Une autorisation ESTA est un document officiel qui vous permet d’embarquer pour les USA. Les voyageurs savent parfaitement l’importance de cette pièce obligatoire sans laquelle, vous ne quittez même pas votre pays et l’aéroport de départ.

Visa ou ESTA, la question du besoin d’une autorisation ne se pose pas, mais que dire des escales et des transits. Lisez cet article pour savoir si vous devez avoir une autorisation lorsque votre avion transite par les USA ou lors d’une escale.

 

Qu’est-ce que le dispositif ESTA ?

Dans un premier temps, expliquons encore mieux le dispositif d’autorisation de voyage électronique ESTA (Electronic System for Travel Authorization).

Il s’agit d’un système électronique de présélection des voyageurs dédié aux citoyens issus de pays dispensés de visa. En effet, pour entrer aux USA, vous devez être muni d’un visa ou d’une autorisation préalable.

Dans le cadre d’un programme d’exemption de visa, les voyageurs venus de certains pays peuvent se passer de la procédure de visa et passer par ce système qui leur autorise de déposer une demande de voyage en ligne.

Le gouvernement américain a mis en place l’ESTA pour faciliter le passage des voyageurs et le travail des officiers des douanes. L’ESTA vise aussi un renforcement de la sécurité intérieure par le biais d’un échange de données avec les pays membres et la collecte d’informations sur les passagers.

Grâce à l’ESTA, toute personne soupçonnée de présenter un danger pour la sécurité nationale des USA sera automatiquement refusée d’entrer et sa demande d’autorisation d’ESTA sera rejetée.

Cet individu ne pourra pas se rendre aux États-Unis, voire même quitter l’aéroport de départ. Plusieurs pays signataires du Visa Waiver Program, ou programme d’exemption de visa, font partie du dispositif et bénéficie d’une dispense de visa.

Leurs citoyens n’ont qu’à faire une demande d’autorisation de voyage en ligne et de récupérer ce document par internet pour pouvoir entrer aux USA.

 

À qui s’adresse l’ESTA Etats-Unis ?

L’ESTA est un moyen de contrôler l’immigration et l’entrée de personnes susceptibles de présenter un danger pour la sécurité intérieure des États-Unis. Actuellement, 38 pays sont membres du dispositif d’ESTA, dont la France fait aussi partie.

L’autorisation est valable pour deux années et doit aussi être renouvelée si vous changez votre passeport. L’ESTA Etats-Unis permet un séjour pour tourisme ou affaire et pour une durée maximale de 90 jours.

Le dispositif s’adresse donc aux ressortissants des 38 pays membres qui veulent passer sur le territoire américain ou séjourner pendant 90 jours consécutifs dans l’une des villes des USA. Les touristes et les voyageurs d’affaires qui séjournent pour trois mois sont concernés par la demande ESTA.

En outre, l’autorisation ne remplace pas le visa et ne permet en aucun cas de travailler ou de résider de manière permanente aux USA. La demande ESTA s’effectue uniquement via internet en remplissant un formulaire disponible en ligne. Des frais de traitement du dossier seront facturés et le délai de réponse ne dépasse généralement pas les 24 heures.

 

Transit ou simple escale ?

L’ESTA concerne les touristes et les voyageurs d’affaires qui veulent séjourner aux USA pendant une durée maximale de trois mois, mais aussi les passagers en escale ou transit qui embarquent par bateau ou avion vers les USA.

En effet, il est nécessaire d’avoir un ESTA valide pour rester sur le sol américain même pendant quelques heures. L’autorisation est destinée aux passages les plus courts lors d’une escale ou d’un transit aux USA.

Vous devez donc vous procurer une autorisation ESTA, que ce soit pour séjourner ou transiter aux États-Unis car même si vous voyagez vers une autre destination finale, le fait de s’embarquer pour un vol vers les USA nécessite un document officiel.

D’ailleurs, la compagnie aérienne avec laquelle vous partez en voyage devra vérifier systématiquement si vous êtes munis d’une autorisation ESTA liée à votre passeport.

L’autorisation est obligatoire même si vous ne quittez pas l’aéroport ou que vous devez juste changer d’avion à l’aéroport où vous transitez puis vous envoler vers votre destination finale.

Elle concerne aussi les passagers qui ne descendent pas de l’appareil, lorsque l’avion passe par les USA pour recharger le carburant. Donc, pour résumer, même si pour transiter seulement, vous êtes demandé de présenter aux agents de l’aéroport une autorisation ESTA, qui est, en réalité, le même document pour un séjour classique.

Cependant, vous devez mentionner qu’il s’agit d’une escale et indiquer votre destination finale lorsque vous remplissez le formulaire en ligne. Bien entendu, vous pouvez réutiliser cette autorisation pour effectuer d’autres voyages aux USA pendant les deux années qui suivent l’obtention de l’approbation de votre demande.

En plus, l’autorisation vous permet de vous déplacer librement aux États-Unis si vous avez assez de temps entre les 2 vols. En effet, les escales sont plus longues que les transits et peuvent durer plusieurs heures.

Étant donné que vous avez une autorisation de séjour, vous avez le droit de profiter de ce temps pour visiter les USA et faire du tourisme en quittant l’aéroport et faire un tour dans les environs pour découvrir la ville où vous vous trouviez.   

 

Comment avoir son ESTA pour escale ou transit

Maintenant que vous avez appréhendé le principe et l’importance d’avoir son autorisation ESTA même pour une escale ou un transit aux États-Unis, nous procédons à l’explication de la réalisation de votre demande.

Pensez d’abord à vérifier que votre passeport biométrique est toujours valide et que sa validité couvre la durée de votre voyage, notamment votre date d’escale aux USA. Ensuite, il suffit de se rendre sur le site de l’ESTA USA pour accéder au formulaire disponible en ligne.

Vous devez remplir le formulaire en vous laissant guider à travers les étapes et en répondant à toutes les questions avec honnêteté. Le système vérifiera si vos réponses sont correctes et vous donnera une réponse favorable ou défavorable par la suite.

Vous devez donc répondre aux questions du formulaire sans exception et ne pas communiquer des informations erronées. L’une des questions qui vous seront posées concerne le voyage et s’il s’agit d’un transit.

Vous devez mentionner OUI, si c’est le cas. Une fois le formulaire rempli, vous devez procéder au paiement du traitement du dossier en utilisant votre carte bancaire ou un compte PayPal. Après l’envoie et l’étude de votre demande, vous recevrez une réponse dans un délai de parmi 2 et 72 heures.

La réponse est transmise par mail à l’adresse que vous avez fournie. Certaines réponses sont instantanées ou ne prennent que quelques minutes. Pensez à vous y prendre à l’avance pour éviter tout imprévu. Si votre demande est approuvée, il ne vous reste qu’à l’imprimer. L’ESTA a été mis en place pour simplifier les démarches, mais sous certaines conditions.

Le refus de la demande ESTA signifie que les USA n’autorisent pas votre transit par leur territoire. Dans ce cas, vous devez changer d’itinéraire ou réaliser une nouvelle demande.