Arriver par la frontière terrestre : le document I-94W

En utilisant un moyen de transport terrestre pour vous rendre aux États-Unis, votre entrée sur leur territoire se fera après l’obtention du document I-94 w. Une fois à la frontière vous êtes obligé de remplir cette formalité administrative. C’est dans la plupart des cas un passage sans problème car les douaniers américains ne vous feront pas des misères avant de vous fournir votre pass. Mais le passage dans tout pays est soumis à des règles que tous les visiteurs sont dans l’obligation de respecter. Il en est de même aux États-Unis d’Amérique. Pour avoir une complémentarité d’information veuillez consulter le site gouvernemental. Vous pourrez prendre connaissance du contenu de ces deux formulaires auxquels vous serrez soumis avant d’entrée sur le territoire américain. Le formulaire I-94W est le principal pour tous les voyageurs qui n’ont pas de visa américain. Son second l’I-94 est celui auquel les voyageurs qui possèdent leur visa américain sont soumis.

 

Évolution de la demande de formulaire depuis 2017

Le formulaire I-94W peut depuis 2017 être rempli en ligne pour gagner du temps lors de votre passage à la frontière. Vous pourrez faire votre demande en ligne avant d’effectuer votre voyage par voie terrestre. Vous serez en mesure de payer les 6$ de frais de douane en remplissant votre formulaire en ligne. Cette disposition ne vous dispense cependant pas de l’entretien avec l’agent frontalier. Vos empreintes ainsi que la photo vous seront effectuées mais vous gagnerez du temps. Il faut cependant garder à l’esprit que vous devez vous présenter à la frontière terrestre américaine 7 jours après les obtentions de votre formulaire. Dépassé ce délai, vous devez refaire le processus à la frontière et payer de nouveau les 6$. Pour effectuer votre demande en ligne, vous devez vous rendre sur le site officiel : I-94 official site.

 

Mise en garde

Pour finaliser votre demande il vous sera demandé d’entrer le numéro de votre visa ou encore votre numéro ESTA valide. Le formulaire en ligne n’est donc pas ouvert à tous les voyageurs qui se rendent sur le sol américain par voie terrestre. Dans une situation où vous n’avez aucun de ces renseignements à fournir, vous serez dans l’obligation de faire votre demande sur place une fois arrivée à la frontière américaine. Le gain de temps en effectuant sa demande en ligne est minime car vous passerez toutes les étapes d’empreintes et de photos auprès de l’agent à la frontière.

 

Les étapes du passage par voie terrestre

En prenant la voie terrestre pour vous rendre aux États-Unis, vous êtes obligé de descendre de votre véhicule à la frontière. La douane américaine se charge de vous poser quelques questions, avant de vous fournir l’autorisation d’entrer sur leur territoire. Vous devrez répondre à des questions comme : où allez-vous? Qu’allez-vous faire? Et pour combien de temps?, entre autres. Les douaniers s’assurent que vous êtes dans leur pays pour une raison valable et légale et que vous ne comptez pas évoluer dans la clandestinité. Dans le cas où votre séjour va durer un bon moment sur le sol américain, vous pouvez fournir un tracé d’itinéraire avec Google maps ou encore un relevé de compte. Cette disposition permet de prouver le bien-fondé de votre séjour et surtout que vous avez assez de moyens pour passer votre séjour. L’agent à la frontière sera rassuré et vous pourrez rapidement avoir votre autorisation. Après la séance de questions avec l’agent de l’immigration, il peut juger que votre voyage n’a pas un caractère touristique. Dans ce cas vous serez dans l’obligation de remplir le fameux papier vert en sa qualité de formulaire d’exemption de visa I-94 W. Il reste cependant un formulaire facile à remplir. Vous devrez juste renseigner des informations comme votre identité, vos motivations de voyage pour fournir la preuve que vous n’êtes pas un criminel. Certaines questions de l’agent comme quand il vous demande si vous êtes terroriste ou nazi, peuvent paraître superflues mais ont quand même une utilité. En cas de crime sur le territoire américain, le gouvernement peut vous accuser de parjure sur la base d’un faux témoignage par écrit. Restez naturel et assez précis dans vos réponses. Ne jouez pas une farce à l’agent en vous faisant passer pour un criminel. Les agents de l’immigration ne sont pas friands de ce genre d’humour et votre séjour peut vite tourner au cauchemar. Gardez en tète l’adresse de votre lieu de résidence, pour vite le communiqué à l’agent en cas de besoin. Pour payer vos 6$ de frais de document I-94W gardez un peu de liquide en dollars américains sur vous. En majorité, il n’y a pas de terminal de carte bancaire aux postes de douane. En passant pas le poste frontalier montréalais Lacolle, vous pouvez faire le change avant votre entrée aux États-Unis. Une fois votre formulaire I-94W remplit en bonne et due forme, vous irez à la case relever des empreintes et photos. Une fois les dernières vérifications effectuées, le document sera agrafé à votre passeport et vous pourrez y aller. Si vous effectuez votre voyage en période de grande affluence, privilégiez les petits postes-frontières. Ces passages sont moins encombrés et vous pourrez passer rapidement en toute aisance. Pour établir votre temps de trajet, comptabilisez le passage à la frontière dans vos calculs. Si vous avez un ESTA valable, vous payerez quand même les 6$ mais vous aurez un formulaire blanc à la place du vert.  Et si vous avez également un visa américain, vous remplirez plutôt le formulaire I-94 qui est gratuit. À la fin vous aurez juste un tampon dans votre passeport avec mentionner votre date de sortie du territoire.

 

Le passage en bus

En voyageant par bus ou participant à un voyage organisé le passage à la douane dure plus longtemps qu’à bord de votre propre véhicule. Ceci est logique car avant de repartir tous les passagers doivent remplir leur formulaire I-94 w. Dans le cas où l’un des passagers est soumis à un interrogatoire plus long, les autres sont obligés de l’attendre. Le terminal des bus est généralement différent de celui des véhicules individuels. En descendant vous devrez prendre votre valise avec vous pour une vérification du bus et du contenu de la valise dans certains cas par des agents de la douane.

 

Le passage en train

Une fois votre billet de train acheté, votre nom est transmis à la douane américaine. Néanmoins, il est obligatoire d’acheter son billet avant 8h30 sinon votre nom ne sera pas envoyé et vous serez interdit d’entrée sur le territoire américain. À l’intérieur du train vous pourrez déjà remplir votre formulaire I-94W car il est disponible à bord. Une fois à la frontière, les vérifications d’usage du train, de votre passeport et des bagages parfois sont effectuées. Si par malchance vous n’êtes pas sur la liste des passagers, votre voyage s’arrêtera à la frontière. En prenant toutes les dispositions que nous vous recommandons, cette mésaventure ne risque pas d’être la vôtre. Pour plus d’informations sur le passage de la douane canado-américaine, rendez-vous sur le d’Amtrak.

 

Le passage avec son animal de compagnie

Si vous voyagez avec votre chien, vous devez vous assurer que tous ces vaccins sont à jour. Avant de passer à la douane vous devrez fournir une preuve de la validité de son vaccin contre la rage. En faisant votre bagage, pensez à amener tous les papiers de votre chien y comprit son carnet de vaccination pour un passage en toute simplicité.

 

Durée de validité du formulaire I-94W

Votre formulaire d’entrée est valable pour une durée de 90 jours. Vous pourrez donc découvrir les États-Unis en faisant un road-trip de 90 jours strictement. À la fin de cette période vous devez être de retour au Canada. Si vous rentrez avant écoulement de votre séjour et voulez y retourner avant la fin des 90 jours, vous passerez plus rapidement la douane. Vous n’aurez plus de formulaire à remplir ni de frais de document à payer.

 

Mise en garde

C’est une faveur des autorités américaines. Il faut normalement rendre le document chaque fois que vous sortez du territoire comme spécifié au dos de celui-ci. Ainsi si vous ne comptez pas revenir aux USA avant écoulement de vos 90 jours, il est impératif du notifié au douanier canadien qui se chargera de reprendre le document et de le transmettre à ces confrères américains. Il est important de ne pas laisser le document dans votre passeport, si vous ne voulez pas retourner sur le sol américain avant l’expiration de votre document.

 

En cas d’oubli

Valide ou non, le document doit être rendu aux autorités américaines. Une description de la procédure est dans la discussion aller aux USA – formulaire I94W, questions diverses et sur le forum mais aussi à la source officielle de la douane américaine. En cas d’oubli vous pouvez le rendre dans certains postes de douanes américaines à l’aéroport à défaut de l’envoyer. Si vous avez des difficultés à faire valider votre permis canadien, le dossier intitulé : le tour du poteau vous apporte des informations utiles.