Pour voyager aux USA, tout voyageur doit être muni de son passeport ainsi que d’une autorisation de voyage  (ESTA Formulaire) ou d’un visa.

Ces formalités s’appliquent pour les longs ou les courts séjours, pour le travail, les études, les affaires ou le tourisme.

Mais que faire si on veut devenir résident aux États-Unis ?

Vous avez sans doute entendu parler de la carte verte qui offre la possibilité de résider de manière permanente aux USA et circuler sur le territoire américain sans être obligé de posséder un quelconque visa ou une éventuelle autorisation de voyage.

Plus de détails sur cette carte, ses caractéristiques, sa validité, les conditions de son obtention…

Qu’est-ce que la Carte Verte ou Green Card ?

La Green Card, en français « Carte Verte », est une carte de résidence permanente aux USA. Il s’agit d’un document officiel attribué aux citoyens non américains afin de les identifier.

La carte verte est délivrée par le département d’État américain et permet à son possesseur d’avoir les mêmes devoirs et droits comme ceux du citoyen américain, à l’exception de la possibilité de faire partie d’un juré ou bien du droit de vote, privilèges réservés aux seuls citoyens nationaux.

En outre, ce document vous facilite la vie d’expatrié étant donné que vous serez traité comme un citoyen américain. La carte verte vous donne l’accès à de nombreux avantages en tant qu’américain mais vous serez, également, tenu de respecter la loi mise en place par le gouvernement des USA et payer vos impôts à l’État.

En plus, en tant que personne possédant une carte de résident permanent, vous devrez avoir ce document sur vous en permanence.

Ainsi, vous pourriez montrer votre carte verte en cas de contrôle d’identité, contrairement aux autres citoyens américains qui peuvent circuler sans avoir une pièce d’identité sur eux.

Les spécificités de la carte verte

La carte verte procure à la personne qui l’a le droit de séjourner de façon permanente aux USA, de travailler et d’étudier.

Outre le droit de séjourner, de suivre un cursus éducatif et d’exercer sa profession, la carte verte vous facilite les demandes de bourses universitaires pour vos enfants et vous permet de bénéficier de frais de scolarité universitaire réduits.

Ce statut vous offre aussi la possibilité d’avoir un crédit à un taux préférentiel. La cerise sur le gâteau, vous pourrez obtenir la nationalité américaine au bout de 5 ans de détention de la fameuse carte verte.

En effet, grâce à votre statut et après 5 ans aux USA en ayant une green card, vous pouvez entamer la procédure pour avoir la nationalité. Ce délai peut être raccourci à 3 années, en fonction des cas.

Les avantages de la carte verte

Comme expliqué ci-dessous, avoir la carte verte signifie bénéficier de nombreux avantages.

Vous pourriez voyager et vivre aux USA comme bon vous semble, tout en ayant les mêmes droits qu’un citoyen américain.

Vous avez le droit de travailler et d’étudier, entre-autre. Votre statut d’expatrié sera pris en compte et vous pourrez avoir un crédit à des taux préférentiels, chose qui s’avère intéressante.

Vous pourrez, également, payer les frais de scolarité de vos enfants moins chers. La carte verte facilite aussi les demandes de bourses.

Grosso modo, vous serez traité comme un citoyen américain et vous bénéficiez de tous les droits mis à la disposition des ressortissants des USA et proposés par le gouvernement américain.

Les inconvénients de la carte verte

Bien qu’elle soit bénéfique, la carte verte présente aussi quelques inconvénients. Parmi les contraintes, le paiement des impôts.

En effet, en tant que citoyen américain, vous devez pays vos taxes aux USA, notamment les taxes fédérales et locales, les taxes de l’État ainsi que ceux de la ville où vous habiterez.

Vous devrez également déclarer tous vos revenus aux USA, y compris les plus-values gagnées des placements américaines et étrangers. En outre, si vous êtes une personne âgée entre 18 et 26 ans, vous serez obligé de vous inscrire au service militaire.

Comment avoir cette carte verte ?

Pour obtenir la green card, ce précieux document qui vous permet de vivre aux USA puis prétendre à la nationalité américaine, vous devez satisfaire à certaines conditions.

Les cas qui permettent de recevoir la carte verte sont les suivants :

    • Le mariage : se marier avec un citoyen américain permet d’avoir la green card. Attention quand même aux mariages blancs car l’octroi de la carte ne se fait pas automatiquement. Les époux doivent, en effet, passer un entretien et une période d’essai de deux avant de valider la délivrance définitive de la carte dont la validité s’étend jusqu’à 10 ans.
    • Le parrainage d’un membre de la famille : le parrainage par un membre de sa famille qui est déjà un citoyen américain ou un titulaire de la green card permet de l’avoir. A noter que la procédure varie selon le lien de parenté entre le citoyen américain qui demande de parrainer son proche et le membre de la famille en question.
    • Le parrainage de l’employeur : il est tout à fait possible de demander la green carte par le biais d’un employeur qui doit apporter la preuve que le candidat choisi est le seul qualifié pour le poste en question. En outre, l’employeur doit prouver que le recrutement de cet individu n’aura pas d’impact négatif sur le marché d’emploi américain.
    • La loterie : les USA délivre annuellement près de 55 000 cartes vertes à travers la loterie. Ce tirage au sort est gratuit et ouvert à tous les citoyens du monde. Il suffit de se rendre sur le site officiel et remplir un formulaire d’inscription pour pouvoir participer à cette loterie. Les conditions à respecter pour entrer dans ce tirage au sort sont le fait de faire partie d’un pays cité dans la liste et posséder un niveau scolaire équivaut à un diplôme de fin d’études secondaires, au minimum.
    • L’investissement aux USA.
    • Le statut de réfugié ou de demandeur d’asile.
    • Le talent extraordinaire : il s’agit d’octroyer une green card à des personnes qualifiés d’extraordinaire et ayant des talents hors du commun dans le domaine de l’art, de l’éducation, des affaires, du sport ou de la science.

 

Que faire pour garder sa carte verte ?

Une fois la carte verte obtenue, vous devrez faire attention à ne pas la perdre car cela est parfaitement envisageable. Si vous ne respectez pas les lois, vous ne serez plus le bienvenu aux USA et vous pourriez perdre votre statut de résident permanent.

La non-déclaration des impôts durant un séjour à l’étranger ou se déclarer comme non-résident sur sa feuille d’imposition figure parmi les raisons qui poussent les autorités américaines à vous enlever votre statut de résident permanent.

En outre, les séjours prolongés à l’étranger, notamment pour une durée supérieure à 6 mois, sont perçus et interprétés par les agents de l’immigration comme l’abandon de sa carte verte.

Ainsi, si vous êtes obligé de passer une longue période à l’étranger et vous n’avez pas envie de perdre votre green card, pensez à remplir votre feuille d’imposition en tant que résidant américain, et ce régulièrement.

En outre, gardez toujours une adresse sur le territoire américain et prenez soin de conserver votre permis de conduire, votre compte bancaire et votre carte de crédits américains.

Une alternative que vous pouvez envisager si vous allez vous absenter plus d’un an, c’est de réaliser une demande de permis de réentrée, et ce avant de quitter le territoire américain.

Ce livret similaire au passeport vous offre une assurance pour pouvoir retourner aux USA sans difficulté et tout en conservant votre titre de résident permanent.