Dans le cadre d’un séjour temporaire ou à long terme aux États-Unis, l’ESTA USA est l’une des procédures les plus simples et rapides en vue de l’obtention d’un visa. Cependant, pour faire une demande, le voyageur doit être issu d’un pays membre et respecter d’autres conditions requises. De plus, la demande d’un visa électronique contraint le demandeur au remplissage du formulaire ESTA. Celui-ci doit être convenablement renseigné, car pour que la demande soit approuvée, le formulaire ne doit souffrir d’aucune irrégularité. Le présent article informe sur la manière de bénéficier d’une exemption de visa tout en suivant les conseils d’experts dans le domaine.

Les étapes nécessaires pour remplir la demande ESTA

Séjourner sur le sol américain depuis janvier 2009 implique la mise en marche d’un processus administratif. Même si elle est obligatoire, l’autorisation de voyage délivrée par le gouvernement américain ne revêt aucune difficulté. Pour y parvenir, cela nécessite le respect de quelques démarches administratives :

  • La première chose à faire est de s’assurer d’être sur le site officiel réservé à la délivrance de l’ESTA ;
  • La seconde étape vous impose d’accepter les conditions ;
  • La troisième étape est de remplir le formulaire ;
  • La vérification des données vient en quatrième position ;
  • Le paiement des frais de traitement est la cinquième étape ;
  • Pour finir l’impression de votre autorisation est la dernière étape.

Le site officiel de l’ESTA pour voyager aux États-Unis

Une recherche sur internet avec pour mot clé « ESTA » vous conduira à une multitude de sites. Il n’est pas dit que ceux-ci sont illégaux, et que l’autorisation de voyage décernée par eux est invalide.

En effet, tous ces sites vous permettent d’obtenir un e-visa valable. La nuance majeure avec le site du gouvernement est la différence de prix. Certains de ces sites réclament jusqu’à 10 fois les frais de dossiers pratiqués par le site du gouvernement. Pour avoir votre autorisation et éviter d’être surfacturé, vous devez vous tenir à l’écart d’eux.

De plus, pour les voyageurs ressortissants de pays francophone, il est possible d’avoir une version française du formulaire.

Les conditions d’application, une obligation

Une fois sur le site officiel de demande de visa, un bouton « déposer une demande » est inscrit en bas de la page, dans l’angle gauche. En cliquant dessus vous aurez accès au formulaire, mais veillez d’abord à accepter les « conditions d’application » et la loi de 2009 qui promeut le voyage aux USA. Un petit conseil, il n’est pas très utile de lire tous ces paragraphes, car vous n’aurez d’autre choix que de les valider si vous désirez avoir cette autorisation.

Le remplissage proprement dit du formulaire

Lorsque vous vous retrouvez en face du formulaire en question, les informations suivantes vous seront demandées : nom, prénom, date de naissance, etc. Pour éviter de commettre une erreur, il serait judicieux d’avoir son passeport à portée de main. Les informations comme le numéro de passeport, la date d’expiration sont à renseigner avec le plus grand soin.

Une particularité avec le remplissage ; aucun accent ne doit figurer sur la fiche. Un formulaire est rempli par une et une seule personne, même si vous devez entrer sur le territoire américain en famille. Chacun s’acquitte alors des frais relatifs à l’autorisation de voyage électronique. Pour valider la demande, la case « attestation » doit être également cochée.

La vérification des données personnelles, une autre étape importante

Peu importe le motif, qu’il s’agisse d’un voyage d’affaires ou d’un voyage de plaisance, le remplissage du formulaire ESTA pour les Etats-Unis. Cette obligation se confirme surtout dans le cadre du programme d’exemption de visa. Toutefois, une fois le formulaire rempli, il vous est encore possible de procéder à la vérification des données inscrites.

La page qui permet au souscripteur du e-visa est intitulée : « soumission de la demande ». En effet, grâce à elle vous pouvez effectuer une relecture de votre fiche et corriger les erreurs éventuelles qui se sont glissées. Pour apporter une correction, cliquez sur le bouton « précédent ». Cependant, vous paierez une deuxième fois les frais relatifs à la délivrance de l’ESTA si elle vous avait été déjà accordée.

Après vérification, si tout est correct vous aurez à procéder au remplissage des informations de vérification en bas de page puis valider. La mention « déposer une demande » marque la fin du processus.

Le paiement des frais de traitement

Pour le traitement des dossiers de demande d’autorisation de voyage, des frais de traitement ont été instaurés en 2010. Ainsi, il ne suffira pas d’avoir un passeport valide et remplir les conditions pour effectuer une demande. Un paiement doit être effectué par carte bancaire ; les cartes comme la MasterCard, l’American Express et la carte visa sont toutes autorisées. Le voyageur a également la possibilité de procéder par paiement électronique ; PayPal est tout à fait indiqué.

Ainsi, des champs sont destinés au remplissage de données bancaires comme le numéro de la carte, la date d’expiration, etc. Une fois ces informations renseignées, vous pourrez cliquer sur le bouton : « Effectuer le Paiement ». Ensuite, un écran apparaitra ; il délivrera un message selon lequel vous devez patienter afin que le paiement soit effectué, et que l’autorisation soit octroyée. Aussi le message de mise en attente suivant s’affichera : « cela peut prendre plusieurs minutes ».

L’impression de l’autorisation comme dernière étape

Une fois toutes les étapes abordées précédemment franchies, vous aurez peut-être la chance de voir apparaitre sur votre moniteur « Autorisation accordée ». Ceci voudra dire que les formalités sont achevées et que vous pouvez désormais vous rendre aux États-Unis. Cette confirmation vous parviendra soit par mail, ou directement depuis le statut de la demande effectuée.

Le délai de réponse dépend de façon générale du nombre de demandes soumises aux autorités américaines et au département d’État. Dans certains cas, la réponse à la demande est connue séance tenante. Par contre, dans d’autres cas celle-ci parvient après 3 jours au maximum. Ceci arrive fréquemment dans le cas où votre demande est en instance. Dès ce moment, la question de l’impression de la demande de l’ESTA se pose.

Par ailleurs, l’acquisition d’un nouveau passeport oblige le futur voyageur à entreprendre de nouvelles démarches pour obtenir le visa ESTA. Ceci ne se fait pas aussi, sans le paiement intégral des frais de traitement de dossier prévu à cet effet. Mais dès lors que votre demande d’autorisation de voyage est acceptée, celle-ci aura une durée de validité de 2 ans. Il s’agit bien sûr de deux années consécutives, mais l’ESTA vous donne droit à un titre de séjour court. En effet, si vous envisagez de passer plus de 3 mois en Amérique, l’ESTA n’est pas la solution idéale.

Outre le message qui confirme la délivrance de l’ESTA, vous verrez une formule qui vous paraitra quelque peu étrange « DHS ». Il s’agit de l’acronyme pour le département de la sécurité intérieure (Le Department of Homeland Security). À titre de rappel, il vous sera conseillé de faire une copie de ce document. Certes, il ne vous sera pas exigé de vous présenter avec cet exemplaire, mais vous pourrez en garder une copie. D’ailleurs si l’on se réfère à son nom l’ESTA est un système électronique, à cet effet, son impression n’est pas chose obligatoire. Cependant, puisque le gouvernement vous en donne la possibilité, vous devez saisir l’opportunité.

Néanmoins, si les étapes citées précédemment pour l’obtention de l’ESTA vous paraissent difficiles, il existe une solution tout à fait simple. Le recours aux sites d’experts qui s’occuperont de tout à votre place, vous n’aurez qu’à fournir les pièces justificatives. Bien sûr, des frais supplémentaires vous seront imputés pour la prestation fournie.