Le VWP, Visa Waiver Program

Le Visa Waiver Program VWP, ou programme d’exemption de visa, est un programme mis en place par les États-Unis et qui fait bénéficier ses membres d’une dispense de visa pour entrer le territoire américain.

Le programme VWP compte actuellement 38 pays membres et permet aux ressortissants de ces États de visiter les USA grâce à une autorisation délivrée via internet. Les citoyens des pays peuvent donc postuler une autorisation de voyage utilisée pour des fins touristiques ou professionnelles.

Le système, appelé ESTA, Electronic System for Travel Authorization, a été développé par l’État américain dans le but de renforcer la sécurité et contrôler le passage des voyageurs à destination des USA.

En effet, suite aux attentats du 11 septembre et les tentatives terroristes pour nuire à la sécurité intérieure des États-Unis, le gouvernement américain a décidé de mettre en œuvre des mesures de sécurité supplémentaires.

Ce système de renseignement permet, d’une part, de contrôler l’immigration et l’entrée de personnes susceptibles de présenter un danger, et de faciliter la procédure de voyage, d’autre part. 

 

L’ESTA pour entrer aux USA

Comme expliqué précédemment, l’ESTA est un système de renseignement mis en place par les USA pour améliorer la sécurité nationale en contrôler les flux des voyageurs tout en facilitant la procédure d’entrée sur le sol américain.

Le système fonctionne en se basant sur des données collectées et des informations sur les éventuels voyageurs. En collaboration avec les pays membres, ces infos fournies peuvent faire le tri des voyageurs sans risque de ceux qui sont soupçonnés de commettre un crime ou de troubler la sécurité des habitants américains.

Avoir son ESTA est donc obligatoire pour pénétrer le territoire américain. La demande s’effectue via un processus très simple. Le candidat souhaitant partir à destination des États-Unis doit remplir un formulaire disponible en ligne.

Le formulaire contient des questions posées sur les coordonnées de la personne, son expérience professionnelle, son motif de voyage, la durée du séjour…

Le postulant reçoit une réponse par mail sur l’adresse qu’il a communiquée, et ce dans un délai maximal de 36 heures.

 

Les caractéristiques de l’ESTA

En tant que bénéficiaire du programme d’exemption de visa, vous devez comprendre les caractéristiques de cette autorisation temporaire. Certains points doivent être clarifiés pour éviter tout problème lors du voyage ou un éventuel refus de toute demande future :

 

  • L’ESTA est une autorisation accordée pour un séjour qui ne dépasse pas 90 jours. Le compte à rebours des 90 jours commence dès que vous pénétrez le sol américain et n’est remis à zéro que si vous quittez le territoire. Autrement, le compte se déclenche à chaque fois que vous visitiez les USA.

 

  • La demande d’ESTA s’effectue exclusivement en ligne via un formulaire disponible que vous devez remplir avec honnêteté. Toutes tentatives de viol des conditions ou la communication de fausses informations peuvent engendrer le rejet de votre demande.

Le formulaire ne vous prendra que quelques minutes pour le finir et dès que c’est fait, vous recevrez une réponse favorable ou défavorable en peu de temps. Des frais de traitement du dossier doivent être payés par carte bancaire ou compte PayPal.

 

  • Les voyageurs concernés par l’ESTA doivent faire partie de l’un des 38 pays membres et de visiter les USA pour tourisme ou affaire pour une durée maximale de 90 jours.

Durant ces trois mois, le voyageur n’a pas le droit d’étudier pour des crédits ou de travailler pour gagner d’argent car l’ESTA n’est dédié que pour le divertissement ou les voyages d’affaire.

Les personnes désireuses de suivre un traitement médical de courte durée ou assister à des cours académiques ne demandant pas un crédit universitaire peuvent également postuler une autorisation ESTA.

Pour les voyages d’affaires, vous avez le droit de visiter les USA dans le cadre d’un séminaire ou pour assister à une formation et rencontrer d’éventuels actionnaires, si vous faites partie des ressortissants des pays membres du VWP.

Rechercher un emploi ou accepter un poste proposé sont strictement interdits. Dans ce cas, vous aurez besoin d’un visa spécifique qui vous permet d’exercer une fonction aux USA.

 

  • L’autorisation ESTA est valable 2 ans et expire lorsque vous atteignez les 2 années ou que vous renouveliez votre passeport. Vous n’avez pas le droit de voyager sans ESTA et vous ne pouvez même pas quitter l’aéroport de départ sans l’autorisation rattachée à votre passeport.

Malgré ces 2 années de validité, vous ne devez jamais violer les conditions du programme d’exemption de visa sous peine de ne plus avoir d’approbation à vos demandes futures d’ESTA.

La durée autorisée des 90 jours ne doit en aucun cas être dépassée et si vous pensez que vous pouvez la surpasser pour quelconque motif, faites une demande de visa ordinaire.

Comme mentionné auparavant, la durée se réinitialise à chaque entrée à l’exception d’une visite au Mexique ou au Canada. En effet, le séjour est comptabilisé dans la durée allouée si vous vous rendez à ces deux pays.

 

  • L’ESTA n’est pas un visa. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une exemption de visa. L’autorisation ESTA est une dispense octroyée sur demande et non pas un type de visa.

Vous avez le droit d’aller aux USA sans visa si vous avez eu l’approbation pour votre demande d’ESTA. Les citoyens des pays participants à ce programme sont considérés avantageux et leurs nations sont qualifiées comme à haute valeur et à bas risque, d’où cette dispense fournie par les USA.

Il s’agit d’une sorte de privilège car votre profil sera vérifié par un processus automatique et vous n’aurez pas à vous rendre à l’Ambassade pour effectuer une demande de visa.

Le visa aux USA est d’ailleurs une procédure plus longue et coûteuse car elle implique un entretien personnel dans un consulat américain et la réponse à votre demande peut prendre jusqu’à plusieurs semaines.

 

  • L’ESTA doit être valide seulement au moment d’entrer au pays. Donc, vous avez le droit de voyager avec une autorisation qui expire juste après le voyage. Les autorités requièrent une demande qui soit valide uniquement lorsque vous entrez le territoire américain.

Évidemment, vous devez respecter la durée du voyage puisque vous êtes toujours sous le programme d’exemption. À noter qu’il vous est interdit de postuler une nouvelle demande d’ESTA et de renouveler la vôtre lorsque vous êtes encore aux USA.

Vous devez quitter le sol américain et effectuer une nouvelle demande dès que vous arrivez à votre destination ou votre pays de départ.

 

  • Vous pouvez faire une demande de visa ordinaire si votre demande d’ESTA a été rejetée. L’autorisation n’a rien en commun avec le visa et ne le remplace en aucun cas.

Si vous avez reçu une réponse négative de votre demande d’ESTA, vous devez demander un visa auprès de l’Ambassade américaine dans votre pays.

Généralement, la majorité des demandes ESTA sont acceptées, sauf si vous ne n’êtes pas éligibles au programme d’exemption de visa ou que vous avez eu des antécédents avec le non-respect des règles de l’ESTA.

À noter que chaque voyageur doit avoir son propre ESTA, même lorsqu’il s’agit des petits enfants.