Pour voyager aux USA, un voyageur doit posséder un visa ou une autorisation de voyage (ESTA). C’est une condition obligatoire pour pouvoir entrer au territoire américain.

Mais que faire en cas d’une escale ou d’un transit aux USA ?

Est-ce que les mêmes règles qu’une entrée au sol américain s’appliquent-elles ?

Est-il nécessaire d’avoir un document autorisant le passage par le pays ou serait-il secondaire d’avoir une autorisation étant donné qu’il s’agit d’un simple transit ?

Découvrez les réponses à ces questions dans ce qui suit.

L’ESTA et le visa

L’ESTA pour les Etats-Unis est un système électronique de renseignement qui fait partie du programme d’exemption de visa crée par les USA et applicable depuis 2009.

Le programme stipule que les ressortissants des pays éligibles et membres peuvent visiter les USA en étant muni d’une autorisation de voyage délivrée électroniquement.

Ainsi, ces citoyens n’auront plus à passer par la procédure classique du visa et peuvent partir avec une autorisation qu’ils obtiennent en ligne. La demande est traitée rapidement et la réponse est accordée dans un délai de 3 jours.

L’ESTA ne remplace pas le via mais constitue une alternative proposée par le gouvernement américain en faveur des ressortissants éligibles. Les pays membres du programme de dispense de visa entretiennent de bonne relation avec les USA.

Ce sont principalement les pays européens, notamment la France, la Belgique, la Suisse

Les caractéristiques de l’autorisation ESTA

L’ESTA permet aux citoyens provenant des pays signataires du programme d’exemption de visa de partir en direction des USA avec une autorisation obtenue en ligne via le site officiel développé par le gouvernement américain.

L’ESTA USA permet de séjourner pour une durée maximale de 90 jours sur le territoire américain. La demande d’autorisation peut être réalisée en ligne à tout moment avant la date du voyage, mais une durée de 72 heures est requise pour obtenir une réponse.

En effet, les autorités américaines prennent 3 jours pour traiter votre demande et vous renvoyer une réponse favorable ou défavorable, selon le cas.

La demande est faite en replissant un formulaire disponible via internet.

La procédure est assez simple, il faut remplir le formulaire, vérifier ses réponses, valider le questionnaire et payer les frais de traitement du dossier. Une fois vous avez reçu l’acceptation de votre dossier ESTA, vous bénéficiez de 2 ans de validité.

Vous pouvez effectuer plusieurs voyages durant ces 2 années. En cas de refus, vous pouvez soit refaire la demande ou vous adresser au consulat américain pour déposer une demande pour un visa.

Si vous envisagez refaire une nouvelle demande d’ESTA, vous devez attendre un intervalle de 10 jours. En outre, vous pouvez renouveler votre ESTA si la date de fin de validité approche.

Qui peut demander le document ESTA ?

Les ressortissants éligibles au programme d’exemption de visa peuvent demander le formulaire ESTA.

C’est la première condition pour effectuer la demande de cette autorisation de voyage. L’éligibilité au programme est primordiale, vous devez donc être un citoyen membre des pays signataires.

En outre, l’ESTA s’adresse aux voyageurs voulant partir aux USA pour des fins touristiques ou d’affaires ou ceux effectuant un transit par les USA. La durée du voyage ne doit pas excéder les 90 jours à compter de votre entrée sur le territoire américain.

L’ESTA permet de transiter et séjourner pour faire du tourisme ou dans un cadre professionnel, notamment pour rencontrer des éventuels investisseurs, des clients ou des actionnaires, pour participer à un meeting d’affaires, un événement ou une conférence…

Les individus souhaitant suivre un traitement médical aux USA ou des cours de perfectionnement de langue peuvent aussi voyager avec une autorisation ESTA.

En ce qui concerne les séjours linguistiques, il faut que le volume hebdomadaire des cours ne dépasse pas les 18 heures par semaine.

Que faut-il fournir pour avoir son ESTA ?

Pour pouvoir faire une demande pour une autorisation ESTA, le voyageur doit avoir un certain nombre de documents officiels.

Le voyageur doit, en effet, posséder un passeport valide.

Le passeport doit être de type biométrique, électronique ou à lecture optique. Ces passeports ont la caractéristique d’être doté d’une puce électronique qui contient toutes les informations relatives à l’identité du voyageur ainsi que ses empreintes digitales.

Puisque l’ESTA Visa est un système électronique, la détention de l’un de ces types de passeport est nécessaire pour effectuer la demande de l’autorisation de voyage.

D’ailleurs, en réalisant la demande, le numéro du dossier et le numéro de l’autorisation ESTA (en cas d’acceptation) seront électroniquement rattachés au numéro de votre passeport.

Tout changement de numéro, c’est-à-dire de votre passeport, implique le renouvellement de l’autorisation ou de la demande.

Pour avoir l’ESTA, le voyageur doit également détenir une carte bancaire ou une carte PayPal pour payer les frais de gestion du dossier car l’ESTA n’est pas gratuit.

Faut-il un ESTA pour transiter par les USA ?

La réponse est OUI.

En tant que voyageur désirant d’effectuer un transit aux USA, vous devez avoir un ESTA.

Vous allez sûrement vous interroger sur la nécessité d’avoir une autorisation alors que vous ne resteriez sur le territoire que pour quelques heures, et dans certains cas, vous n’allez même pas quitter l’avion ou l’aéroport.

Nous vous expliquons en détail pourquoi est-ce obligatoire d’avoir la fameuse autorisation de voyage dans le cadre d’un transit.

Tout d’abord, l’ESTA est un système mis en place par les USA afin de renforcer la sécurité au niveau des aéroports et simplifier la procédure d’entrée aux candidats légitimes, et ce en sélectionnant les voyageurs.

En partant de ce résonnement, l’autorisation ESTA est une autorisation de voyage, c’est-à-dire un document qui vous permet d’embarquer dans un vol en direction des USA.

Sans ESTA, vous ne quitterez pas l’aéroport de départ. Il est important de souligner que l’autorisation ESTA est un moyen de contrôle qui facilite le travail des officiels de l’immigration et qui permet d’identifier les individus à risque.

Dans ce sens, partir aux USA dans le cadre d’un transit nécessite aussi une autorisation pour voyager en direction du pays, même si vous n’allez pas y rester et même si les USA ne sont pas votre destination finale.

Le refus de la demande ESTA signifie que les autorités américaines ne vous autorisent pas à transiter par leur pays pour quelconque raison ou si elles soupçonnent un éventuel danger que vous pouvez représenter pour la sécurité de leur territoire.

Vous devez, dans ce cas, trouver une autre solution.

Si votre demande a été acceptée, vous pourriez partir aux USA et une fois sur place, vous repasserez par la zone d’immigration, vous récupérerez vos bagages enregistrés, vous passerez par la douane puis vous continuerez par la zone de transit vers votre prochain vol.

Pour ne pas devoir retarder ou annuler votre voyage, pensez à prendre les mesures requises pour recevoir l’autorisation ESTA à temps et en tenant compte du délai de réponse.