez écrit. Il s’agit par exemple des informations personnelles, notamment l’ordre des prénoms, l’écriture du nom de famille, le lieu et la date de naissance, etc. Ce sont des informations que l’on croit souvent connaitre par cœur, mais qui peuvent s’écrire avec des erreurs.

Vous êtes donc prié de faire très attention à l’évidence. De même, vous pouvez demander un second avis après avoir renseigné vous-même le formulaire. Il s’agit de le faire lire par un œil neuf. C’est souvent une personne extérieure qui remarque les détails qui vous échappent. Voilà quelques astuces pour ne pas tomber dans le piège des erreurs mineures, mais qui coûtent cher. En effet, une seule lettre manquant dans votre prénom peut causer le rejet de votre certificat. Ouvrez donc l’œil pour éviter le retour à la case départ.

En définitive, il faut retenir que le certificat ESTA est un sésame précieux dont il faut prendre soin. Sa demande doit être faite en ligne au moins 72 heures avant le voyage pour les Etats-Unis. Elle peut être modifiée en la présence d’un justificatif valable, mais pas dans tous les cas. Les données personnelles pour leur part ne sont pas modifiables. La plupart du temps, cela remet en cause tout le processus. Ceci engendre de nouveaux frais de dossier selon les cas. Suivez donc les recommandations en vigueur pour faire un bon voyage vers les États-Unis d’Amérique.